histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  LE PATRONAGE (14/11/2019)
  le biftèque (23/11/2021)
  du fin fond de ma mémoire (21/11/2021)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

et l'été où allait-on ?
par Minloute le, 06/08/2004  

A la mer bien entendu !
Nous, nous allions à Merlimont Plage, où nous avions une petite maison.
Le voyage était pour moi une aventure.
On était tout content, on tapait des pieds dans l'estafette de mon oncle et on demandait toujours :
"C'est quand qu'on arrive ?" "Quand est-ce qu'on voit les dunes ?"

Heureusement mon oncle savait nous occuper, on chantait des chansons. Il nous intéressait au paysage, aux bêtes dans les pâtures. Il nous disait le nom des villages qu'on allait traverser.
Et puis enfin, il nous disait "le premier qui voit les dunes a gagné"
Mon Dieu on regardait avec des yeux de "saurets" par la vitre. Ca y est, je les vois.
Même qu'on disait ça avant de les voir quelque fois.
Et puis enfin on arrivait à Sorrus, puis à Merlimont village. Puis enfin la grande route qui menait à Merlimont Plage.
Alors comme on devenait vraiment des diables, il nous demandait de lui dire la couleur du drapeau qui était tout au bout et c'est vrai que je gagnais souvent.
D'ailleurs quand je suis retourné à Merlimont Plage avec mes enfants, je n'ai pas changé la recette pour les occuper, sauf que maintenant je n'étais plus à l'arrière mais que c'était moi qui conduisait.

par LA CLO le, 24/02/2005

L'après-midi, pour ceux qui ne partaient pas, et c'était la majorité, la commune nous ouvrait les parcs de sports, nous avions le droit d'utiliser la pelouse du stade de foot et les abords. Avec la poussette pour emmener les plus petits, on emportait une vieille couverture, des jeux de cartes, des ballons, le gôuter, les aiguilles à tricoter. Les mamans et les enfants passaient l'après-midi à l'ombre des grands arbres, les enfants se "défoulaient" jusqu'à l'heure de la fermeture du stade par le gardien. C'était au stade de Sallaumines.


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |