histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  PHOTOGRAPHE CRENDAL (07/12/2019)
  LearningApps (07/12/2019)
  ANCIENS COMMERCANTS DE BRUAY (04/12/2019)
  El mariache d’Anatole et Pauleine (30/11/2019)
  CH MARQUE D BRUAY (29/11/2019)
  l' arrivée à Merlimont (25/11/2019)
  instrument de musique de notre infance (24/11/2019)
  Merlimont Barcarolle..... (23/11/2019)
  PICHOTIERES (23/11/2019)
  ANNIVERSAIRE (21/11/2019)
  Merlimont les gauffres (21/11/2019)
  pour ceux qui ne vont pas sur facebook (21/11/2019)
  Merlimont c'était un pauv' gars (20/11/2019)
  Merlimont le magasin de souvenir (19/11/2019)
  Merlimont, L Ambiance (18/11/2019)
  Merlimont le Dé d' Argent (17/11/2019)
  LE PATRONAGE (14/11/2019)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «Poilus» (10/11/2019)
  MIN MONONQUE (2ième partie) (09/11/2019)
  Au revoir Jean-Marc (08/11/2019)
  MIN MONONQUE (1ère partie) (06/11/2019)
  tour à la Toussaint (01/11/2019)
  L' TOUSSAINT (30/10/2019)
  faire un bec à Marie (27/10/2019)
  les bios mots d' la langue française .... (27/10/2019)
  RINTRÉE DES CLASSES (25/10/2019)
  d' la viante rouche .... (21/10/2019)
  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  El dame blanque d'Esquelbeck (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
par l' farniete in hiver
par minloute le, 17/11/2007  

minloute te déchint ? ouais m'man ! j ' m eto lévé , mi m' rope ed champe vu qui faijo un tchiot peu fro , ché carreaux d' la farniete i zétotent ingélés d' l intérieur

j allo al' farniete pasque j éto intrigué, in n intindo pas l' circulation habituelle du matin
dins l' fond d' tin lit, t intindo bin ché carettes passer mais chéto comme au ralenti, pi cha avo l air ed crisser sous ché pneux
té gratto l' un des carreaux, chéto fro au bout des zonques, et t eute pencho pour raviser c' qui s' passo dehors
ach' momint là té vo passer presque au pas, un bonhomme inmitoufflé du haut in bas, sus' mobylette , et les deux pieds qui sont prets a s'poser a terre, sul' route verglacée

y a l' dame qui apporte l' vo du nord, qui discute (fort) avec un vigin, cha glisse hein, ouais faut faire attintion a ses zéqualettes, l' conversation al' s arrete là, dehors i fait vraimint fro, in vo l' buée qu ale sort des bouques

cha n impeche pas ch' vigin d' partir prudemment aller querre ch' pain , comme un equilibrisse

in arvenant i fait eune halte juste in fache del mason, pasque sin camarate artraité y est in train d' mette des chintes d' vint s' mason
minloute i déchint, faut dire que s' mère ale a applé deux coups, mais là ché ch' père alors in déchint, mais avec regret
va falloir bin s habiller subir les arcommandations d' d habitute, freume bin tin mantiau al' récré, et patati et patata, mais ouais in tel'dit a chaque coup mais t a toudis tin mantiau ouvert quand que j' va t' querre, te va attraper un rhume ou pire qu' cha, t as invie d' rester chi ? j osse pas dire ouais, nan faut toudis leur faire accroire qu in a ker aller a l école , ah l école viv' mint qu in travale et qu in y alle pu, ché rigolo aprés in argrette ech' temps là
bon cha y est ché l'départ pour l école, m' mère ale a mis ché lulus , ché comme des crampons qu in met sous ché bottines avec eune sangle , bon in y va, cha fait pas tro metes qu in fait que j' me fait ingueuler, bin ouais j a vérifié si cha gliccho au risque ed faire tomber m' mère, d ailleurs j' me d' mindo si chéto m' mère qui m' conduiso a l école ou si chéto mi qui l' conduiso, ale eto pas fiere quand que cha glicho
arrivé à l école , am' laicho là sans oublier d eum' donner les dernieres recommandations mais ale y croyo pas, teu gliche pas dins l' cour, té pourro t'casser eune gampe, mais a vire dins l' cour tous ché jones qui s amusottent a glicher et qui cayottent a terre , ale eto presque desespérée, ché zinstituteurs i zétotent bin dins l' cour , mais pas vraimint a surveiller ou alors du coin d' l oeil i zétotent argroupés insenne , a finquer eune cigarette, ou a récauffer les ortiaux in faijant comme eune danse d indiens avé ché pieds, bon d' temps in temps in a un qui s artourno et qui donno un coup d' sifflet quand que cha dégénéro ou qui in avo un qui brayo
pi aprés y yavo ch' grand coup d' sifflet pour aller s aligner d' vint sin maite
là i avo pas a nous faire arcommincher dix fo, bras tendus fixe , revenez fixe, pasque meme nous in commincho a avoir fro au bout du nez ,
in rintro dins l' batimint,mais in s' faijo gronder si in rintro trop vite, et in artrouvo l' caleur del' salle d' classe
tout l' monte i s installo, l' lecon al' commincho, ah in avo dro al' lecon d' morale, que ch'maite i sorto d' un espéce ed fichier, i raviso l'fiche, et i allo au tableau arcopier eune phrasse du genre "bien mal acquis ne profite jamais" aprés i liso un tchiot texte qui donno un exempe de la phrasse qui éto au tableau et aprés in devo expliquer l' phrasse , et pindant ch' temps là minloute i raviso tout in acoutant , l io qui fondo des d'sous d' semelles d' sin collegue d' d'vant , qui v'no mouiller l' plancher in bo d'la classe
eh chéti pas un sacré souv'nir cha .....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |