histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
piscine de Bruay
par loumarcel le, 04/08/2005  

Comme nous étions heureux lorsque, entre copains et copines, venant des Grands Bureaux, rue d’Chatellerault, rue Anatole France, rue de Paris, de Béthisy etc… du Quartier quoi, et après trois kilomètres au moins et à pieds bien sûr (il va falloir remesurer la distance), et deux ou trois paquets de « P4 » « Parisiennes », nous arrivions devant les grilles de la piscine.
C’était l’été, les vacances, il faisait chaud, et en arrivant après ces trois kilomètres minimum, la première chose que nous faisions, c’était de regarder l’ardoise qui annonçait la température de l’eau.
« Quelle chance, aujourd’hui elle fait 20° ! »
c’était rare, car cette piscine n'était pas chauffée à l’époque.
Elle était souvent entre 17 et 18°, mais nous étions heureux et contents.
A l’ouverture de la piscine, selon le prix payé, nous avions droit, soit à une cabine individuelle, soit une cabine collective pour y laisser nos habits à l’intérieur.
Ce qui me reste c’est l’odeur de la piscine : l’odeur du chlore en y arrivant, et ensuite en entrant dans ces cabines, ces cabines nettoyées au jet d’eau, l’odeur de leur l’humidité.
Bref cette odeur m’est restée et je suis sûr de ne pas la confondre avec aucune autre odeur, c’est l’odeur de «ma» piscine, celle de Bruay il y a 47 ans je n’ai jamais retrouvée cette odeur.
Mais il y a d’autres souvenirs aussi, ces souvenirs sont ceux passés tout en haut, au « solarium » à discuter avec les copines, mais aussi à regarder leur « formes », ces formes qui naissaient.
Bref, j’aimerai bien retrouver ces copines et voir leurs « formes » à l’heure actuelle.
Toutes ne pourraient être là, car je sais que quelques unes sont décédées, déjà.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |