histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Immigration des Espagnols dans les mines
par Mat le, 24/01/2009  

Pour mon étude "Ces gueules noires venues d'Espagne", je recherche des documents ou des témoignages sur le thème des immigrés espagnols ayant travaillé dans les mines de charbon de France, vous pouvez me contacter à mon adresse: mathieu.piqueras@laposte.net

Un exemple d'immigré ayant travaillé dans les mines du Pas-de-Calais : Manuel LLaneza.
Manuel LLaneza était déjà mineur dans la région des Asturies au nord-ouest de l'Espagne lorsqu'il est renvoyé suite à une grève longue de 3 mois. Il décide d'émigrer en France en 1907 et est employé dans les mines de Lens. Il met à profit ses trois années passées dans la région pour connaître de nouvelles formes d'organisations syndicales dans le Nord de la France et en Belgique, expérience formatrice.
Bien que travaillant loin des Asturies, il se tient informé de l'évolution de la situation de ses compatriotes à qui il lancera cet appel à la lutte dans une lettre datée de 1908 : "Rien, absolument rien, ne peut justifier votre démobilisation. La peur chez certains, le vice de la boisson chez d'autres, vous empêchent de remplir votre devoir le plus sacré : Vous protéger et protéger vos enfants des maux et misères dont vous êtes victimes et qui, en continuant ainsi, seront de plus en plus cruels et intenses. Seule la mobilisation peut vous élever à la condition d'hommes et peut amener du bonheur dans vos foyers."

De retour dans les Asturies en 1910, il fonde le SOMA (Syndicat des Mineurs Asturiens) dont il sera Secrétaire jusqu'à sa mort en 1930. Il deviendra également Maire de la ville de Mieres et Député.


Suite à une immigration pour raisons économiques ou à un exil politique, de nombreux immigrés espagnols constituèrent la main d'oeuvre des bassins houillers, cela sera facilité par les accords d'immigration permettant la mobilité des travailleurs, accords entre l'Espagne et la Belgique (1956) et entre l'Espagne et la France (1961).


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |