histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  RETOUR du SITE (01/03/2015)
  on passe l' balai (24/02/2015)
  Van Gogh et le Borinage (23/02/2015)
  Minloute (22/02/2015)
  maillots en soldes (21/02/2015)
  j ai gardé ch' meilleu pour la fin (21/02/2015)
  merci à internet (21/02/2015)
  Marie Claire et Fred (21/02/2015)
  histoires de chtis 2 (21/02/2015)
  ch' viu mineur (21/02/2015)
  c'h' viux puits i vous salue bin ... (21/02/2015)
  Le ch'ti (21/02/2015)
  Lievin St Amé, un boîtier d'montre pas comme les autres (21/02/2015)
  histoires de chtis 1 (20/02/2015)
  les débuts d histoires de chtis (19/02/2015)
  le contexte du lancement d histoires de chtis (17/02/2015)
  avant histoires de chtis (15/02/2015)
  sur sin 31 (15/02/2015)
  LES 10 ANS DU SITE ! (15/02/2015)
  le match qui fallo pas perde (15/02/2015)
  in route pour le Stade Parc (14/02/2015)
  Haillicourt, école Louis Pasteur en 1958 (13/02/2015)
  commerces ambulants j avo oublié (11/02/2015)
  tricotache étape 2 (11/02/2015)
  tricotache étape 1 (10/02/2015)
  tricoter (09/02/2015)
  commerces ambulants partie 2 (09/02/2015)
  commerces ambulants partie 1 (09/02/2015)
  galeries à Bruay au moyen age (07/02/2015)
  pas l' meme rythme (06/02/2015)
  appréhension fin d' cm2 (05/02/2015)
  correction des devoirs d' composition (04/02/2015)
  interrogations in primaire suite (04/02/2015)
  interrogations in primaire (03/02/2015)
  ça va d' aller (02/02/2015)
  l' estrade (01/02/2015)
  la garderie de La Napoule (30/01/2015)
  au lend'main qu in avo pu raviser la télé (30/01/2015)
  tableau des supplices (29/01/2015)
  Mr Pruvost instituteux à Loubet (28/01/2015)
  dernier jur avant ché vacances (27/01/2015)
  passage en CM1 (26/01/2015)
  Un film ''bien'' pour ches gosses (24/01/2015)
  macrale (24/01/2015)
  le budget (23/01/2015)
  Monsieur Robitaillé instituteux à Loubet 1 (23/01/2015)
  indemnisation des mineurs licenciés en 48-52 (22/01/2015)
  Monsieur Robitaillé instituteux à Loubet (22/01/2015)
  passache en CE2 (22/01/2015)
  Monsieur Wacheux instituteux à Loubet fin (21/01/2015)
  Monsieur Wacheux instituteux à Loubet 1 (21/01/2015)
  Monsieur Wacheux instituteux à Loubet (21/01/2015)
  boeuf bouilli (19/01/2015)
  faudro pas s ' indormir (19/01/2015)
  parfum de janvier (16/01/2015)
  minloute aviateur (06/01/2015)
  viux souvenir d école (04/01/2015)
  pindant ché fetes (02/01/2015)
  j' sins que ch est ché derniers temps (01/01/2015)
  Liévin, bonne et heureuse année 2015 (31/12/2014)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 16/02/2015)
10 ans! Un bel anniv...
 le moine ( 11/02/2015)
je voudrais dire mer...
 Hervé62155 ( 22/12/2014)
Joyeux Noël et Bonne...
 pitifruit ( 14/11/2014)
Un petit coucou a ta...
 NaniLabbe ( 09/11/2014)
Qui pourrait me rens...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
droit au charbon du mineur, quelle quantité ?
par Marie-Claire le, 27/07/2009  

Une question m'a été posée et j'ai cherché sur le site (et même ailleurs) mais je pense que le sujet n'a pas été évoqué

"" A combien de kg de charbon un mineur avait-il droit par mois ou trimestre, sous forme de gaillettes ou autres, lorsque le camion venait décharger. ""

Voilà, il est vrai qu'in s'souvient tertous del livraison de ch'carbon mais pas forchémint del quantité, merci à celui, celle ou ceux qui pourront apporter une réponse

par PAILLART André le, 28/07/2009

Bonsoir à toutes et à tous,
En réponse à la question de Marie Claire, la quantité de charbon qui était livrée à chaque ayant droits actifs des H.B.N.P.C. était de 6600 kilos par an.
Le type de charbon livré était au choix du destinataire: soit du fin, des gaillettes de différents calibres ou des boulets un peu plus tard dans l'historique, reconstitués à partir de poussières de charbon.
La périodicité de livraison de chaque foyer était effective tous les deux mois soit 1100 kilos en une seule distribution accompagnée de bois d'allumage, généralement des morceaux de billes de sapin récupérées qui servaient à l'étayage des galeries au fond.
Les mineurs les tranchaient à la hache dans la cave pour en faire des buchettes au moyen de haches de boiseur, outils qui provenaient de la fosse et qui, à travers le temps sont toujours omniprésents dans les foyers de nos anciennes gueules noires.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 17 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |