histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
birouette cacahuette
par minloute le, 06/03/2010  

min père i avo un gardin supplémentaire, in appelo cha un champ, chéto au bout del rue leverrier et là y avo des parcelles supplémentaires pour ché dévorants du jardinache

y avo ché vrais dévorants , ceux qui avotent djà leu gardin à leu mason et qui in puque i zavotent un aute au bout del rue leverrier

chéto l' cas d' monsieur Boulevin, i habito rue de Denain , et in l' voyo passer tro fos par semaine ,avec s' brouette carquée , pour aller jusqu à sin camp

là chéto les purs et durs, pasque v'nir del' rue d'denain al' rue leverrier avec eune brouette, d abord aujourd hui in pourro pu l' faire vu l' circulation , pi in l' f'ro pu, ché pas la distance in fait, mais ché que quand qui faijo caud, fallo am'ner des tonnio d' io pour arroser ché plantes .......

l' brouette, l' vraie brouette mes gins ale éto in bo, donc yavo djà eune sacrée tare, à vite ale devo bin faire ché 20 kilos
in pouvo artirer ché cotés , chéto étudié pour comme y auro pu dire Fernand Raynaud, l' roue d' devant chéto nin eune roue in caoutchouque , nan eune roue in bo , cerclée in fer, comme cha té l intindo de loin l' brouette

l' chargemint chéto tout un art, tonnio d io au miyeu, castrole pour arroser , cageots avec ché tchiots outils d' dins : plantoir, fichele et piquets in bo pour tracher ché routes , sachets d' semences,pelle et binette à main, tandis que sul' coté , attachés sul' coté , devant près del roue , à l arriere sur un des bras del brouette, i avo ch' louchet , l' binette, l' griffoir , ou meme eune espece d' roue toute dentée qu in passo entre ché routes d' légueumes pour sarcler l' terre

pasque savez un binache cha vaut 2 arrosaches

not' plaiji quand qu in éto tchiot , pour ché infants et aprés meme ch' plus viu des ptits infants , chéto d avoir l' dro d' monter dins l' brouette et d' faire ch' voyache assis d' dins
cha berloquo, chéto nin confortape, mais si j' pouvo arvénir in arriere rin que pour arfaire un tour in brouette comme cha

té bin assis ? bon in y va !

souvent chéto un rituel, in allo apporter ch' gouter à not' père au bout del rue, chéto dans eune musette comme qu in avo nous ché jones quand qu in allo à l école , savez l' musette pour ch' gouter avant l étude ...

traditionnel'mint chéto eune pomme , y avo aussi un coutio à l intérieur mais in craigno rien , vu que manman ale avo surprotégée l' lame pour pas qu on s' blesse

j' faijo attintion comme m' mère ale m avo dit , i pourro y avoir des carettes qui pourrotent déboucher dins l' rue in cul d'sac ..fallo printe ch' trottoir mais pas s amuser à mette ché pieds dins les canivaux meme quand qui avo del mousse ed lessiffe qui passo pour arjointe l égout plus loin

pas facile tous les jours d' pas juer avec l' mousse, mais j' faijo attintion pasque m' mère, prudente comme ale éto , ale pouvo rester au coin del mason , à nous raviser jusqu à c' qu in "bascule" dans ché camps au bout del rue

d' là , té voyo tous ché gins travailler dans leur champ, sur la gauche Mr Gaudet ,pi Mr Boulevin, pi aprés min père , chéto bin à 100 m du bord del rue

un peu plus loin sur la droite yavo mr Brongniart l' père d' min camarate, pi yavo aussi mr Potevin

en fait t artrouvo un bon paquet d'gins des invirons , et comme qu on éto bin éduqué , in dijo bin bonjour in passant
d ailleurs chéto l' premiere question d' min père quand que j arrivo, t as bien dit bonjour à ché gins en passant ?

eune fo qu in avo apporté ch' gouter , min père i arreto d' travailler , i mingeo s' pomme tout in coupant des rondelles avec sin coutio, i m in offro eune ou 2 , mi assis such'ch'min qui éto juste au d'sus d' sin camp

i faijo bio, j intindo les alouettes ,et cor maint'nant j' vous jure que ché vrai, quand que j intinds d' zalouettes aujourd hui , j a l impression que ché min père qui m appelle d' là haut

aprés i travaillo cor un tchiot peu, pi i armonto l' brouette jusqu al' rue goudronnée et là i s arreto et j' monto à l interieur et j trono fier comme artaban, et j auro voulu que tout l' monte i so as' porte dins l'rue pour m' vire passer

aprés ché camps i zont cangés d' plache, autant avant chéto dins l' prolong'mint del'rue leverrier en direction del rue verte, autant aprés chéto plutot sul' coté au bout del rue

i commincho à avoir moins d' jardiniers, faut dire aussi qui avo moins d' champs qu auparavant, pi que les années passant, faire du jardinache , de plaiji pour certains cha d' veno trop dur aprés

pasque faire un potager , ché du travail ... min père dans les dernieres années i a cédé al' modernité, nan i a pas cangé d' brouette , mais y a cangé d' roue et i y a fait met' eune role in caoutchouque et là chéto djà plus facile à manier

pi un jour i a été décidé qui yauro pu d' champs, ché jardiniers i zont quand meme continué au départ à s occuper du gardin d' leu mason
pi, l age aidant, i zont comminchés à met ' plus d' fleurs que légueumes
pi aprés ché d'venu trop dur aussi pour eux , là i zont tous pris un coup au moral
chéto vraimint leu passion, alors i zallotent discuter d' temps en temps avec ché derniers qui avotent cor l'forche d' faire leu gardin, à parler du temps , que certains y zavotent été farcés par l' gelée, que ché carottes ale zavotent plus pourri qu' l année derniere dins ché silos, que ché salates ale sont in avinche ...

achteure quand que j va au bout del rue leverrier, à gauche du qui avo l' champ d' min père , ché des masons, quand à droite du qui avo l' dernier champ d' min père , ché devenu un terrain d' football

par conte in vo pu personne courbée , près d eune brouette in train d' faire sin gardin

par maurice devos le, 06/03/2010

si j'comprinds bin el première photo che minloute jone , el deuxième che minloute ach'teur , commint qu'té fais pour faire ed' z'épitaphes parels ?

par nounours-94 le, 06/03/2010

min père i avot un camps dins l' rue.... excusez me j'ai un tro ed mémoire ché celle pour aller à l'école Félix Faure.i existe incor à part que ché pus que des broussailles. si ej peut em' permettre ej va pousser un tiot cop ed gueule. asteur presque pus personne fait sin gardin à part tonte el pelouse et cor.. parce qui sont surbookés el weekend.et que ché pus rapite d'aller esse faire voler au super marché. et moins éreintant, quand ej pinse que ché mineurs après 8h ed labeurs i z'avotent cor el courache ed' s'occuper ed leurs gardins surtout au printemps quand i falo el fuir(bêcher pour les nan chtis) capieau bas messieurs.

par loumarcel le, 08/03/2010

A ch't'heure voilà c'qui a à l'plache du "camp" du Père ed Minloute

Photos prises en 2007


  ( 6 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |