histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  cha y est in est dernier (20/10/2014)
  de d'sous ch' lit, dins l escayer et al' porte du grenier (12/10/2014)
  la mère Quares'mele et Riquiqui et Roudoudou (11/10/2014)
  Bruay, l'ensemble du Siège 3 (11/10/2014)
  histoires de ch'tis sur facebook (04/10/2014)
  leuropevueduciel (28/09/2014)
  Lens, la gare (26/09/2014)
  Bruay, la Fosse 3 (19/09/2014)
  Bruay: La Gare din l'temps et ach-teur (17/09/2014)
  Oignies, 20ème festival au Centre Denis Papin (17/09/2014)
  Serge Gouillart (11/09/2014)
  des explications (06/09/2014)
  Le pantalon rouge (02/09/2014)
  Gabriel Chevallier la peur (01/09/2014)
  Les vieilles photos de Bruay : exposition (31/08/2014)
  pu qu' eune semaine (26/08/2014)
  Les baraquements des Mines (26/08/2014)
  quand qu in les intind pas (24/08/2014)
  que bel été (24/08/2014)
  la journée la plus sanglante de l histoire de france (24/08/2014)
  Marcinelle le 8 août 2014, hommage (2) (23/08/2014)
  L' dernier jour à l'fosse (18/08/2014)
  Bruay a-t-il changé: La Poste (suite) (13/08/2014)
  Marcinelle le 8 août 2014, hommage (1) (13/08/2014)
  le C E P (03/08/2014)
  ch' est pas cor terminé (07/08/2014)
  Les pénitents ou les sacrifiés du grisou (07/08/2014)
  El rue Buquet à Divion :Coup d' G..... (03/08/2014)
  prochain Mining (02/08/2014)
  y a cent ans, le 1 er aout 1914 (01/08/2014)
  Il y a cent ans, le 1er août 1914 (01/08/2014)
  au revoir madame Titren (30/07/2014)
  ch'est fait , in va commincher à prier (28/07/2014)
  avis favorable pour le RC Lens (25/07/2014)
  RC Lens in Ligue 2 ! (15/07/2014)
  in aura un derby (15/07/2014)
  passage devant la commission (14/07/2014)
  l' loterie Oscar (12/07/2014)
  VA in Lique 2 ! (11/07/2014)
  El passage d'conseil (suite du 07/11/2006) (11/07/2014)
  j'in tiens cor mes côtes (10/07/2014)
  conférence de presse de Gervais Martel (09/07/2014)
  El touillache des régions (08/07/2014)
  du grand cirque (06/07/2014)
  rope et voile ed'mariée (04/07/2014)
  amateurs chez les pros (29/06/2014)
  Ches espadrilles (suite du 20/05/2008) (23/06/2014)
  nos coups de coeur (22/06/2014)
  Cérémonie à Notre-Dame-de-Lorette le 08/06/2014 (21/06/2014)
  un dictionnaire azéri (18/06/2014)
  donner et archevoir (15/06/2014)
  el lecture (14/06/2014)
  La route des vacances 2014, le départ de Lens (11/06/2014)
  La route des vacances 2014, l'arrivée à Berck (10/06/2014)
  té pouvo pas et' miu plaché ....... (06/06/2014)
  Fosse 3 d'Vermelles in 1963 (suite) (04/06/2014)
  Liévin, ma famille à St Amé (02/06/2014)
  Min père (02/06/2014)
  chés cafés asteur à Bruay (01/06/2014)
  6 juin 1944 à Bruay (31/05/2014)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Mathias ( 15/10/2014)
Bonjour, Je tenais ...
 Serge Demassieux ( 04/08/2014)
je suis un gosse de ...
 marianna ( 26/01/2014)
j ai été scolarisée ...
 dufossez .jean ( 28/11/2013)
Histoires de ch'tis ...
 adelob ( 24/10/2013)
J'ai habité, en fami...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la qualité du charbon
par Minloute le, 02/07/2004  

Tout le monde ne recevait pas la même qualité de charbon. L'ingénieur recevait la meilleure qualité, avec des morceaux de bois à brûler en plus.

Mais pour le mineur ordinaire, il devait se contenter du charbon ordinaire voire de qualité inférieure.

Les tours de livraison étaient bien établis et le chauffeur ne pouvait pas les intervertir lors de sa tournée.
Imaginez l'ingénieur qui recevrait le charbon destiné aux mineurs.
C'était inconcevable.

par La Clo le, 22/09/2004

Le charbon des ouvriers était de qualité inférieure, de la poussière en fait. Je me souviens, ma mère "arrosait" le charbon dans le bac à côté de la cuisinière.
Quand il était dans le foyer, elle faisait un trou au milieu avec le tisonnier toujours suspendu devant le feu; une fumée grise filait de suite vers le plafond, une odeur âcre s'en dégageait.
Pour pouvoir alimenter le feu (que l'on appelait le feu continu) qui était dans la salle à manger, les bons de charbon ne suffisaient pas. Il fallait acheter des "boulets" qui faisaient tenir le feu toute la nuit.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |