histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  cadal d' à mon Noel (29/09/2016)
  pikina (26/09/2016)
  Liévin, St Amé les journées européennes du patrimoine (16/09/2016)
  le patrimoine (14/09/2016)
  Liévin, maquettes église St Amé, école et Fosse 3 (11/09/2016)
  l'école Guynemer ché fini!!! (07/09/2016)
  un tiroir à malices (23/08/2016)
  Odette et Edouard (13/08/2016)
  boutons à brandebourg (03/08/2016)
  expédition le long de la cote (01/08/2016)
  hommache bien discret (24/07/2016)
  problème informatique (23/07/2016)
  de Buromunster à Rabat en passant par Athlone (14/07/2016)
  ché pannes à répétitions (08/07/2016)
  in va péter les plombs (08/07/2016)
  ch' jone su sin scooter (04/07/2016)
  ch'tiot marcel (03/07/2016)
  ch' tupe Néon (02/07/2016)
  fout zy du virlux et ch' bonhomme Perrier ..... (02/07/2016)
  le tour, ch'est aussi cha ..... (02/07/2016)
  à quo qu in va avoir dro ch' t' année ? (01/07/2016)
  le haut folin , le cret de la neige, (26/06/2016)
  Polyte (25/06/2016)
  huile d' friture ou végétaline ? (25/06/2016)
  la conquête spatiale (15/06/2016)
  bin Tintin ... (12/06/2016)
  les 7 boules de cristal (12/06/2016)
  Estaires.com (05/06/2016)
  La Lawe al déborde! Min coup d'gueule! (02/06/2016)
  les expressions intindues al' mason suite (31/05/2016)
  pinche te bin en avant ... (30/05/2016)
  zont bien cangées , ché boites d' maquereaux .... (26/05/2016)
  les expressions de nos grands mères suite (18/05/2016)
  les 3 expressions favorites à min père (18/05/2016)
  les expressions de nos grands mères (16/05/2016)
  Claude Duhoux, passeur de mémoires (13/05/2016)
  passeur de mémoires (13/05/2016)
  comme un tableau flamand (11/05/2016)
  cache pot (11/05/2016)
  papa, ch'éto commint la fin de la guerre ? (09/05/2016)
  retour vers le passé assuré 1 (07/05/2016)
  retour vers le passé assuré (06/05/2016)
  pietre jardinier ..... (28/04/2016)
  des terrils à Béthune (26/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs....un salut bin amical à Vital (25/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs 5 (25/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs 4 (25/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs 3 (25/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs 2 (24/04/2016)
  champ, gardin, des porions à ché fleurs 1 (24/04/2016)
  de l azerbaidjan à la cote d ivoire en passant par oman ... (16/04/2016)
  a sunday in hell (09/04/2016)
  pour et' plus intelligent ..... (05/04/2016)
  ''Berdouf'' de Alain Lempens, pestaque à Bully-les-Mines (05/04/2016)
  cor ché buvards..... (04/04/2016)
  ché buvards et el publicité, et ches buvards roses (31/03/2016)
  Stella Artois, au risque de vous décevoir (27/03/2016)
  sur el route ed Merlimont (27/03/2016)
  arondes, mouchons et saisons.... (26/03/2016)
  la butte sanglante (20/03/2016)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 jean marie ( 26/08/2016)
je suis natif de Bru...
 spîrit ( 31/07/2016)
étant native de Brua...
 MOMO ( 24/05/2016)
Ancien mineur de fon...
 Jorge Artajo ( 13/03/2016)
Bonjour: Félicitatio...
 Hervé62155 ( 01/01/2016)
Excellente année 201...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la qualité du charbon
par Minloute le, 02/07/2004  

Tout le monde ne recevait pas la même qualité de charbon. L'ingénieur recevait la meilleure qualité, avec des morceaux de bois à brûler en plus.

Mais pour le mineur ordinaire, il devait se contenter du charbon ordinaire voire de qualité inférieure.

Les tours de livraison étaient bien établis et le chauffeur ne pouvait pas les intervertir lors de sa tournée.
Imaginez l'ingénieur qui recevrait le charbon destiné aux mineurs.
C'était inconcevable.

par La Clo le, 22/09/2004

Le charbon des ouvriers était de qualité inférieure, de la poussière en fait. Je me souviens, ma mère "arrosait" le charbon dans le bac à côté de la cuisinière.
Quand il était dans le foyer, elle faisait un trou au milieu avec le tisonnier toujours suspendu devant le feu; une fumée grise filait de suite vers le plafond, une odeur âcre s'en dégageait.
Pour pouvoir alimenter le feu (que l'on appelait le feu continu) qui était dans la salle à manger, les bons de charbon ne suffisaient pas. Il fallait acheter des "boulets" qui faisaient tenir le feu toute la nuit.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 16 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |