histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la rivière Lawe (30/07/2022)
  principe des vases communicants (29/07/2022)
  ambiance d antan (29/07/2022)
  du singe (29/07/2022)
  ch' maite (29/07/2022)
  20 000 sujets (06/07/2022)
  ch' dernier jur d école et l edf ... (05/07/2022)
  ch' corned d ' bif (05/07/2022)
  sur les routes de France .. (03/07/2022)
  la table à manman (01/07/2022)
  le tiroir à manman (01/07/2022)
  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

Le point du jour, film de Louis Daquin - 1949
par PAILLART André le, 05/06/2010  

Malgré les difficultés de tournage, le monde de la mine que certains considéraient à tort comme mystérieux, a exercé une sorte de fascination pour les cameramen et réalisateurs de films.
Toutes les séquences tournées sur la mine et particulièrement celles du fond, sont désormais des documents historiques.
En témoigne ce film de Louis Daquin " Le point du jour " entièrement tourné à Liévin en 1949, plus précisément à la fosse N° 3 saint Amé: Un jeune ingénieur parisien récemment diplomé de l' Ecole des Mines est affecté à la Fosse Saint Amé à Liévin. A son arrivée dans la cité minière,les chevalements succèdent aux terrils. Les locomotives entraînent des tombereaux de charbon.
D'entrée, il est accueilli par l'ingénieur chef de siège: "Comme ingénieur de fosse, vous aurez 600 hommes sous vos ordres. Le rendement a baissé, mais il faudra travailler dur. Je compte sur vous !..."
Ce merveilleux film relate en parallèle, la difficile intégration du jeune ingénieur dans ce siège minier; et celle d'une famille de mineurs Liévinoise dont le père ne revint jamais de la guerre.
La mère s'occupe du foyer familial, non sans mal.
La fille ainée est trieuse à la fosse et le fils cadet, Roger sera mineur, non par nécessité, mais par choix....
Il s'agit vraisemblablement d'un des seuls films de cinéma où l'on peut découvrir en décors réels, l'activité minière au fond comme au jour d'une des fosses de notre région à la fin des années 40.
Les scènes sont saisissantes de réalité, triage, moulinage, lavabos, abattage dans les tailles au piqueur...
Mais aussi l'intérieur des maisons de corons, les jardins, les cafés, la ducasse et sa traditionnelle et célèbre fanfare régionale " La Prolétarienne "...
Une des scènes les plus impressionnantes, est celle de la descente de la cage : Le réalisateur a fixé une caméra sur le chapeau de cage pointée sur la recette du jour; lors de la descente, le spectateur voit dans la vitesse vertigineuse de la cage, le ciel ouvert devenir progressivement un point blanc....
Cette scène est sans aucun doute, à l'origine du titre de ce film " Le point du jour ".
Le jeune ingénieur ne s'adaptera pas aux conditions de travail des mines du Pas de Calais, ni dans la région; il retournera dans d'autres fonctions en région Parisienne.
Roger connaîtra toutes les péripéties et déboires d'un jeune galibot, sa soeur ainée, ses premières aventures amoureuses avec un mineur de fond.....
Le tout en parfaite harmonie avec des paysages sublimes de la région minière de Lens Liévin à l'époque, comme décor de fond.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |