histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les vendanges d'antan
par PAILLART André le, 10/09/2010  

Chaque année au début de l'automne, des vendangeurs saisonniers, venus du Bassin du Nord Pas de Calais, réunis en " hordons " de 30 à 50 personnes, prenaient d'assaut les 20 000 hectares du vignoble champenois pour une durée de 12 à 15 jours.
La cueillette du raisin commençait environ 100 jours après la sortie de la fleur.
Bon nombre de mineurs et leur conjoint, voir leurs enfants, consacraient ainsi deux semaines de leurs congés d'été à cette activité champêtre de groupe à la fois ludique et pénible.
Les vendangeurs étaient recrutés par des affiches d'organisateurs régionaux que l'on trouvait sur les vitrines des cafés, commerces et parfois même sur les panneaux d'affichage des Comité d'entreprise des
fosses.
Mon grand père Léon d'Haillicourt, à la retraite était un de ces organisateurs.
Au début de l'été, il prospectait et visitait les vignerons de la région de Reims pour connaître leurs besoins en effectifs, en salaire proposé; mais aussi des conditions d'hébergement et de restauration.
Le vendangeur était logé et nourri par l'exploitant vigneron, une partie de son salaire était prélevée à cet effet.
Les transports aller et retour s'effectuaient par bus au départ de nos villes minières, ces derniers étaient à charge de la société d'exploitation.
Si les journées de travail étaient bien souvent pénibles, l'ambiance des repas du soir étaient très festive.
Les vignerons aimaient beaucoup les gens du Nord, la mine était garant de leur amour du travail et savaient que leur convivialité n'était pas légendaire.
A la fin de la campagne, bien souvent chaque vendangeur repartait chez lui avec plusieurs bouteilles de champagne offertes par le viticulteur.

En photos, quelques clichés qui remémoreront bien des souvenirs à tous celles et ceux qui connurent les vendanges d'antan.


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |