histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in route vers merlimont 1
par minloute le, 11/01/2011  

pi savez fallo m' occuper durant ch' trajet , cha duro à peine plus d eune heure , mais ché pas pour cha que j' resto tranquile, pi valo miu m ' occuper ,que d' me donner un liffe par exempe
in l a fait qu un coup , pasque j a reussi à dégobiller dins ch' liffe .................... mi et l' carette in éto pas copain.......
alors m' mère ale a du s' dire , in va l occuper comme cha i va pas et' malate
alors in avo aussi nos rituels, eune fo qu in parto del mason in carette, j' raviso si j arconnaisso pas des gins dins l' rue pour pouvoir l' dire à mes parints

bin sur,j' raviso si in voyo pas Mr Cadot, l' mari del femme qui t'no l' quincaillerie, j' raviso si yéto pas sul'perron du magasin ; ch' monsieur là, soit qui éto au traval, soit , si i faizio bio, i éto vissé à mon dech' perron du magasin...
après , dins l' cote des grands bureaux ,à chaque fo in passo d' vant l' ancienne demeure du directeur des mines d' bruay, qui a eu l extrème honneur d' devenir aprés l' maternité du que minloute y a né .........

in traverso bruay,in passant j' avo ker raviser ché gins qui étotent assemblés d'vant l' vitrine d' la voix du nord, occupés à lire l' derniere édition qui éto non pas mise en ligne mais punaisée à l intérieur
cha permetto à certains d' lire l' journal sans l' acater, j' m éto un coup moqué d eux, min père i m avo vite arpris, in s' moquo pas des gins pasqu i sont pauves ou qui ont moins d argent
cha j' la intindu , comme à tape "jue pas avec l' pain, y a des zinfants qui n' ont pas à minger" ............

un peu plus loin dans l' rue d' la république, min père i raviso toudis si y voyo pas sin camarate Boyaval au travers d'la devanture d' sin magasin de sport
chéto d' ailleurs mission impossipe, pasque meme si té rintro dins sin magasin, té l' voyo à peine, vu qui éto pitit , beret vissé sul' tiete, tablier bleu foncé autour del tale et que sin magasin y avo un rang'mint , commint qu in pourro dire, "espécial" , un vrai capharnaum....

aprés in passo d' vant ché 3 estations essence qui avo in bas del rue d ' la république, j' devo raviser vite fait laquelle chéto la moins chère (mi j' m in fouto, j' voulo surtout qu' min père i ale faire ch' plein à mon Fina, du qu in pouvo récolter des points pour avoir eune bouée, un drapeau, voir un bateau bleu et blanc avec marqué Fina en grand d'vant )
aprés , fallo qu' j' compte l' nompe d' cars artésiens y avo such' parking
in haut del cote d' divion, j avo ker ardire l' réplique publicitaire qu in voyo peinte sur un mur "vin fou, Henri Maire"
aprés in dépasso l' cité d' La Clarence , qu in voyo sur la droite sul' colline in face
min père i raconto toudis que ché rues ale portotent que des noms d' lettres d' l alphabet, pi i raconto que s' grand mère ale avo habité là ...( à ch' tépoque là, cha m interesso pas tant qu' cha quand qu on parlo del famile , ché bin plus tard que j' my a interessé)

d' un coup, in sorto du bassin minier, à la sortie d' divion , nous vla chi au miyeu des patures, in arriffe à Ourton, là si in suivo un tracteur, ché sur que j'trouvo qui sinto l' fien ...
tout l' long del route in avo comme cha des zarpères

Diéval, fallo pas rouler trop vite dins l' cote , pasque ché gendarmes i zétotent souvint là
un peu plus loin yavo sur la droite eune grosse borne kilométrique
attention aussi au passache à niveau d' Brias, fallo bin ralentir, sinan , si min père i l' oublio, in avo dro à un " Meeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrte" plus puissant que l' bruit des amortisseurs d' la 403 break qui zont fait in passant su ché rals ...

arrivée Saint Pol, alors là m' mère ale avo s' litanie " ah in va cor attinte ichi" , ché vrai qui avo souvint un ralentis'mint pour traverser chte ville

tout au long du trajet,j' récito tout haut ché noms des enseignes d' café, avec l' nom del biere qu in voyo sur des panneaux lumineux
j' me souviens de Champigneules,Coq Hardi, Pélican, 33 export, Vézélise,Stella Artois, sans oublier la fameuse Jupiler pils
ché pas pour cha qu in rintro dins ché bistrots j' vous rassure mais cha m occupo l' temps

aprés y avo des masons aux couleurs un peu spéciales, soit comme dijo min père " ch' gars y a eu un prix sul' peinture, soit qui est daltonien" , et y avo tout au long du "périple" queques masons aux couleurs plus que vives......

ya pas qu' ché masons que j' raviso, yavo aussi des gins espéciaux, souvint des vieles personnes, d' celles que té pouvo passer 10 coups et ale zétotent toudis al' farniete in train d' raviser passer ché carettes, ou tel pépé toudis in train d' bricoler dins sin gardin

avant d arriver à Hesdin, in traverso Le Parcq, et juste avant Le Parcq , sur la gauche (j' viens d aller l arvire sur google maps) y avo eune grante mason tout au bout d eune allée interminape, chéto min chateau, et à chaque coup qu in arrivo par chi, m' mère ale me d'mindo innochammint si tout allo bin am' mason ............

ch' commincho à trouver l' temps long, heureus'mint j éto chargé d' eune mission qui m obligeo am' concentrer , fallo que j' guide min père dans Hesdin,pi Marconne et Marconnelle, pasque à chaque coup i "s'souv'no pu del route" , cor heureux que mi avec mes 8 10 ans j' min souv'no par coeur, "là té va vire plus loin y a eune usine à bet'raffes , et té va tourner à gauche du qui a l' carotte du bureau d' tabac, et armonter l' cote jusqu à campane les hesdin...
aprés in roulo en pleine nature, et ché m'mère qu ale prenno l' relais , fallo que j' devine des animaux , pi , comme j' vous dijo, eune fo arrivé à Sorrus, chéto bon signe, et j' savo que merlimont éto plus loin , mais cha m a pas impéché un coup min père d' faire un "atterissache d urgence" dans ché derniers viraches avant l' grante line droite menant à merlimont
aprés, j a armarqué quéquosse, in avo pas l' meme enthousiasme quand qu in arveno à bruay ...

par bersil le, 11/01/2011

le chateau au bout d'une grande allée bordée d'arbres était la propriété des Hauteclocque dont le général.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |