histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' viu messieur dins l' cadre
par minloute le, 04/04/2011  

quand qu in allo ché ma matante, y avo ch' te photo qui éto accrochée au mur
eune viele photo noir et blanc et qui commincho tout douch'mint à s effacer , à s éloigner, comme dins l' souv'nir d' ché gins qui l avotent connu

j' la jamais connu , ché min grand père maternel, tout c' que j' sais ché qui éto d hazebrouck, i s appelo Leconte comme nom d' famile , et ché un nom fort ancré par là bo du coté de st jan cappel, morbecque et hazebrouck

j' savo qui parlo flamand quand qui voulo raconter des zhistoires un peu salaces pour que ché files ale comprennent te pas

j' allo dire " j a l' souv'nir" ou plutot j' me souviens qu in dijo ma matante et m' mère, chéto quéqu un qui avo ker ses zinfants, mais qui éto arvénu d' la guerre avec un sentimint d' dégout ,et m' grand mère ale a du am' mote li montrer ses charmes pour qu il accepte d' faire deux zinfants , maman en 1920 et mamatante en 1924

connaissant l' caractère dem' grand mère , surnommée la "commandante" , min grand père a été effacé, pi au fil des zannées y a eu des maux d' tiete d' plus en plus souvint, ché zinfants i zont appris à pas faire trop d' bruits quand qui juotent

pi un jur y a eu un grand chambardemint, du bruit dans l escalier, ché zinfants qu in leur a dit d' rester in bas, qui zont vu monter et déchinte des bassines

m' mère ale avo 16 ans, m' tante 12, y a eu des cris , des pleurs , et y a mourru d eune méningite .......

aprés l' enter'mint y a fallu printe des décisions, sin père enterrée l' jeudi, m' mère qui s'destino à et' institutrice, du jur au lend'main ale a aller travailler aux mines, chéto l' seule solution pour garder l' mason d' la companie .....

alors, l' jeudi chéto l inter'mint, l'lundi aprés midi ale commincho au secrétariat du numéro 1, comme standardiste secrétaire, elle qui avo jamais décroché un téléphone ......

rute coup dins sa vie, ma mamatante ale m avo écrit que chéto vraimint terripe ed' perde sin papa à 12 ans ..........

vous vla raconté l' fin d' es vie à mon grand père Georges

ch' tableau y a troné longtimps rue anatole france du que m' grand mère ale resto , ou plutot ma matante ale a pas partie del mason, et ché monmononque André qui , bien avant Chirac et Mitterand, a connu la premiere "cohabitation" .....

pi i zont déménagés pour aller habiter à Labuissiere, m' grand mère ale a du suiffe mais cha a été un crev' coeur d' quitter eune mason qu ale éto là depuis 50 ans ......

ch' tableau ya été du voyache, j' pinse qui a aterri soit dins l' champe à m' grand mère ou dins l' pieche à coté , les années passotent, cha a été l occasion d' met' Georges un tchiot peu plus en retrait , faut dire qui éto décédé en 1937 cha commincho à faire un bout

su les photos y avo souvint ch' visache enigmatique, entre rictus et sourire forché , i m ' paraisso loin ch' viu messieur là

pi y a quequ' temps j' raviso les faire parts que j avo al' mason et là j' a pris un tchiot coup derriere les nifflettes, vu que ch' "viu" monsieur là, y éto décédé à 47 ans
et cha fait "drole" de s'dire qu asteure j' suis intrinsequ'mint plus viu qu' li .....

cha mes gins, cha vous zarmet les idées en plache d un coup .......

par maurice devos le, 06/04/2011

bin ouais ché la vie , si cha avot été ach'teur y l'arrote suremint sauvé , mais commint qu'té fais pour artrouver tes souvenirs comme cha ?

par minloute le, 07/04/2011

à la base Maurice, j a fait mon arpe généalogique , donc j a été vire mes parints et ma matante, et ché au fil des conversations que leu souv'nirs i sont arvénus ...

alors à chaque fo que j armonto à bruay ,j' préparo des questions, plein d' questions, et j' leur invoyo par courrier à l avinche, et quand que j arrivo là haut chéto "réponse au questionnaire"
mais ch' questionnaire i a engendré d' autes zhistoires, d autes souvenirs, alors mi j' noto , j' noto à toute blinte sur des feules
l' miu chéto quand que j' pouvo faire cha avec m' mère et mamatante insempe
alors là chéto du ginre "teut' souviens d' chi, teut' souviens d' cha"
aprés quand que j allo vire m' tante, j' li liso c' que m' mère ale s éto souv'nu, et elle aussi ale apporto soit des chosses complémentaires ou in rectifier d autes


j ' leur a d'mindé aussi comme i zétotent déjà agés, commint qui zavotent vécu par exempe l entrée des troupes allemandes à bruay, ou l' libération d'bruay

et ché là qu' monmononque i m a dit que sin nom d' resistant chéto "maryse bastier" eune aviatrice et qu' min père i avo pris des risques durant la guerre , qui m a aussi raconté l' épisote du qui a invoyé l'file du cinéma skating au dessus l hayure pour éviter ché tirs al'mands, ou li , querre dans eune fosse à brin en arvenant par les gardins aprés avoir vu ma tante

j a su commint mon père et m' mère s étotent rincontrés, commint mon père qui avo été en italie en 1936 en voyache à florence avec l églisse d' bruay si yavo vu des signes tengipes du fascisme

et ché là qui m' dit qui a été un coup à eune manifestation et qui y avo le duccé , et comme eux i levotent pas l' bras tendu, meme si i n a du groupe qui étotent des pretes in soutane, i zavotent du quitter vite fait l' manifestation sinan i s' ro fait casser l' binette

ché à la fois la grante histoire racontée par la ptite histoire de gens simples qui ont traversé presque un siecle ......

ché des souvenirs importants à aller recueillir, pasque cha té l' saura jamais dans un acte d état civil ....ché pour cha Maurice qui faut raconter à tes tchiots zinfants commint qu ale éto ta vie quand que t éto galibot et mineur

té vo au départ mes parints et mononque et matante i zétotent plutot amusés d' vire que j' faijo ché recherches là, aprés i s'sont pris au jeu

mi j' vo aujourdh ui j' peux pu rin deminder am' mère as' souvint déjà pu d hier alors ché pour cha que ché important del faire quand que les gins i sont cor valides

et après té vo , ché ché zinfants ché pitits zinfants qui sont friands d' ché zhistoires là

et té sait mes parints et mon onque et m' tante , à part avoir été les témoins d ' prés d un sièque, chéto des gens apparemmint "sans histoires" , mais j in a appris plein sur bruay , sur la vie du quotidien in les assaillant d' questions

par maurice devos le, 07/04/2011

bin vla j'ai tout compris , mais pour arriver la faut ête curieux d'el vie , vouloir connaite tout cha , comme chés collectionneurs , ou comme claute duhoux ou jean marie avec le blog , j'em rappelle qu'au début qu'j'ai connu andré y ma d'mandé pourquoi j'faijos pas min blog , bin tout simplemint passeque j'ai pas d'patience , j'su incapape ed' raconter , pi surtout j'préfère em rappeller in lijant c'qui est écrit par es z'autes , ché plus facile et ché pour cha qu'cha m'plait d'arquerre d'su des couillons comme ti zautes , pi ché comme cha , et ché tout


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |