histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Arras Béthune in train
par minloute le, 14/05/2011  

Boxerman, mi aussi j a eu l occasion d' faire chte ligne et d' pas in vire l' bout

comme ti j arveno d' l aute bout d' la france, et in éto "à bout" aprés eune paire d 'arrets


que d' arrets....et quand que j' dis "arret" , i s arreto quequ' fo dins des zindrots du qui yavo personne qui monto ou qui déchindo , mais ch' train i li resto bin plus d' deux mineutes à chaque coup

pour mi l' plus long chéto d' Arras à Lens, là t éto dins l' campane, y avo rin à vire , arrets à Bailleuil Sir Berthout, Farbus, Vimy.....................

in in voyo pas l 'bout

comme chéto un viu train, i s' comporto comme eune viele personne, pour s arreter fallo qui prenne "s' n élan", ché a dire qui freino djà d' puis un bon momint .....

certaines mauvaisses lanques dirotent qui freino djà d'puis qui avo quitté l' gare précédente ...

in avo l'impression que si in marcho à coté dech'train t' auro été al' meme vitesse par momint....

ah ché sur que t avo l' temps d' observer ch' paysache...

pasque ch'train in plus, y éto pu d' première jeunesse..... ché banquettes ale zétotent cor bin raites, chéto des lames d' bo

pi in intindo qui éto pu à ses balbutiements, y éto plus près des "râles" d' l'agonie

del suspension, i devo pu in avoir depuis un bon momint , této berloqué d' gauche à droite et d' droite à gauche dès qui yavo un défaut d' déniv'lé sul' voie

té l intindo crisser, souffler, ahaner tout au long du parcours, et croyez pas qu à l arret , in avo dro au silence...

nan, nan, in intindo sin vinte gargouiller, del vapeur s écouler sous ch' train , par chi par là, as' deminder si y allo pas nous exploser al' guiffe chtilale , là , à l' arret , au niveau d' nulle part ...

teut' levo pour aller vire al' portiere, rin , pas personne such' quai, à part un chef d' gare désabusé, sin drapeau al' main, sin sifflet as' bouque, li aussi au bout d' nulle part, perdu au miyeu de rien, qui attindo l' heure officiele du démarrache dech' train ...

au lieu de démarrache dech'train, j' auro du dire "le mise en branle"
cha y est ché moteurs i "montotent en puissance" ,cha faijo un boucan du diape, in sinto que chéto pas gagné, ché vitres ale tromblotent aussi , ch' plancher i intro in transe ....
tout cha pour donner un grand coup in avant , pi démarrer aprés à 10 kilomet' heure ...

chéto un voyache interminape, sans vous parler des zarrets , comme cha , in pleine campane, qu in savo pas pourquoi, qu in allo s' lever au bout d eune mineute pour vire c' qui ch' passo et que chéto ach' momint là que ch' train i arparto par eune secousse que t avo interet à trouver rapid'mint eune barre pour t accrocher , pour t' rattraper

in se sero cru dans les 40 èmes rugissants, in éto qu' entre Arras et Lens

j' comprinds que chéto long pour ceux qui venotent de loin, l' impression d' ete arrivé, d' ete presque arrivé plutot, l' impression d' perte un temps fou

un temps qui sero en moins sul' durée que t allo passer in permission

Cha y est, ah j' dis pas qu in est à Béthune, in est seul'mint à Avion, là y a des copains d' régimint qui comminchent à déchinte

in a eu l' temps d' discuter des copines inter nous , de s' vanter de c' qu in allo faire quand qu in sero arrivé .....
in s' dijo à peine au revoir, chti qui déchindo raviso djà à travers l' vite si s' copine ou ses parints y zétotent bin such' quai

in s' donno rendez vous dins tro jours pour l' voyache du retour

in voyo les retrouvales d' nos camarates avé leu copines et leu parints qui s' tenotent rapid'mint plus en retrait

ch' père i avo djà pris ch' sac des mains du fiston, li y avo du imbrasser deux coups s' mère et asteure i éto dans les bras des' copine

cha y est ch' train i s' ébranle, in arpart , cor presque autant d arrets que depuis Arras ..

mais cha vient bon mes gins , cha d'vient bon




 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |