histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
el rue d' Bône
par nounours-94 le, 01/07/2011  

tout d'abord avant d'mette l'sujet ej voudro armécier minloute d'avoir pinsé à mi pour ché photos.
effectivemint j'ai habité l'rue pendant 8 t'ans in face d' m'grand mère quand ale est quéyu gravemint malate. comme ej l'ai déjà raconté ale est morte à nous mason.
té veut qu'ej t'inmène faire un tour du coron? assis te sort eune bière du frigo, eune tasse d'jus pour t'garnoule met tes lorgnons et lit.

i habité ale 6e porte au numéro 12.
ale première chéto eune veuve assez discrète, ale deuxième chétot Madeleine in l'ap'lo radio coron quand ale s' metto à faire sin ruchau au matin à 8h, à midi ale i éto incor in l'aplo radio coron.
à côté chéto Dacabrone ch'ti la i n'suchot pas que d'el l'iau.

ej va "sauter" eune paire d' masons parce 40 ans sont passé par la, et i a des souv'nirs qui s'estompent. nous visins à in momint donné cha été l' file d'em tante Solanche, j'en sais pus qui ché qui les a rimplaché quand i s'ont parti élever des pourcheaux in province.

à côté chéto des polonais des gins très gintil . un cop j'ai cassé un carreau un juant au ballon i n'ont rien dit au contraire quand min père a été rimplaché l'vitre i li ont donné eune canette à boire
insuite chéto et ché cor Espérance. 80 z'ans passé et toudis s'lanque bien pindue ej i ai rindu visite i a 2 z'ans ale m'a arconnu tout d'suite malgré mes caveux blancs

in peu pus haut i avo deux frères qui vivotent avec leur mère, cor in peu pus haut chétot l'famille Fruchard chéto un mineur. après ses journées i allo travailler ale guinguette à Lapugnoy qui allo dev'nir pus tard le hit clup. intre nous soit dit quand i partot travailer ale fosse d' nuit, i a l' mercédes du patron qui arrivo ale éto la tout l' nuit. i v'no suremint pas vire s'femme pour parler d'el pleufe et du bio temps.

comme visin la j'avoue incor que j'ai oublié l' nom mais tout s' qu'ej sai ché que toutes ché garnoules s' méfiotent d'l'homme quand l'leur partotent travailler d'nuit ben ouais i raviso à ché tros d'serrure ou ché champes dins haut pour raviser ché garnoules s' déhabiller ou un tenue légère

i avo aussi m'maraine qui habito pus haut qui est morte i a pas longtemps.
sur l' deuxième photo chéto l'famile Dégardin leur mason ale donno rue Basly in face d' du café d' mes amis Poquet daniel et Mado. et leur gardin in haut d'el rue . té veut qu'in ardéchin et qu'on armonte el rue du côté des gardins? ok

ale première porte chéto Cauchoi un bégueu comme tous ché bégueux i cantot admirablemint bien, pis avec s' femme chéto l'atraction du coron i s'inguelottent toudis l' pus marrant ché qu'al parlo français et li patois cha valo l'cop d'orele

à côté chéto min pépére et pi m'mémère paternel, pus loin chéto l' famile Dablemont chéto li qui portot la culotte un f...d' première i nous crévot nos ballon quand i z'atterrissotent dins sin gardin, i s'a calmé quand un jour min père qui avo des mains comme des raquettes d' ping pong i a été i foute deux claques dins s' guiffe et piétiné sin gardin in partant

à côté chétot les parints du fameux garchon aux tros d'serrure, insuite chétot min camarate Serge Davroult qui vivot ché ses grand parints ché avec li que j'ai queminché à faire jeunesse, sin grand père i travaillot à mo Plouviez ché imployés i li faisotent toudis des farces genre d' mette d'el graisse sur s' selle
à côté ché to l'couturière du coron eune polonaise dont j'ai aussi oublié l'nom

voilà ej cro que mes souv'nirss'arrêtent la. à si j'ai oublié l'avant dernière mason in les ap'lo les culs bénis chéto des fervents croyants, et aussi parce qui z'avotent 2 files Marie Andrée et Christine ché avec eusse avec les copains et copines in allo s'assir sur leur barrière les soirs d'été parler d' l'av'nir.
n'allez pas l'raconter mais malgré min jone ache j'avo un penchant pour Christine s'qui éto réciproque.

voilà in est arrivé au bout du coron i nous reste pus qu'à traverser l' route et aller acater un franc d'bonbons ché Daniel.

par Jean-Pierre H le, 01/07/2011

Pour compléter le recensement de la rue de Bone, J y ai habité en 58
Au début du coron cote école il y avait Benoit Nous , on habitait au 15, d un coté il y avait Marcel de l autre Davrou , il avait une fille Josiane, ensuite Les Cuegniet avec 4 enfants , Roger, Michelle et deux gars donc j ai oublié les prénoms et en face du 15 Degardin avec un gars nommé Robert

par nounours-94 le, 02/07/2011

matante Margueritte et m' mémère

j'ai écrit des sujets sur les deux personnes hier, in feuilletant un de mes albums photo j'ai arteuvé chelle la prise à l'occasion d'el ducasse du 3. au miyeux ché un certain nounours


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |