histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
là où est l' écureule ....
par minloute le, 04/07/2011  

bin pour ch' coup chi, "l' écureule" y est au coin de du qui yavo dans l' temps les batimints des ateyiers du Siège 1 d' Bruay

qui qui n a pas eu sin livret d' caisse d' éparne couleur rouche ?

quequ' fos chéto donné à l' infant en meme temps que s' boite d' dragées ...... j' exagère à peine ...

ché là que cha allo fructifier (in dijo pas "capitaliser" ) durant toute s' n' infance et comme in dijo " d' toute fachon in'aura b'soin pour commincher dans la vie"

ch' livret chéto d' sur qui yavo "ché zéconomies", chéto du sérieux

d' ailleurs j' me souviens d' l' ambiance feutrée qui yavo dins ch't agence là, cha détonno meme par momint avec ché clients, pasque quéqu' fos t in avo un qui rintro là d' dins i djo bonjur ichi comme si i rintro dins l' salle d' attente du dispensaire ou à mon dech' boucher ché Omer rue Anatole France .....

nan nan, ichi chéto du sérieux , in parlo à voix basse, in parlo soussous, in parlo tout douch' mint, in chuchotto plutot qu in' n' parlo ..

et j' peux vous dire que cha a été pour certain un sacré apprentissache

j'me souviens cor del tiete d un des guichetiers quand qui avo quéqu un qui commincho à engager la conversation avec un camarate qui éto soit dins l meme file d attinte , soit dins l' file d' à coté , i levo les ziux au ciel, du ginre à s' dire "mais i s' cro où chtilale"...

ch' guichetier y avo simplemint oublié que si y éto là , as' plache , chéto grace à tous ché clients, et in n' a qui avotent te pas été longtimps à l école et qui zétotent plus à leurs aises sul' daine au fond, que sul' surface moquettée qui yavo au sol

ouais mes gins, ché cha aussi qui éto , qui faijo très moderne, chéto que chéto moquéttée .........

té pouvo marcher d' sur avec tes gros godillots , cha faijo pas d' bruits

chéto l' meme rituel, in intindo sag'mint sin tour, enfin quand que j' dis sag'mint , cha dépindo des clients qui arrivotent quequ' fos avec plusieurs carnets, ou qui voulotent bin s' renseigner sur des opérations ou des transferts d' argint, j' vous parle du temps du qui avo cor pas mal d' mineurs et qu' ché pinsions completes ale quéyo cor .........................

in laisso un met' dins l' file , entre ch' premier qui attindo et chti qui éto au comptoir, in s' ro cru un peu savez comme à confesse ...

chéto pas "quo qu' zavez fauté", nan chéto "combien vous zartirez , ou combien vous versez"

et là , j' vous parle au tout début des années 80, in voyo ch' guichetier, buquer su les touches d un ordinateur, chéto assez long pour s afficher, i arvierifio, certains cor un coup pour et' sur d' pas s' tromper

(j' me souviens qui n a un , min père i l évito, chéto eune longue prone, i metto deux fos plus d' temps qu' les zautes )
enfin i ouvro ch' livret in deux, il' metto dins l' imprimante, et l opération al' s inscrivo d' sul feule, chéto vraimint impressionnant pour l époque ......

après i montro discret'mint la line qui veno d ete écrite such'carnet à chti qui éto ach' comptoir, et aprés tout parel discretemint , in tout cas aussi discret'mint qu' possipe, i compto i arcompto et i raarcompto ché billets qui donnot à ché gins

ché gins j' me souviens i dijotent merci, min père i dijo , pourquo qui dissent merci, ché leu argint tout d' meme ........

aprés cha y est chéto un soulag'mint pour l' personne qui veno d'ringer ché billets dins sin portefeule pi aprés dins sin sac

en partant ale faijo des ptits sines à des gins qu ale arconnaisso d' dins l' file d attinte

et eune fo, dehors, eune fo à nouveau au contaque du bruit des carettes,et d' l' air frais , ale éto cor soulagée

et meme si ale ralo qu ale avo intindu longtimps à l intérieur d' la caisse d éparne, cha l impecho pas aprés d' tailler eune babelle avec quéqu un qu ale rincontro such' trottoir

par Boxerman le, 04/07/2011

Ben Ouais Minloute
Ch'livret d'caisse d'éparne y'éto ouvet à l'naissance d'un tiot.

Chéto offert par el mairie généralmint. Y méttote 100 bales ed sus.

Tient tant qu'ech té tient Minloute, concernant el fabrique ed gauffre, cha a bin été confirmé par sopraniste qu'y a fait une excellent enquête d'investigations mais ché mi qu'y a souvé ech lièfe au départ car gramint son quéeu sur el cul quand j'ai annonché cha.
Rindons à César esse qui appartient à César.
Asteur faut arrêter avec el cité des électriciens passe que t'a va donné à ché gins l'invie d'allé vire sur plache.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |