histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D ETUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min PÈRE (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' drache ale va ti s arreter
par minloute le, 17/09/2011  

avec l' vint ,l' drache ale véno s' plaquer su ché vites del mason
in avo dro à "mon diu mon linche" , cha chéto quand que m' mère as' souv'no qu ale avo s' buée qui séquo su ché fils dinch' gardin , chéto souvint trop tard

"mon diu Léonce" , cha chéto pour min père qui éto parti en ville in carette, mais comme cha quéyo sec, ale avo peur qui i arriffe in asquident in arvénant

"mon diu tin frère" , cha chéto quand que min frère i devo rintrer du traval , parel, ale voyo l' asquident arriver .....

au d' là d' cha, cha monto plutot crescendo, l' premier jur qui pleuvo , as' ringeo à l avis général " ché bon pour ché gardins"

chéto l' phrasse qu in intindo in allant faire la queue pour acater son pain à mon d' chez Maréchal

d' ailleurs l' sol du magasin i éto mouillé pi souillé par ché traces d' pas, sans compter ché parapuies, ché popelines et ché capuchons in plastique transparent qui gouttotent such' carrelache ...

au deuxième jur , les conversations in attindant sin tour pour ch' pain , cha évoluo

chéto du ginre "faut printe sin mal en patience"

faut dire aussi qui avo des fos, in auro pu s' deminder si Moise i avo pas constitué s' n arche dins l' coin, quand qui arréto pas d' pleuvoir ..........

les jurs suivant chéto " faudro pas qu' cha continue", cha chéto les jardiniers qui passotent l' messache

l' jardinier ché souvint quéqu un d insatisfait, y est contint quand qui fait bio, mais faudro pas qu' cha dure trop longtimps, i vo les allers et retours qui va devoir s' coltiner pour arroser toutes ché routes

quand qui pleut, faudro qui pleuffe mais trop fort, ou alors réguyer'mint un peu tous les jurs .........
y est jamais contint .....

dins l' boulang'rie , ché jurs i passent , et là comme ch' temps y est toudis à la pluie, dins la fille d attente in s' exaspère "el drache ale va ti s arreter ?"

in rapporte les débordemints, les innondations in bas du coté du viux Bruay, l' long d' la Lawe

"ché bloqué in bas del rue lamandin et d' la rue Ernesse Wery, m' n homme y a voulu passer par là hier, ch' café qui fait ch' coin y avo les pieds dins l io"


"ché légueumes i zont pas ker cha, ché carottes ale font pourrir si cha continue"

ché gins i comminchotent à perde patience, nous aussi ché jones, quand qu in éto à l école, in devo s' continter d' juer sous ch' préau, et bin sur interdiction d' courir, d' pousser ché camarates , d' juer à la balle au prisonnier ...

interdiction d aller juer dins l' cour vu qu in auro été tout trempés

faut dire qu in y éto djà in arrivant à l école, d ailleurs in traino pas pour rintrer dins ché classes

in avo ker artirer rapid'mint nos loques pour les faire séquir

rapid'mint y avo del buée su ché grantes vites d' la classe, et toutes ché odeurs as' mélingeotent, odeur des plastiques, des pull in laine, des cuirs des godasses, pi aussi l' odeur des d' sous d' bras ...

mi, un peu réveur, j' raviso l io goutter des mantiaux et v'nir mouiller ch' parquet in bo

chéto min plaiji d' vire la tache au sol s agrandir, comme si chéto un tchiot lac qui prenno forme

"minloute quo que j' viens d' dire?", vu m' réponse évasive, j avo dro à eune punition , à arcopier des phrasses, pi l' pire à faire signer par ché parints, autant m' mère j' dis pas que chéto facile, autant min père, chéto à chaque coup l' passache du cap horn dins les quarantiemes rugissants ................

chéto l' temps des premieres chiffernées, des "min grand dins l' nuit i tousso gros" , l' temps des premieres absences et des premieres visites d' chez med'cin al' mason , qui aprés consultation, marquo l ordonnance dins ch' cahier vert à carbone

cha y est min père i éto bon pour aller déchinte al' framacie mutualisse ................

aprés au bout d' quarante jours, quequ' fos moins quand meme faudro quand meme pas exagérer, m' mère ale sorto s' phrase fétiche " l' temps i fait un mouv'mint"

dins ch' nord ch' temps i met du timps pour faire sin mouv'mint , faut bin tro jours pour qui s armette au bio définitiv'mint ....

et là , l' retour du bio temps, des premiers rayons du solel, cha cangeo l' fond d' la conversation à mon del boulangerie

in éto contint d ' pouvoir armette , pour un momint, l' pop'line ou l' gabardine un tchiot peu au rancard

quo que l' gabardine in l' gardo quand meme, pasque meme si ch' temps i arvénno vers l' bio

ché temparatures elles, que fates, fallo bin cor atttinte un tchiot peu avant qu ale fasse un bond vers le haut dins ch' thermomete..............................

par minloute le, 18/09/2011

eune tchiote précision, quand que j' dis que ché jardiniers i zarossent ché routes, ché pas l' macadam, in appello ché "routes" les ringées d' légueumes .......

j sais bin que la plupart i zavotent compris , mais j imagine qui n' a qui s' demindotent pourquo ché jardiniers i zarosotent l' bitume del rue ...............

par théo le, 18/09/2011

je souviens , nous in restos un ku d'sac et quand i pleuvo trop , tout l'ieau d'el rue a l'arrivo chez nous . cha inondo notte vieille voisine , min père i li metto des cales sous ces meupes , mais des fos chétot pas suffisant , pi après l'pleufe tout l'berdoule a l'étot dins maison , cha m'faiso toudis d'el peine pour ch'te vieille femme qui étot si gentille .


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |