histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
i zétotent trois
par minloute le, 15/12/2011  

quand qu in éto à Merlimont su la plage, y vo ché marchands ambulants qui passotent

yavo "esquimaux, chocolats glacés, glaces caramel " ceux qui passotent entre ché estivants installés su ché serviettes d' bain , à attente que l' digestion ale so passée pour aller à l io ou à "griller s' viante" sous les rayons du solel

y en avo un aute qui passo, j' m in souvins bin pasqu i avo eune casquette blanque d' marin, eune veste blanque,et eune grante sacoche bleu foncé , li i vindo ché journeaux

i crio "france soir, france dimanche , ici paris", "france soir, france dimanche , ici paris"

chéto l époque du que quand qu in rintro del plache et qu in passo d'vant ch' marchand d' journeaux, yavo d' grandes affiches fixées su des chevalets , chéto souvint ici paris, france diminche ou detectiffe

aujourd hui chéto l' derniere édition "papier" du journal France SOIR

Faut dire aussi que d abord l' radio pi aprés l' télévision pi aprés l arnitoile cha a cangé nos façons d archevoir l information

j' éto pas un fane de France soir, nous in lijo la voix du nord, mais bon quand qui a un journal qui s arrete ou qui va pu et' que sur internet, ché quand meme eune source d information qui disparait, qu in so pour ou conte c' qui éto écrit dins ch' journal


et j' me faijo l' reflexion, des tro journals dont les noms étotent criés par ch' l homme sul' plache d' merlimont à la fin des années 60

i zétotent trois, asteure i sont pu qu' 2 , ici paris et france diminche

soit des journaux qu in pourro qualifier au mieux de people ou d' diffuseurs d' ragots ..........

in tout cas pas des journaux "d information" à méditer mes gins à méditer

par chtitalienne le, 15/12/2011

ché vrai que ché une époque qui finit.. souvent din ché vieux films , y'avot toudis ech ti qui criot "demandez france soir" quand qu' y'avot eu un crime ed commis!

Am'baraque chétot la Voix du Nord qu'in lisot, je m'rappelle que quand j'arvénos d'l'école à midi moins l'quart, l'premiére coss qu'ej fesos ché ed mett ech'journal étalé à terre such'carrelache rouche et pis de l'raviser.
y'avot l' professeur Nimbus, à l'périott ed Noel y'avot ché photos des orphelins qui voulottent des jouets ( Sophie voudrait une grande poupée qui marche)(Roger voudrait un train électrique) Ché bien d'ett orphelin qu'ej pinsos...

L'Jeudi matin, ej voyos arriver ch'ti qui portot ché journaux avec ess sacoche jaune su sin vélo, l'hiver y'avot des gants d'laine mais sans dogts , ej croyos que pasque y'étot pauff , bin non, j'ai compris après que pasce que cha allot miux pour printt ché "journals" ..

par vauthier le, 15/12/2011

in apprenant ch'midi la fin dech journal "france soir" cha m'a rappellé un souvenir que in fin d'aprés midi din l'rue d'Anzin (Raymond Deruy) pour ché jones, y avo in bonhomme qui passo in criant "france soir" chéto l'édition du soir. A l'époque c'te journal y avo plusieurs éditions din l'journée.

par jpp le, 15/12/2011

la presse qui disparait ché la communication qui meurt....
MAIS essque on n'est pas in train de couper les brancques sur lesquelles on est assis?? Ché journalistes les 1er.

J'ai vu y a einne dizaine ed jours un artik din la Voix din l'quel on s'moquot d'une femme qui avo demandé par téléphone à jointe Kléber Deberles (NB : el chef d'édition retraité). Ech l'artik y disot "on n'est plus en 1986...."

Mi j'va vous l' dire les jeunes, in 1986, ché journalistes, y nous archevotent quand on passo leur donner un tuyo ou un document à leur buro, chéto pas des fantomes.
Mi el dernier document que j'ai laissé, j'attin cor pour qu'on mé l'rinvo.

Après, j'va cor dire cha que j'ai sur el coeur, mais les journalistes ach t'époque là i restotent à Bruay et environs, quand té leur parlo del rue Alfred Leroy à 20 mètres d'leur buro y savotent du q'ché chéto...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |