histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D'ÉTUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min PÈRE (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
respect des godasses
par minloute le, 19/12/2011  

savez y a pas si longtimps qu' cha , y avo dins toutes ché villes , un "cordonnier"

j' dis cha pour ché plus jones, un "cordonnier" ché pas un mot d' patois, ché du français...............

chéto un artisan qui travaillo principal'mint l' cuir ; i réparo ché chaussures , y avo d ailleurs dins sin ateyer des sortes d' martiaux qu in voyo pas ailleurs et qu am' mote in verra pu dans queques zannées ou alors dins des brocantes ...

d' ailleurs chéto cha ,chte fameusse odeur d' cuir , qui nous prenno presque al' gorge quand qu on rintro dins ch'magasin

ch' magasin qui s'trouvo in bas del rue du qui avo ch' pitit pont, rue christian et honorat bouillez, pas loin del rue jean baptiste petit

d aillerus ch' t odeur de cuir , chéto presque entetant

such' mur dans l arriere salle , yavo un grand panneau d' bo que su étotent accrochés ché alénes d' toutes sortes, savez chéto eune tige plus ou moins r'courbée , plus ou moins longue, avec eune tchiote boule qui servo d' poignée

cah permetto à la fois ach' cordonnier d' tenir l alene mais aussi d' pouvoir appuyer d' sus in l' prenant bin en main ....

yavo aussi des broches à démonter, des roulettes à piquer , des fers à lisser

mi c' que j' préféro comme tchiot outil chéto ché martiaux, y en avo d' plus ou moins grands , plus ou moins arcourbés, chéto loin det' des massettes, in voyo que chéto pour faire du traval d' précision

j avo ker aussi ché zemportes pieces, savez ché pinces du qu' d un coté chéto come eune espece d' roulette à grosses pointes et d' l aute tige chéto creux, fallo ensuite passer l' cuir au miyeu d' l' emporte piece,pi serrer fort et là cha faijo des trous pour ché futurs oeillets pour passer ché lacets par la suite

aute cosse qui m' fascino chéto les pieds d' fer, cha cha vaudro un artique rin qu' pour cha que j' va faire dins l' foulée , pi ché enclumes à col de cygne

l' pied d' fer, chéto comme un pied d adulte , in fer, qu in avo plaché sur un billot d' bo, chéto utilisé principal'mint pour fabriquer eune chaussure , tout au moins pour assembler l' semelle au cuir d' la chaussure

quand à l enclume à col de cygne zavez tous connu cha , in l utiliso pour réparer ché semelles, pour l arclouer, in fait pour faire des tchiotes réparations

faut dire aussi qui yavo "cordonnier" , "cordonnier" et "cordonnier"

j' m explique
t avo ch' cordonnier que chéto vraimint s' profession, comme chti pas loin d' la place lherminier, i réparo aussi bin ché chaussures , que ché cartapes, ou meme des baches

j' me souvins y avoir été un coup et chti qui nous avo accueilli , i avo eune espece d' pieche d' protection in cuir au niveau du pouce et du creux d' la main, cha li permetto d' bin appuyer pour faire passer l alene

après yavo ch' cordonnier du coin, souvint un mineur qui éto plus doué qu' les zautes, ou qui éto al' retraite et qui avo pas perdu l' coup d' main pour réparer ché baches , y en avo un rue anatole france, in face d' l impasse toupy

j' me souviens y et' allé un coup avec m' mère , et eune fo dins l' cour , yavo aussi ch' t odeur bin forte, sul' coté à l abri yavo un monceau d' godasses, et ch' cordonnier y éto assis à coté in train d' arfixer eune semelle avec l' fameusse enclume à col de cygne

chte fameusse enclume à col de cygne, chaque mineur in avo aussi as' mason ,pour faire ché tchiots travaux

chéto aussi monté su un billot d' bo la plus part du temps, chéto eune pieche en fer arcourbé

l' pieche d' bo in l' coincho entre ché gampes, in intiquo l' godasse su l' enclume à col de cygne et in arclouo ché semelles deffectueusses

y avo meme un pitit modele, un modele qu in pouvo poser su un établi et là yavo différentes largeurs d' enclumes , tout cha pour pouvoir réparer des chaussures larges comme ché bottines ou alors des chaussures pour ché femmes

faut dire aussi qu à ch' t époque là, eune cinquantaine d années, ché chaussures chéto produit principal'mint en france, yavo pas tant d'plastique ou d'dérivés dins ché chaussures ou ché semelles ....

eune paire d' godasses , chéto un investis'mint , en in prenno soin, malheur à chti qui les zintreteno pas ou qui faijo expret d' marcher dins liau avec .......

eune paire d' chaussures, chéto du solite, et meme si cha "cédo" quequ' fo au niveau d' ché coutures , in avo d' quo pouvoir l' réparer sous la main ....

pour pas abimer ché bouts et pas trop s' zuser, in metto des fers à chaque extrémité, d ailleurs cha plaijo bin aux jones cha, d' pouvoir aller au bal ou ach' cinéma , in marchant dins l' rue et in faijant "clac clac" sul' sol avec ché fers qui résonotent such' pavé

asteure, ché pratiqu'mint toudis thermo soudé, j' m explique, on print eune semelle in plastique bien caute, in vient poser d'sus l' toile ou l'dessus del' chaussure, souvint dérivé du plastique aussi, et là par cauffache cha vient d un coup s' coller , tout cha sans utiliser eune alène ou quo qu' ce soit ...

chéto un procédé qu in avo comminché à developper au début des années 50 avec la pataugas , ou ché baskets in toile

tiens pour pouvoir faire ch' malin en réunion, d'mindez du qu' cha vient ch' nom là de pataugas, bin ché tout simplemint que l' semelle qui étot in caoutchouc, in la cauffo, chéto del pate cauffée au gaz, donc ...pataugas ...


d'pis un momint, y a pratiqu'mint pu d' fabrication d' chaussures en france, in a gardé au miu ché marques mais asteure ché fabriqué en afrique du nord ou souvint meme bin pu loin , à des prix tel'mint compétitifs que ché industriels français i zont baissé les bras .......

à des prix tel'mint compétitifs, qu asteure in s'pose pu la question, in cange d' paires d' chaussure au lieu d' dépinser autant pour la réparer

faut dire aussi que l' cordonnier quand qu on li a am'né ché chaussures là à réparer, i auro bin voulu, mais commint réparer du thermo soudé, impossible del travailler comme du cuir ....

asteure ché chaussures si cha fait un an, allez 2, bin in est contint, in in racatera eune aute paire

alors que nouzautes in a connu au matin l 'entretien des chaussures, l entretien du cuir , in "nourrisso" l' cuir, in l' rindo plus souple, l' chaussure ale sinto bon, ale brillo, chéto mal vu d avoir des chaussures sales et ternes

pour cha in employo ché cirages, alors j' sais pas si zavez fait ch' rapproch'mint , mais souvint ché marques d' boites d' ciraches, chéto avec des noms d animaux

yavo le lion noir, le cygne noir, et bin sur l' fameux kiwi


mi j avo pas ker cha, pasque j arrivo toudis , mi qui a deux mains gauches, à mette plus d' cirache su les mains que su ché chaussures ...

allez mes gins pour vous, j' vous a mis l' photo d eune boite d' cirache kiwi




  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |