histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D ETUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min PÈRE (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
boire un pot
par minloute le, 21/12/2011  

j' avo ker quand que j éto tchiot et meme plus tard, chéto boire avec eune paille

cha faijo "djeunes" , cha faijo "branché", pi cha faijo aussi "riche"

aussi "riche " , bizarre zallez dire........

nan pasque quand que j' buvo min chocolat frod avec eune paille, y a des coups j' m imagino riche, savez comme ché jeunes zadultes qu in voyo printe "un pot" en terrasse ......

"boire un pot" cha ch est eune expression qu ale a pas resisté aux années 70

autant chéto "classe" d' dire cha dans les années 60, autant après cha a fait vite ringard

boire un pot , printe un pot, chéto pour la jeunesse, et quand que j' parle d' la jeunesse , ché ché jones d après 18 ans , chéto aussi eune fachon d' montrer qu in éto ou qu in s émancipo ....

in allo boire un coup en dehors d'la présence des parints, souvint avec des copains et des copines d' classe, et chéto souvint l' premiere étape pour s' connaite un tchiot peu plus intre eux

ouais j' voudro rappeler à tertousses, qui a eu un temps et pas si lointain qu' cha qu in avo pas d' portape, de smartefaune, cor moins d internet, et meme souvint pas d' téléphone tout court al' mason ........

et paradoxal'mint faut avouer que ché gins qui ont pas connu c' qui est d'venu insdispensape aujourd hui, bin i zont réussi à viffe normal'mint ..............

prente un pot, chéto aussi s' détacher des parints, chéto aussi appartenir à un groupe d amis, cha permetto d échanger , d' discuter , d' faire des rincontes , d'acouter del musique et ché scopitones, ou pour ceux qui étotent cor boutonneux et ou timites, devenir des champions d' flipper ou d' baby foot .............

chéto aussi un moyen d' marquer son indépendance financiere, meme si ché sous étotent donnés par ché parints souvint, ch t argent d' poque in in faijo c' qu in voulo

chéto le temps du qu in buvo ché vrai del biere , "un d'mi" , du ricard aussi faut bin l' dire, certains jones pour faire ché fiers i comminchotent à boire du visqui, mais chéto vraimint l' début
in avo mis d' coté toutes ché boissons d' viux , j' veux parler des vins cuits, muscats, byrrh, vermouth, fine, suze et compagnie...................

par conte faut avouer que l' martini i avo bonne presse, faut dire aussi qu in nous rabacho al' radio "martini one ze rock", ch' martini avec eune tranche d' citron d' dins pi del glache autour du haut du verre .......

ché jeunes files ale buvotent du fanta, du pchitt, pchitt citron ou pchitt oranche,des jus d' fruits avec la paille dinch' verre, et ché garchons du coca cola ......

eune boisson qui faijo fureur aussi chéto le schouepse , ouais chéto classe d' boire cha, meme si j' me souviens in avoir bu tchiot, cha avo pour mi à l époque un gout des plus amers qui so

quequ' zannées après y aura le gini, gini lemon , tonic , yavo meme eune publicité avec le boxeur carlos monzon, mais cha chéto déjà presque au miyeu des années 70......


al' mason avant qu' min père i so al' retraite et que mes frères et soeurs i so indépendants financièr'mint , in allo rar'mint boire un coup ou printe un pot

d' ailleurs ché pour cha que j' voyo cha comme des gens riches qui pouvotent s attabler à ché terrasses d' bistrot

ché un souvenir d' Merlimont, i faijo caud, in éto à la plage et i yavo fait caud, ché parints i zavotent bin am'nés eune glacière et in avo pu de l io qui zavotent am'nés

savez commint qui sont ché jones quand qui zont eune idée dans l' tiete " m' man j ai soif" qu on dit eune dizaine d' coups avec un air que si i s écoutotent nos parints i nous zin aurotent artourné eune ......

alors in a armonté del plage, in a passé d'vant le snack qui yavo juste à coté d' l armontée , endrot stratégique , presque incontournape, in tout cas l' plus direque pour pouvoir armonter par l avenue d' la plage ............ djà qui yavo l ' odeur des frites qui sintotent bon, sans compter et là ché terripe , cha auro pas du exister, ch'grand bac du qui avo ché zesquimaux, placé juste à coté d' la rampe d accés al' route, avec ch' panneau des prix et des glaches que j' connaisso par coeur .....

sans compter ché gins assis al' terrasse, en train d' siroter leu boissons, et nous qu in passo d'vant , sans s arreter, j avo bin tenté un dernier gémis'mint , presque un évanouis'mint en arrivant à la hauteur du snack , savez un peu comme l' aviateur qui s a écrasé dans l' désert , qui a marché depuis eune paire d' jurs et qui a fini d' boire l' derniere goutte d io depuis la veille, titubant, l' langue toute séque et qui n' vo pas commint qui pourro cor faire un pas d' plus sous l' caleur environnante ......

mais là j avo pas l' temps d' vire des mirages, j avo min père qui m in artourno eune derriere l' tiete, et d un coup, j éto arfroidi, pi si ch' commincho à pleurer , i m' prenno m' main fermemint pour traverser l' route pour arriver ach' trottoir en face

mes parints i m avotent dit " té va boire al' mason", "ché pas loin", "plus qu'té traine plus qu' t aura soif" , mais que j' dijo " in pourro boire un coup ichi", nan qu ale dijo m' mère "ché trop cher"

mi j' les zinvio ché gins là qui pouvotent s arreter comme cha et boire un coup
ché pour cha que j' me souvins très bin un coup que j éto parti à la plage avec mes soeurs, in s éto arrété au retour à la terrasse d un café à merlimont

quand que j' vous dis un café à merlimont, j' auro du vous dire LE café des jeunes, le SPHINX , chti qui faijo l' coin du coté du Dé d' Argent
yavo eune sacrée terrasse, et là j in a profité mes gins , j éto fier mais fier ..... in plus derriere t intindo le gling gling gling des flippers , le somome quoi .....................................


par jpp le, 22/12/2011

boire un pot... à la Max, à la paix, à l'Taverne.... in avo tous not bistrot familier surtout au Centre d'Bruay.
Y avo pas internet ni d'téléphone comme i dit Minloute, MAIS tout l'monde i s'connaisso.

Quand t'arrivo el dernier din ch'bistrot hé bin té faiso l'tour pour serrer la louche ou faire eunne baisse à tout l'monde. In savo l'prénom , el nom et aussi l'adresse de tous ceux qui étotent là.

Ché asteur que j'ai du maux à min vinte. je n'sais pas si vous l' avez constaté comme mi mais ché jones i ne se connaissent pu.
Cha fait 4 ou 5 coups que j'm'aperçois que des élèves adolescents et même plus vieux, i n'savent pas ni l'nom ni l'prénom d'ché gins de leur classe, ou bien i prennent el train ou l'bus tous les jours avec des jeunes de leur âge et ché l'ignorance la plus totale de l'identité d'l'aute.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |