histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
mes soeurs ainées
par maurice devos le, 09/04/2012  

comme j'l'ai d'ja dit j'pinse , al mason in étot 8 frères et soeurs , mi comme d'hab toudis bin plaché , juste au mitant enfin presque , avant mi j'avos deux soeurs et un frère , et apres mi trois soeurs et un frère (ch'culot) comme un dit

mes deux soeurs à 14 ans comme gramint al z'ont été travaillées à l'usine "j'sais pu l'quelle, à Roubaix pi cor ché pas sur mais chétot din ch'coin la, y s'lévotent à 4h du matin quand chétot le poste, em'mère al étot d'bout d'pu in bon momint et y allotent printent ech'bus à un bon km d'el mason, été comme hiver
yavot pas d'éclairache din chés rues et yavot, si j'em rappelle bin in bonne heure ed'route à faire pour arriver d'su ch'tas

bin sur yavot pas d'autoroute rin qu'des nationales et ché comme cha qu'j'ai connu "ch'maudit pont maudit" l'bin nommé" dsu l'route Lens Lille avant d'arriver à Carvin , un pont qui passe d'su l'Deule , in l'appelot comme cha passe qu'ya eu grammint d'accidint , et y s'arvenottent vers 16 h bin crévées bin sur par ech'boulot mais aussi par chés trajets A R , 6 jours par semaine , y n'avotent et y pinsotent suremint pas a trainer chés rues

et cha cha m'rappelle qu'em'pauf mère al étot d'bout vers 2h1/2 3 heures , al préparot chés briquets , pour mes soeurs , pour nous chés mineurs, yavot toudis 3 à 4 piles ed' tartines d'su l'tape et après yavot chés écoliers
et des fos quand y n'd'avot d'l'après midi , al étot d'bout pour accueullir sin ou ses infants OUVRIERS , al avot pas l'temps d'ête in mère gatieau , mais in veyot bin DIN SES MIRETTES qu'al avot ker sin métier d'MAMAN, ya p'tête ed' z'erreurs din chés horaires, mais cha date pas d'hier

par chtitalienne le, 09/04/2012

Ché vrai qu'nos manmans al z'avottent l'timps ed nous raviser ou partir ou arvénir du boulot ou d'l'école..
A ch'coin d'rue in s'artournot et in savot qu'al étot core là ach'pignon avec sin peignoir rose et gris qu'al tenot bien fermé de s'main su s'poitrine...

par Sopraniste de Bruay le, 09/04/2012

Nan Maurice té t'as suremint pas trompé din ché horaires, car à Bruay chéto parel, ché bus pour ché fill' qui allotent al filature i partotent bien ed bonne heure
et ché mères iss' lévotent vraimint plus ed bonne heure que lu fill', cha t'étonne quand y arvénottent y étotent vannées...
al mason in éto 7 infants, et ché mi l'ainé, des coups y fallo bien aider ess' mère, et el' père... et par la suite té faiso connaissance avec el louché, heureusemint qu'in fouijo in marche arrière, parce que des coups ej' m'artouno, et ej' raviso s'qui em resto à faire, t'avo les bras coupés...

par maurice devos le, 09/04/2012

bin ouais nous mères chétot vraimint un monumint , d'in résistance incroiape,
ché vrai que quand in fuijos ch'gardin y valot miux pas raviser in arrière

par vauthier le, 09/04/2012

ech bus ed filature cha a fait partie ed mes souv'nirs ed jeunesse j'y ai travaillé pas longtin mais assez pour eme souv'nir.
je le preno sul route nationale in face del rue raymond deruy pour aller a Lommes les Lille al filature Nicole in éto pas grammin ed garchons et y avo des sacrés numéros ed guernoules.

par chtitalienne le, 09/04/2012

pindint qu'ej mingeos , j'ai arpinsé à ché Lundi après midi vers 5h , ej voyos ché filles d'el filature qui attindottent ch'bus dins l'rue Jean Jaures in bas ed min gardin (y'avot gramint d' filles ed Quénhem
al grimpottent l'cote du qu'iavot ch'l'étang avec leur tite jupe serrée, inn'avot 2 de m'rue aussi , ej les vos core partir avec leur valisse (chétot des imbrassates à non finir avec leurs amoureux.
J'auros bien voulu faire parel, mais non, in avot décidé pour mi qu'ej devos devenir sténo-dactylo (in sait jamais dins la vie, té peux t'artrouver veuve in rien d'temps, comme cha t'auras un métier dins tes mains qu'in m'disot...)



par jpp le, 09/04/2012

l'ramassache in bus vers ché filatures del région d'Lille, cha m'a fait arpinser à l'usine Dim Rosy à Ruitz. Au plus fort des n'activité al a eu 1500 ouvrières et i avo un système de ramassage in bus.
Je n'ai jamais pu in avoir confirmation, mais on m'avot dit à l'époque qu'i avo 40 bus de ramassache. Ech cro que tout l'monde i a du avoir quéqu"in desse famille qui a du i travailler.
J'ai eu la malheureuse occasion de "voir" souvint ché 200 dernières ouvrières au momint del ferméture, chéto pas descriptible. Certaines, dont m'cousine Lysiane, responsape syndicale, i z'y travavaillotent ed pi 30 à 35 ans. Ech directeur (59ans) i a vo comminché comme homme à tout faire!!!

par LA CLO le, 10/04/2012

J'avos pas d'soeur ainée, ch'étot mi l'plus vieille (comme disot min père in parlant d'mi : ch'est m'plus vieille !) mais in ravisant ches réponses au sujet, min père et m'mère i se sont connus chez Nicole, l'filature ed Lomme. Pis l'guerre a fait qu'min père i s'est artrouvé mineur après s'ête ingagé dins l'armée dins les régiments d'Rhin et Danube. Sacré parcours mais ch'est eune aute histoire.

C'que j'veux vous raconter ch'est que min père après avoir eu eune jeunesse in dirot un peu bousculée, vlà qui s'décarcasse pour que j'rinte au cours complémintaire à Lens, (tous frais scolaires, cantine à payer, j'vous in dit pas plus, pour un ouvrier ch'étot durte) et mi eune année j'm'amusos avec eune copine, l'école j'l'oublios un peu, résultat : redoublache ou redoublement d'eune année.

Min père m'a passé un bieau savon, pis sans crier i m'a immenée à Lomme, visiter eune usine textile, i avot core des copains donc j'ai pu vire c'que ch'étot l'traval des filatures. I m'a proposé après avoir vu l'directrice d'l'école trois mois pour ravoir d'bons résultats et pouvoir passer dins l'classe supérieure.
Inutile ed vous dire que tout l'été j'étos dins m'chambe à réviser, j'cros qui m'laissot même pas l'drot d'respirer. Les tros mos suivants j'ai eu de très bons résultats, j'sus passée in troisième j'ai eu mes diplomes et j'ai pu continuer mes études sans jamais ardoubler.

In écrivant cha, j'entends core min père m'expliquer qui n'voyait pas pourquoi li i s'crévot au fond del'fosse et mi j'm'amusos. J'ai jamais oublié c'passache là de m'vie. Quelle leçon ! Un vrai père, un anonyme comme y in a beaucoup mais sacré bonhomme quanqu'in vot sin parcours.

par chtitalienne le, 10/04/2012

mi aussi j'avos 2 soeurs ainées , une qu'al avot 15 ans ed plus que mi et l'autt 13 plus que mi. al z'étottent mariées avec des mineurs toutes les 2
j'étos core gamine et pis un jour em fameuss tante Paula (ej vous a déjà parlé d'elle , eune garnoulle ed bénitier) al avot dit am mére : Prudencienne vott troisiéme fille vous pourriez lui apprendre l'amour pour le Seigneur et essayer de la faire rentrer dans les "Carmélites"
min pére qu'iavot intindu cha , y'a répondu , Bin ouais pourquoi pas , comme cha , y'a pas d'danger que tin troisiéme bieau garchon i t'porte ses loques ed fosse à laver..

par witosz erwin le, 11/04/2012

bonjour a tartous
j'ai m'fimme qui elle aussi a travaillé al filature à la madeleine agache de 1975 à 1982, elle etot toudis ed l’après midi, elle partot à 10h00 et rintrot à 23h00
quand la route cha allot bin valenciennes lille chetot pas inne sinecurre mais asse temps la y fallot travaille pour avoir des sous


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |