histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' soupe surète
par minloute le, 09/12/2012  

avec min père, avec l' nourriture fallo rin j'ter, nous in in mingeo l' midi et l' soir et quand qui in resto et que m' mère ale avo eu dro à "Odette, ten' n a fait pour un régimint" , i d'mindo à m'mère d in arminger l' lend'main midi, souvint quand que chéto del viante d' pot au feu, il' mingeo frod avec eune sauce vinaigrette en intrée ...

pi y a des coups y en resto cor au soir,et bin sur m'mère djà à midi ale avo ravisé min père d un air un tchiot peu contrit en li dijant "j'jette l' reste?"

et là min père, tel un tribun romain, i étindo sin bras in dijant "nan y n in reste cor pour s' soir"

m' mère ale dijo " mais cha va pu et' bon" et min père i li répondo " ché rin , té veux ma mort, té saura du qu' cha vient"

chéto toudis l' meme ritournelle, autant m' mère ale faijo cha sérieus'mint, autant min père i faijo ch' comédien, et m' mère ale savo pu si chéto du lard ou du cochon ...

cor que un coup, y a arrivé un "drole d' tour" , m' mère ale avo fait du bouillon , y en resto au soir que m'mère ale avo mis du vermicelle d' dins ...

et y en resto cor...donc l' lend'main midi min père i l'a cor réclamé, et m'mère ale le fait récauffer, mais on sinto que cha commincho à tourner, savez in sinto l' gout d' suret

j' sais pu si i faijo si fro qu' cha, in tout cas ché sur que ch' bouillon y a comminché à tourner rapid'mint

mais min père, comme d habitute, i prenno s' grosse voix et i dijo am' mère d' li apporter l' bouillon, savez un peu comme socrate ch' philosophe ,qui a mourru en avalant volontair'mint du poison dans un breuvache ...

(j' me souveno pu du nom du philosophe, merci l arnitoile...) donc min père i comminche à boire es' soupe et m' mère ale li dijo qu ale éto pu bonne ...

ale éto tel'mint pas bonne que mi j' el sinto et que , j'devo avoir 14 ans , j' avo donné m' n avis à min père , qui devo pas l' boire

alors là, y juo pu à socrate , mais i juo à césar , savez quand qui a été victime d un complot et qu in l assassinot

cha y est i arprenno s' grosse voix, et pour li in éto contre li...

mi j' connaisso ch' numéro par coeur , alors d' guerre lasse , j a pu rin dit, qui veule boire sin bouillon bin qui le boiffe

pi au cours du r'pas, min père i s a arlévé aussi vite equ' possipe, et vu qui avo eune gampe raite, cha prenno un tchiot peu d' temps, et l' vlà qui "courre" à ché ouatères ....

zétotent cor dehors ché ouatères..

m' mère "sort pas comme cha té va attraper frod"

min père , in voyo qui éto pressé.........

in a intindu l' porte des ouatères qui claquo un grand coup, pi in a continué à minger ...

ch' est mi qui a intindu min père appeler m' mère , doutez bin qu à faire ch' fier , i avo un "asquident" d' marronne

j' dis am' mère que min père i l appelo, alors là m' mère d un coup ale prenno s' tenue d' pompier, et l' girophare sus' tiete, et l' vlà partie dehors

ale arvient eune mineute aprés, avec eune mine déconfite, et jl' arvo passer avec eune maronne, un snipe ...

pi ale fait un deuxieme voyache avec un gant d'toilette et eune serviette ...

autant m'mère ale avo eune mine déconfite, fallo pas ete grand clerc pour comprinte c'qui y éto arrivé, autant mi, savez à 14 ans, j éto plié d' rire à tape

quand que min père y a arvénu , bin yéto d' mauvaisse humeur, i ralo , fallo bin qui rale , i ralo non pas cont' li , mais conte m'mère bin sur, qui pour li éto pas arrivée tout' d'suite

d' ailleurs ale a cor eu drot à eune deuxieme sérénate, chéto du ginre "j' peux mourrir ichi, personne i m intind" .......

mi j éto toudis en train d' rire ,mais cha faijo pas rire min père du tout, surtout que mi, "innochamint" j a d'mindé si resto pas cor du bouillon pour l' soir .....

in tout cas , savez , la vie ché qu eune accumulation d' expériences que cha fait qu on trace son ch'min ...

(j a pas été très fin d' parler " d accumulation" et d'"traces" mais enfin ché comme cha )

in tout cas , par la suite, j a jamais arvu min père insister à arprinte du bouillon quand qu in sinto ch' d odeur d' suret ..

par maurice devos le, 09/12/2012

d'su l'coup j'pinso qu'té parlos d'el soupe à l'oseille , qu'in appellot aussi surete ,
avec min futur bieau frère , bin d'zannées avant qui seuchtent fiancés , in allot voler d'el surette din ch'gardin d'sin père , qui restot in face d'el maison , et in mingeot cha tout cru

par Sopraniste de Bruay le, 09/12/2012

Mi j'ai cor un pied d'osel sul bord du gardin, quand y a des feuls, té lé fais font' din en paillele, et avec en' bonne omelette ché bin bon.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |