histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «Poilus» (10/11/2019)
  MIN MONONQUE (2ième partie) (09/11/2019)
  Au revoir Jean-Marc (08/11/2019)
  MIN MONONQUE (1ère partie) (06/11/2019)
  tour à la Toussaint (01/11/2019)
  L' TOUSSAINT (30/10/2019)
  faire un bec à Marie (27/10/2019)
  les bios mots d' la langue française .... (27/10/2019)
  RINTRÉE DES CLASSES (25/10/2019)
  d' la viante rouche .... (21/10/2019)
  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  El dame blanque d'Esquelbeck (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le drive
par minloute le, 19/02/2017  

asteure in jure pu que par cha, le drive
cha s' écrit "drive" mais cha s' prononce "dryve"

ch'est inglais, ou américain , comme mot à l origine

alors si j' devo réseumer cha, le "dryve" , comme i faut dire, ch'est quand que té vas acater quéquosse mais que au lieu d 'rintrer dinch' magasin , bin té restes dint' carette ..

au départ cha do venir d Amérique cha, souv'nez vous dins ché flims des années 50 , té voyo ché jones dins des lonques carettes qui n in finissotent pu , et qui allotent vire un flime avec leu pitite amie , dans des cinémas in plein air.....
pi zont adapté cha à comme i dissent , à la "restauration rapite" ....

après cha a arrivé en Europe bin plus tard, avec queques réticences, mais bon asteure , maquedonald et companie , j allo dire , hélas, ch' est rintré dans nos mœurs

qui qui n a pas été , j'diro presque sous la pression médiatique comme diro l aute, presque obligé d y aller, oh pas pour nouzautes....

mais allez passer d'vant ché magasins là du qui a des menus espéciaux pour ché jones sans vous y arrêter ...

qui qui n a pas connu la joie d' ses infants ou pitits infants, juste eune fo l' barrière d' péache franchie....

té lé acoutero ; faudro s arrêter sul' coté del route, pour commincher à minger , ou plutôt pour raviser quo qu' cha n' est comme cadeau qui y a dans leu boite en carton ....

(in peut que les comprinte vu qu in a fait parel, à not' époque, avec ché cadeaux dans la lessiffe bonux)

ch'est devenu asteure incontournape pour ché jones, et tous ceussent qui ont connu l arrivée d' ché chaines américaines dans les années 80

ouais faut pas oublier que maquedonald et companie cha fait pas si longtimps qu' cha que ch'est implanté en France

j' cro de mémoire qui sont arrivés en France fin des années 70, mais j' comprinds qu'à l échelle d' asteure , cha peut paraite du temps du moyen ache ...

y a tout qui s' accélère asteure ...

d' ailleurs ch'est pour cha qu' in a inventé cha, le monte i évolue tel'mint vite, tout y s accélère , tout y cange...

donc "pour gagner du temps" bin in a inventé le "dryve" ...pour nous in faire gagner ..

quo que , vous zallez m' dire, y a des coups quand que té vas au maquedonald, y a tel'mint la queue in carette, que t as quequ' fo intérêt à garer t' carette, à commander à l intérieur et à arsortir après

comme diro l aute ch'est l' cat qui s' mord la queue, et' dans eune file d'attente en carette, comme si in éto à pied ......

faut dire aussi, et ch'est vrai qu'en 50 ans tout y a cangé

avant ché femmes ale restotent pour la plupart al' mason pour s'occuper des zinfants, du ménache, des courses, etc ...

et ch'éto pas l' même rythme, in a tous connu nos mamans au matin nous conduire à l'école, pi eune fos ché jones déposés , partir in courses

et "courses" au pluriel, fallo aller chez l' boucher, l' boulanger, pi ch' marchand d' légueumes, pi l'épicier etc etc

que j'me souviens dem' mère, des jurs que j éto malate ou en vagances, s' léver, faire ch' pitit déjeuner, préparer ché légueumes, lancer ch' bouillon ...

printe sin mantiau, aller querre ch' pain, arvenir , écrémer ch' bouillon pi arpartir en courses , et armette ch' bouillon plus au cente du fourneau eune fo qu ale éto rintrée d' toutes ces courses .....



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |