histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
minloute au bordel
par minloute le, 26/03/2017  

ouais j' do l avouer, quand que j éto tchiot, j a été au bordel à Bruay...

mais quo qui dit minloute, si si j a été au bordel

j' vous zexplique , quand qu in éto tchiot à l école in avo dro à la visite médicale

in éto pas fiers d y aller mes gins, djà la veille in avo du faire pipi, al' mason, dins zeune boutele d' sirop (vite et nettoyé j' precisse)

ch' est pas que ch'éto pas facile à mette, ch'est que i suffiso qu in m' disse minloute va picher, qu in auro pu m' comparer avec ché viux et leu problèmes d' prostate, cha véno pas ...

bon l' boutele m'mère ale l avo bin intouré avec du plastique , ale m avo donné ché zinstructions d' pas j'ter min cartape a terre, eune fo arrivé à l école pour pas que l' boutele ale casse et la suite j' vous fais pas un dessin ....

donc au matin, in parto , en rangs, arjointe la rue de la brasserie , pas loin d' la lawe

ch'éto pas si loin d' l école, in passo par l' sentier des tombelles, et ch' pitit pont (tous deux freumés asteure), rue jean baptiste petit et ché pavés ...

in passo ensuite devant l "administration" , la place lherminier, et in dévalo la rue de la brasserie, et chéto là au coin
alors pour mi chéto comme sin nom l indique eune ancienne brasserie , bio batimint qui a d ailleurs été rénové...

mais à l époque cha faijo plutôt viu, in rintro par un porche, pi à droite, par eune série d escayers in bo, (avec des marches qu ale datotent d un bon momint déjà à l époque)

in arrivo su un palier, in rintro dans eune grante pieche, du que là , in s' déshabillo, in s' metto en snipe , maillot d' corps et cauchettes

djà cha nous faijo "drole" d' s artrouver tous comme cha, in rigolo d untel qui éto tout fier d' nous montrer qui avo un trol à ses cauchettes

là in éto mis à la queue leu leu, et in passo ché tests, d' poids et d' mensurations, pi après chacun sin tour, in allo dans eune pieche du que l infirmiere ou l' médecin , chéto eune femme, ale nous faijo tousser, pi qu ale prenno not' raccord d' vélo dins s' main...

comme tous ché jones in éto pas rassuré ach' momint là, in l' appréhendo , j allo dire que cha nous dégouto , in tout cas cha nous paraisso pas normal qu eune dame qu in connaisso pas ale nous tripote la zigounette ...

alors que, eune fo la puberté passée, la voix in train d' muer, les boutons d acné qui allotent arriver, nous ché "males" in auro pu qu eune obsession durant toute not' vie, ch'est que ch' momint là qu in redouto quand qu in éto tout pitit, y arvienne le plus souvint possipe .....

eune fo qu in éto passé, intre nous , in parlo sul' qu'min du retour d' not' passache à mon d' l infirmiere

in armonto pour canger par la rue florent evrard, ch' pont du qu' min d' fer du 2 , in passo par l' tchiote voyette qui yavo in bas d' la rue d' denain et in arrivo à l école

j' arviens à mes moutons, durant l'armontée vers l école, in parlo que du passache devant l' infirmiere, et savez cha donno djà à des vantardisses d' jeunes hommes

i n avo un , commint qu in pourro dire, bon i v'no d eune famile "tuyau d'poele" comme in dijo, am'mote qu as' mason in s'parlo crumint ...

et i avo dit que quand qui éto passé d'vant l infirmière, qu ale avo vu s' n' engin, ale avo dit , j' vous l ardis d' tiete, " que si ale l avo mis dins s' bouque , ale auro pas pu dire "georges" " ...............

in éto jones, pas 10 ans qu in avo, et j avoue qui m a fallu un bon momint ,j' diro quequ' zannées pour comprinte véritablemint c' qui voulo dire .........

mais arvenons à mes premiers moutons, "minloute au bordel" , ouais ch'est lors d eune conversation avec min père , que j y rappelo du qu in allo passer l' visite médicale , qui m avo dit , que cha avo été avant la loi de marthe richard, un endro du que les files ale zavotent bon cœur et qu ale réconfortotent ché zhommes qui devotent s épancher ..



par Boxerman le, 26/03/2017

Faut dire qu'inch temps là, vire jusque din les années 70/80 Bruay y'étot bien fourni in lieu d'perdition..
Même que, quand in étot ado et qu'in allot juer au baby din certains cafés, in s'rindo pas trop compte du qu'in etot. Bon ch'sitrot pas d'noms mais mi j'ai fait mes premières armes rue Roger Salengro du qu'yavot un claque appelé "l'écrin".
Rien qu'ech nom cha voulot tout dire. Bon y'avot pas qu'ech ti là, ej pinse que gramint s'in rappellent mais chut..... In va pas s'dénoncer les usn les autes. Mais j'peux l'confirmer, j'y ai jamais vu Minloute..
Bonne journée


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |