histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
eune pensée pour eusses
par minloute le, 03/09/2017  

sur que cha nous concerne pu depuis bin d' zannées, mais pinsez à vos infants, à vos tchiots infants, qui viffent des momints bin difficiles ......

pour nous ch'est du passé, mais comme diro l aute, la plaie d' l' douloureusse attente d' l arprisse d' l école , ale est, in tout cas pour mi, cor pas arfreumée ......

cha fait 10 jurs qu in comminche vraimint à dépérir, les 10 derniers jurs d' vagances, qu in peut hélas visualiser sur les 10 dogts d' nos mains ......

y en a pu que pour 10 jurs, cha commincho à sintir l' paté ..... in essaye d' pas trop y pinser, cor que cha fait djà quequ jurs qu in do faire des révisions plus sérieusses qu in s éto promis d' faire durant ché 2 mos d' vagances ...

souv'nez vous, mi jl a cor in tiete, l' dernier jur d' l école, quand qu in arveno d' l école Loubet et que ché grantes vagances ale comminchottent vraimint


faijo caud , chte fin d après midi là, l' solel i buquo cor bin, meme si i commincho à déchinte, et in passo à travers d' nuaches d' bietes d oraches

que plaiji d' rintrer al' mason, dans quequ' jurs in partira à merlimont pi l' mo d après in ira ailleurs .....

asteure tout cha ch'est pu qu un viu souvenir, cha fait eune paire d' jurs que j intinds des paroles qu in pourro accroire sortir del canchon à Hugues Hauffray "minloute ch't année "faudra in mette in coup""......

pu qu' chinq jurs, in peut compter ché jurs sur eune seule main, in jue cor dins l' pature del rue avec mes camarates , so rintrés d' vagances comme mi, ou qui attindotent sans vraimint l' dire not' retour pour juer, vu qui zétotent restés 2 mos ichi à gardincourt ......

cha sint vraimint l' paté, in a du aller à mon Denis, savez ch' magasin des nouvelles galeries, acater des loques pour l école ...
dins la foulée m'mère ale m a acaté un nouviau cartape, faut cor que j' disse que j' su contint , mi cha m enchante pas plus qu' cha .....

cha sint vraimint l' paté, au soir faut raller s' couquer tot , ouais faut qu on s' réhabitue à pu trop trainer , faut arprinte ché "rythmes scolaires" comme i dissent .....

cha sint vraimint l' paté, meme ch' temps i s' metto d' la partie , d abord in a vu qui faijo noir d' plus en plus tot au soir, mais ch'est surtout qui arcomminche à faire frod au matin, premiers sines que l automne i va bintot arriver

parler pas ichi d'"été indien" , ichi l automne , ch'est so drache, so frod au matin, frod au matin qu in sint l odeur acre des scories des terrils , sans compter ché premiers brouillards qui vont bientôt arriver

in peut cor juer un peu l' samedi, cor que "faut pas s enerver" vu qu i a l école qui arcomminche chte lundi

in a beau printe ch' probleme dins tous les sens, à moins que l école ale auro brulé dans la nuit, j' vo pas quo qui pourro arculer la rentrée

qui dit rentrée, dit aussi angoisse, in s' doute bin du maite qu in aura ch' t année, meme y a des coups in l' savo déjà fin juin

mais chéto pas forchémint pour nous rassurer .... in avo toudis l' frère d un camarate qui avo djà eu ch' maite là, et l information éto passée qui éto sévère, qui fallo faire des rédactions d' plusieurs pages, qu in allo faire del géométrie compliquée ...

in plus , nous in l avo vu à l euffe durant l année passée quand qu in l' voyo à l heure d' la récréation, souvint avec sin sifflet dins s' main, prêt à sanctionner chti chi ou chtilale, au miu d eune orele pinchée ou armuée, au pire eune artenue accompagnée d' lignes à arcopier pour l' lendemain, tout cha avec la signature des parints ......

durant tout l' diminche in a gout à rin, in sait qu in peut pu arculer , que l'lendemain à la meme heure in s'ra in classe ...

in a eu du mau à s indormir au soir, et j' vous jure que d intinte m' mère déchinte au matin quand qui fait cor nuit , pour sortir ch' robot ménager qui faijo un bruit d enfer pour passer min jus d oranche , cha fouto un sacré coup d' cafard

donc pour vous dire mes gins que si c' soir zavez cor un enfant al' mason , ou des pitits infants, soyer gentils avec eusses , vu qu am'mote i sont loin d'ete rassurés .....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |