histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
souvenirs douloureux
par Dubois-Luczak le, 17/09/2017  

Mardi le télé va nous faire revivre l'histoire tragique de Bruay

J'étais pourtant sur la cote d'azur mais les copains du foot qui savaient que c'était ma ville de naissance n’arrêtaient pas de m'en parler et de me questionner

Il est vrai que 2 mondes se sont affrontés à qui détenaient la vérité, malheureusement il y aura toujours un doute qui est enfoui avec les personnes disparues, mais je peux dire qu'à 1200km tout le monde en parlait

Je vais suivre ce film, voir ma ville si ça vraiment été tourné dans les lieux et aussi revoir cette ville où je suis né
Il y a eu des affaires plus terribles à Bruay-en-Artois dont on a pas tellement parlé, mais en 1955 cela a aussi été l'horreur mais que dire maintenant?

par Marie-Claire le, 18/09/2017

Ce Téléfim "l'Affaire Bruay-en-Artois" sera diffusé sur la chaine "Numéro 23" demain mardi 19 à 20h55, durée 1h55

par jpp le, 23/09/2017

Ce film avait déjà été diffusé. Je ne l'ai pas regardé une 2è fois. Il était bien fait, assez près des événements et très précis. Peu de détails que l'on pourrait critiquer.

Mes parents habitaient toujours rue de la Comté quand cela est arrivé, et je connaissais la totalité des personnes, et aussi les policiers, et la fille du juge Pascal (Michèle)....

Ce fut un immense raté du juge (aux idées anarchistes), qui n'aurait jamais du enlever l'enquête pour la donner à la PJ de Lille.
Si il l'avait laissée aux policiers bruaysiens, en 48 heures, la procédure était terminée, et il n'y aurait jamais eu d'affaire.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |