histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)
  examen de cathéchisme (25/09/2017)
  la blanquette (24/09/2017)
  ch' bonhomme perrier (23/09/2017)
  souvenirs douloureux suite (23/09/2017)
  Chés rues ale zavotent pas d'nom (21/09/2017)
  souvenirs douloureux (17/09/2017)
  ch' rabattu et la buée (17/09/2017)
  hatari (17/09/2017)
  El centre aéré géant de Bruay (11/09/2017)
  Bruay, El pont ferroviaire d'Lavolville (11/09/2017)
  Eune consultation al' champe (11/09/2017)
  Eric Denudt artiste peintre un gros coup de coeur (11/09/2017)
  que j auro ker avoir eune chiffernée (10/09/2017)
  Merlimont hors saison 17 (07/09/2017)
  souvenirs d' rintrées (04/09/2017)
  eune pensée pour eusses (03/09/2017)
  à la recherche de nos taïons (28/08/2017)
  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les Killtoïds
par minloute le, 29/10/2017  

Lou Marcel té nous in arparle ch'est vrai qui yavo aussi les killtoids, ché bonbons à la réglisse, dans leur tchiote boite in fer ronte

j in a gardé un souvenir j allo dire amer, non par ch' gout mais par eune histoire qui nous zéto arrivés y a bin longtimps, qu in éto jones et qu in avo trouvé cha vraimint injuste ...

j ardresse ch' tableau, chéto après l' catéchisme, quand qu in sorto , in éto eune tchiote bande qu ale habito in haut du 2

in s' connaisso tous , pasqu in éto tous scolarisés à l école loubet, souvint del meme classe ...

l' catéchisme in y allo pasque nos parints i nous zy avotent inscrits, chéto pas vraimint not' volonté, in faijo c'qu on nous demindo d' faire

autant j' a aucun souvenir d y aller, autant j in a de quand qu in arveno

in armonto en groupe ; in arpartant d' la rue charles marlard, in longeo le grand muret et les batimints austères de l école de l administration, au bout in tourno à droite pour emprunter ché pavés d' la courte rue jean baptiste petit

de là in preno par ch' pitit pont, cha commincho à grimper sec, pi juste après in tourno à droite rue d' la gendarmerie, cha grimpo cor, pour un peu plus loin, printe à gauche inter ché masons, et s engager par l' rute pente du sentier des tombelles, qui nous permetto , après avoir longé l école loubet filles, d arriver rue de denain

de là chéto un peu l involée d' moniaux, in s' séparo en deux groupes ceux qui habitotent vers le haut et ceux qui habitotent vers le bas

chéto pour nous un vrai momint de (courte) liberté, pour artourner à nos masons

momint de liberté , mais fallo quand même pas trainer , pasque si ché parints i s inquiétotent d' not' retard in allo s' faire ingueuler ...

pi d un aut' coté, in avo pas grinmint d'temps pour finquer des cigarettes saint Michel, cigarettes blondes, belches, paquet vert ... ou alors s amuser à buquer à ché portes ou à juer avec ché sonnettes ...

j a pris l' temps d ardresser ch' t ambiance d' l époque, mais arvenons à ché killtoids

in avo tous un tchiot peu d argent de poche, et souvint in in gardo tous un peu pour s acater ensempe des bonbons en arsortant du catéchisme

in allo in acater dans un tchiot magasin, que j' pourro pas vous dire ch' nom, i éto situé sur la droite d' la rue Florent Évrard quand qu in armonto du coté de l hôpital sainte barpe , in fait un peu plus bas que ch' café tillette

j a l' souvenir, cha comminche à faire, cha devo et' en 1970 ou 1971 que l' dame qu ale teno cha , ale avo pas ker nous vire rintrer à plusieurs dins sin magasin, la peur qu' in la vole j' su sur

mais de ch' fait là ale éto pas fort aimape, et un coup in avo acaté entr' aute eune boite de killtoids

in sort du magasin, in comminche à avincher , et min camarate que j a oublié sin nom et sin prénom mais que j' me souviens qui habito rue du ch'min d' fer, i ouffe l' boite et là ....i s aperçoit qu à l intérieur chéto tout collé

impossipe d' les défaire, chéto qu un bloc, alors li qui avo pas s' lanque dins s' poque , et avec un d' ses camarates i artourne dins ch' magasin pour que l' femme ale échange l' boite

bin y a arsorti d' là, i éto fort marri comme diro l expression, bin l' femme ale a pas voulu li ardonner eune aut' boite

in éto jones, in pouvo pas trop dire à nos parints qu in éto pas rintrés directemint, alors in a rin dit , in éto pas contints, mais in a gardé cha pour nous

cha nous avo choqué qu un adulte , i so comme cha de mauvaisse foi et que nouzautes in puisse rin faire ...ch'éto que l' début de l école de la vie ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |