histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Commint qu' in écrit chés noms polonais ?
par clarinette61 le, 26/11/2017  

Chè un épisote de l' vie de m' mère qu'ale évoque cor toudis avec des larmes dins ses neules.

Ch' étot jusse après l' Libération à l'école du 11 ed Lens.
Pour eune histoire pas claire ed' blablotache in classe, m' mère ale s'a artrouvée avec sin nom marqué such tableau.
Ch'nom d' jone file polonais de m' mère i éto pas simpe : intr' autes difficultés , y'avo​ 3 "Z" ed'dins.

Y'avo jamais eu moyen que l' maitresse ale écriffe l'nom de m'mère correctemint : in général y avo toutes chés lettes mais ale étotent toudis inversées.

Che jur-là cha été ch' pompon : such tableau l'maitresse ale a tout marqué dins l'orte cette fos, sauf qu' après chaque "Z" qu'ale marquo, ale rajouto un 2ème "Z" derrière. Ce qui fait que m'mère ale s'a artrouvée avec 6 "Z" dins sin nom. Et ché resté marqué su ch'tableau pendant eune semaine.

M'mère ale s'deminte cor, les larmes dins chés neules, si l'maitresse ale le faijo d'exprès.

Pour tenter de l' réconforter, j'y dit que, même correctemint orthographié, sin nom, avec toutes chés lettes qui comptent 10 ed'dins , i batto haut la main chti' de l'maitresse au Scrappe .
Mais cha passe pas.

Bon, aprés em' mère a épousé min père et sin nom, toudis polonais, est d'venu beaucoup pu simpe. Et là ch'éto eune bénédiction, même si cha vallo granmint moins au Scrappe, ale n'auro desormais pu à souffrir du nom qu'ale porte.

Ah nan, pas tout à fait ! Y'a au moins eune circonstance où cha continue à l'poursuiffe.

Ché ach' bureau d'vote oú chti qui tient l'urne i do prononcher à vox haute l'nom d'jone file dchés électrices .
Quand ché l'tour am'mère, cha cominche par in long silence al' consultation de l' carte d'électeur, suivi d'eune tentatife désespérée ed bredouillache.

Faut dire in plus, qu'avec très peu d' voyelles ed'dins, l'nom de m'mère ché pas un cadeau non pu à prononcher.
Pour abréger l'séance ed torture mutuelle, m'mère ale suggère alors eune prononciation expurgée d'sin nom.
Et là, avec in sourire jusqu'aux orelles, chti du bureau d'vote i dit " ché cha", visiblement soulagé.
Des fos, mais ché rare, chti qui tient l'urne i s'in sort à peu prés bin du premier coup, et m'mère ale li deminte s'il est d'origine polonaisse. Alors là trés souvint l'réponse ché "ouais".
Mais des fos l'réponse ché "nan" et dins ch'cas-là ché alors au tour à à m'mère d'avoir l'sourire jusqu'aux orelles.



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |