histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
peur durant l occupation
par minloute le, 16/12/2017  

savez durant la seconde guerre mondiale, in a connu à Bruay comme partout ailleurs les forces d occupation allemandes

min père et mon mononque i nous dijotent que durant l occupation ch'éto la wermacht , l armée allemante , qui s éto installée en ville, mais chéto pas pour cha qui fallo pas s' méfier
j in parle pasque min père et mon mononque i faijotent l' différence avec les premieres troupes qui ont fait étape lors de leur arrivée

min père i en parlo avec le meme sentimint d impuissance qui avo arsenti ach' momint là , "des troupes de choc, ch'est des jeunes, musclés, i parlent fort" ......

i pouvo in parler i habito aux premieres loges si in peut dire, al' premiere mason , asteure abattue , de la rue de la poste, juste en face de l hotel de ville

et ch'est là qui zavotent installés leur campement et leur cantine

faut dire que cha l'cangeo du passache des troupes françaises qui partotent en belgique quequ' semaines avant, qui étotent arpassées ensuite dans l aut' sens , d eune façon bin plus débraillée, fuyant ou tout au moins "opérant une opération de repli stratégique" , tout cha au milieu des réfugiés qui déchindotent aussi vers le sud ....

et dire que quequ' jurs plus tard, in les verra arpasser, mais là intourés par ché zallemands, prisonniers militaires qui partotent vers l allemagne

nan, durant la guerre,les troupes d occupation ch'éto pas les plus "vaillantes" mais bon fallo quand meme s in méfier

ma matante ale m a raconté y a pas longtimps eune histoire, qu ale a jamais su la vérité , jamais su pourquo que cha s éto passé comme cha, mais que cha l avo vraimint artournée et inquiétée, et bin d' zannées après ale in éto cor fort intriguée

ma matante, comme ma mère, travaillotent aux grands bureaux de bruay, asteure ch'est abattu, mais ch'éto au coin d' l ancienne rue de la gendarmerie, et en face de c' que ch éto le garage bondues , un peu plus bas que la cité des electriciens quoi

ché soeurs travaillotent dins des bureaux et des services différents, ale zétotent sténo dactylo toutes les deux, m' mère ale devo avoir 24 ans au plus, et mamatante pas plus de vingt

j' fais eune pitite parenthèse pour dire que mi décempe 2017, ale sont cor de ce monde, et j' les imbrasse bin fort ...

j arviens à mon sujet, donc ché deux soeurs, secrétaires dans des services différents, et un jour qu ale zétotent au traval, in leur a demindé de s' rinte dans un bureau

dins chte bureau yavo des chefs des grands bureaux, pi aussi des allemands ...

ché 2 soeurs ale zétotent plus qu inquiètes, surtout que , eune fo assisses, in leur a donnné eune feule et un crayon, et ale devotent écrire un texte

eune fo , ch' t affaire terminée, sans un mot d' plus , sans avoir eu d explications supplémentaires, in leur a d'mindé d artourner à leu postes..

de ch' t' affaire là, à part eune grosse discussion au soir en rintrant, à part eune grante inquiétute qu ale zont partagé avec leu mère, y en a rin résulté de plus ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |