histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le jeu d'bidets
par minloute le, 17/03/2018  

Allez va querre l' jeu minloute ,,,,,,,,,,,,,,

qu ale dijo m'mère, tout in ringeant ché pelottes d' laine et ché zaiguiles dans sin panier en osier qui trono sul' tape ,,,,,,,,,,

j savo du qui éto ch' jeu , dans l' pièche d' devant, dans l' bas d'eune armoire ,,,

m' mère ale le sorto pour m'occuper, so que j' commincho à et' un peu comme un « electron libe » ou alors qui dracho et que j 'pouvo pas aller juer dehors et que j' tourno dans l' mason comme un lion en cage ,,,,,,,

faut dire aussi qu' à not' époque, que l après midi, té pouvo toudis essayer d ouvrer tin poste d' télévision, t avo dro à « la mire » , pas d émissions avant 18h30 19h00

donc j allo cacher la boite d' jeux ,,,,,,

celle lale avo djà bin vécue,( ale avo servie pour min frère et mes sœurs quequ' zannées avant ), toute in bo, et à forche d' juer d' sus, le dessus du qu in juo aux bidets, i éto un peu incurvé ,,,

eune boite d' jeux, du classique, sur l extérieur té pouvo juer aux bidets d un coté , au jeu de l oie d l'aute ,,,,,

à l intérieur , yavo eune marelle, et un jeu de dames ( i n' avo d autes du qui yavo un jeu d' nain jaune à l intérieur)

quand que m'mère ale me dijo d aller querre l' boite, j' sinto dins' vo qui yavo un soupçon d inquiétute,,,,,,,,,,

« soupçon » , ch'est peu dire, vu qu ale me connaisso, mi avec mes deux mains gauches,,,

j avo dro aux mêmes prescriptions ,,,

ravisse si ch' crochet sul' coté del' boite y est bin freumé ,,,,,,,,,,,,,

tiens l' boite toudis à plat ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

ouais pasque à l intérieur del boite , yavo tout l attiral qui fallo pour juer à tous ché jeux : pions noirs et blancs pour le jeu de dame et la marelle, ché bidets et ché dés pour le jeu de l oie et de bidets ,,,,,,,,,,,,,

bon eune fo la boite arrivée à bon port, ouais yavo fallu traverser la pièche d' devant , ch' couloir pas printe ses zortiaux dans ch' tapis ,,, pi traversée du salon, pour arriver enfin dins l' cuisine ,,,,,

j' em' metto en face d'em mère et j' savo qu in allo juer aux bidets

té prinds lesquels minloute ? Souvint j' pinso al' couleur que j avo pris l' dernier coup, si j avo gagné j' arprenno les mêmes ,,,,

J'choississo et m'mère ale donno ché dés,,,

nan, in fait j essayo d' choisir « le bon » dé, ouais fallo que j' choisisse le bon , pour bin sur gagner

m' mère , j' sais pas pourquoi, avant d' commincher ale dijo toudis , «  té jues jusqu au bout, hein, même si té perds »

ouais que j' dijo,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

bon, j' do dire avec du recul, qui a des coups m'mère « ale voyo pas » qu ale auro pu m abatte un bidet, et ale préféro in sortir un aute ,,,,

par conte mi si j pouvo li in abatte un, j'em' geno pas,,,,

d ailleurs j' m'a fait disputer plus d un coup,,,,,,,,

savez, quand que j' pouvo abatte un bidet am' mère, j' l'abatto pas,,,,,,,,,,,,

j' l'invoyo « dinguer » comme auro dit min père, quitte à c' qui tombe non pas sul' tape, mais même such' carrelache

là jem' faijo disputer

que de stress, savez quand qu in avo rintré tous les deux nos pions dins l'échelle finale, savez du qui faut armonter du 1 jusqu au 6,,,,,

et ch'est ach' momint là qui t' faudro un 2, que té sors tous les numéros , sauf ch' tilale ,,,

là, j' commincho à tirer min nez ,,, am' tortiller sum' cayelle, à poser m' tiete sur m' main, à raler , à tiquer ,,,,,

et si j' perdo, j éto en deuil, mais si j' gagno, alors là chéto la déchinte des champs élysées sous les applaudis'mints ,,,,,,,,,


ch' jeu de bidets, chéto chti que je juo l' plus quand que j éto tout tchiot, et après j'a jué grinmint avec min frère au jeu de dames

le temps y a passé,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ch' jeu y est resté

quand que min garchon i armonto à Bruay, i a pris le relais, i juo avec s' grand mère ,,,

paraît qu un cat i fait pas des tchiens, et « parait » il qui tiro aussi sin nez si i perdo, mais bon i oso pas raler comme mi ,,,,,,

le temps a passé, et ch' jeu i servo pu, yavo pu d' pitits zinfants,,,,,,,,,,,,,,

le temps a passé et ch' jeu , ch'est mi qui l'a asteure ,,,,,,,,,,,,,,,,

enfin pu pour longtimps vu qu' min garchon i m a dit qui le voulo , et que chéto des bons momints qui avo eu quand qu in allo à bruay, chéto sin souvenir des' grand mère qui m' a dit ,,,,,,

bin ch' jeu i va servir dans queques zannées, la double relève est prête ,,,,,


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |