histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Al boéte ed noë
par gabriel le, 19/12/2018  

1er partie

Juliette, eune jone file de 10 ins, n’sait pos quo faire in c’seoir du 1er décempe. Alle tourne in rond dins l’salon. S’mère li deminde un cop d’main in cugène (cuisine) mais alle fait simblant d’n’avoir rin intindu. Sin père l’appelle dins l’garache et là incore, alle fait chal sourte oreile. Elle préfère faire des capouris (pirouette) dins l’ canapé tout en ravisant des cacoules à l’télé.

Soudain, elle intind un drôle de buzin (bruit) dins l’rue. Alle s’étampe (dresse) d’une traite et va vir par l’ferniète chou qui s’passe deyors. Y a un gars aveuc eune barbe blanque qui frifouille une drôle ed boéte dins l’rue, lez (près) d’un sapin qu’l’ville alle a mis dins l’après-none (midi). Juliette appelle ses parints « Maman, papa, venez vir, ch’est l’père-Noë ! » Mais peursonne n’vient vir. Pire incore, s’mère li deminde d’aller se couquer car demain, y a écoïe. Alors fèl (vite), alle monte dins s’cambe (chambre), s’lave ches dints, s’met in pyjama, fait s’prière au bon Diu pis va se couquer. Alle s’pose bin des questions à perpos (propos) de s’boéte-là et sur l’biloute à l’barbe blanque pis s’indort trintchilemint.

Le lendemain, alle s’dégroule (dépêche) de faire tout frisquement (rapidement) : minger, commissioni, carnarse, pou faire l’maguette (faire la curieuse). Alorse, alle ouve l’porte d’intrée et crie : « A c’seoir tertous, bonne journée (se prononce journay) ! » et s’déhutte. Elle va direct vers l’boete et la ravise dans tous les coins. « Vinguette ! Quo que ch’est cha, se dit-elle ? In direut une beote aux lettes ? Oh, il y a quécosse ed marqué «Lutin, lutine, appoïez su l’bouton rouche. »
Juliette, tout à foufelle, appoïe su l’bouton rouche et une lette sort. Un brin craintife, alle l’ouve et vochi chou qu’alle lit : « Bonjour Juliette. J’ai besoin que tu m’aides. Me Duquesne, au 25 rue de Béthune adore les craquendoules ; les gateaux qu’on fait par chez toi dans le nord en décembre. Merci de lui apporter 500g demain après l’école. Tu trouveras en pièce jointe sa recette préférée. Merci pour ta participation. Signé : Le Père-Noël. » Juliette n’saveut pas si ch’étot sérieux ch’affaire-là mais comme y aveut sin nom su’l’lette, alle s’disot pouquo pons.

A l’artour d’l’écoïe, alle dit juste à s’mamman qu’alle devot faire des lingues ed cat (biscuit de Lille) pour un archener à l’écoïe et s’mère ne dit rin.
El lendemain, alle deminda à s’meilleure copin-gne (copine) Marion de venir aveuc vir Me Duquesne pésque ch’étot s’mère qui li avot dit d’faire. Me Duquesne n’étot pas saisie d’les archevir. Alles ont archené insimpe et ch’étot un momint bin agréape.
Avant d’arpartir Me Duquesne prind un tit papelard et mérone (marmonne) : « biscuits : 2 sur 2, gintilesse 2 sur 2, …. ; ch’est l’Père Noë qui va ête bénache. »
In intendant cela, Juliette dit :
-Commint cha al Père-Noë ?
-Bin oui, Ch’est el Père-Noë qui t’envoïe. Mi qui chus seule et sins amie ; té m’as donné un peu d’plaisi. T’as réussi teut mission et t’in auras d’autes ch’est sûr ! Bonne chanche à ti.

In quemin, Marion dit à Juliette : « Alle décaroche (débloque) eul’dame in palant deuch Père-Noë et quo qu’ch’est chette mission ? »
Juliette disot rin eune coupe ed timps pis alle déclaque (raconte) toute : « Is ont mis eune beote en fache amon mi, eune seurte ed boete aux lettes. Mais en fait, ch’est eune boete qui baille (donne) des lettes ed mission et m’preume mission, ch’étot d’faire des craquendoules à Me Duquesne. »
Marion alle veut vir chette boete mystérieusse alors Juliette l’y aconduit (emmène). « Arguette ! Si té appoïe sur c’manicraque, t’auras eune lette d’mission et il faudra faire quécosse. Arguette-me ! » Alors Juliette appoïe su l’manicraque et tout comme alle l’avot dit, eune lette sortit que Juliette s’presse à ouvrir.
« Bonjour Juliette. Bravo pour ta première mission. Me Duquesne t’a mis un 10/10. J’ai encore besoin que tu m’aides. Mr Lefebvre est sans abris. Tu le trouveras sur le parvis de l’église. Merci de lui venir en aide. Demande à Marion et à tes copines de t’aider. Signé : Le Père-Noël.
PS : Appuie sur le bouton vert pour obtenir ta récompense. » Juliette appoïe sur c’bouton vert et eune énorme babelutte i sort d’un tiroir. En-dedans sur l’imbalache étot écrit : « Bravo niveau 1 réussi ! »

A suivre...

Merci à « banque chtimi » à l’adresse: http://banquechtimi.blog4ever.com pour ses lexiques de chti.
Gabriez Caux


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |