histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D'ÉTUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie)
par berlens78 le, 06/08/2019  

L’ ducasse éd’ Berck alle étot à côté délle gare routière. Un diminche matin, qu’in faijot un tour in arvénnant délle messe, d’un seul coup in véyot chés manèches et chés loteries qui zavotent poussé comme cha dins l’ nuit ; « in pourra aller à l’ ducasse c’soir, M’man ? hein ? hein M’man ?... » « ouais in verra ; si t’es sache… ». In y allot au soir qu’y comminchot à faire noir in poussant l’porte dé ch’ paradis : des lumières, délle musique, des hauts-parleurs, chés klaxons d’auto tamponnantes… In n’étot pas riches alors in faijot juste 2 ou 3 tours d’autos tamponnantes ; in étot surtout là pour raviser et s’in mette mette plein ses mirettes et ses zorelles ; et sin nez aussi : chés nougats, chés gauffes, chés frites, chés pommes d’amour … Mais là aussi, in n’avot qu’ chés zodeurs à s’mette dins s’bouque ; bon, in mingeot quand minme eune glache à l’italienne.

Jé m’rappelle surtout d’eune loterie avec eune vielle roue in bos qu’alle paraichot findue d’tout partout et qui, eune fos qu’alle s’ mettot à tourner, y’avot pou l’freiner eune espèche éd’ pétite balayette su ch’ côté qui faijot prittttt… ; à l’étalache, y’avot des grandes cartes à juer in bos collées d’sus et in acatot des anneaux in bos qu’in posot sur chés cartes comme cha au hasard ; pis l’femme alle faijot tourner l’ roue et si in avot misé sur élle bonne, in gagnot un kilo d’ chuque ou eune boite éd’ conserve ou eune boutelle éd’ mousseux. Comme in y allot à gramint avec mes frères et les Gosselin, in acatot assez d’anneaux pour arcouvrir tous chés cartes, comme cha in étot à peu près sûr qu’y n’aurot au moins un qu’ y allot gagner… Jé n’sais pus si cha valot l’ coup finalemint … Sûremint, passe qu’in étot contints, in avot gagné !! (vire élle photo 1)

Y’avot aussi un stand éd’ tir à l’ carabine à plomb, avec des apparels photos, des vélos, des transistors et minme des télés à gagner ; in n’arvénot pas ! y zétotent loyés avec des fichelles qu’y fallot réussir à couper in tirant avec élle carabine ; y’ avot des fils qui zétotent à mitan dénudés, et ch’ transistor au bout qu’y ténot pus qu’à un fil ; nous in tirot pas mais in ravisot chés gins qui visotent élle fichelle ; mais alle cassot jamais ; in savot pas pourquoi ; cha devot pas ête que délle fichelle , ou alors chés carabines alles zétotent éd’ berzingue …

Ah ! Ch’ manèche avec chés avions … Ben y’est pas là ch’ t’année chi ? .. Ah si ! ils l’ont cangé d’plache ! Ouf !! Courir pour in trouver un d’ libbe, s’incrinquer d’dins et s’ accrocher à ch’ manche à balai ; y’ avot qu’un seul manche pour deux plaches alors chti qui arrivot in deuxième, y li restot qu’à raviser et atteinde ch’ tour suivant. Ch’ manèche y comminchot à tourner alors tout d’ suite j’tiros l’ manette à fond vers mi mais min messerchmitte y s’involot pas ; les zautes non pus d’ailleurs ; pis, d’un seul coup, in montot, in montot, l’ carlingue alle ballot complètemint à gauche et y’ avot intérêt à bien s’accrocher à ch’ manche pour pas passer par d’sus bord ; surtout qu’in n’avot pas d’ parachutes ! In plus, y devot y’avoir des trous d’airs passe qu’un étot s’coués comme des arbes à preunnes.
Y n’avot qui restotent tout ch’ tour in bas, y zavotent pas compris qu’y fallot tirer su ch’ manche ! in veyot ché parints qui gesticulotent in criant « tire ch’ manche vers ti !! pus fort !!... » mais y’avot rien à faire, chétot des zapprintis. Eune fos in haut, qu’in frôlot chés nuaches pis la lune, in lachot ch’ manche brutalemint et in déchindot in piqué ! pis un artirot d’sus, in l’ lachot … L’aute à côté y comminchot à canger d’ couleur et à s’accrocher à chés bords. Jé m’rappelle éd’ des avions qui zavotent un bouton qu’un appoyant d’ sus cha faijot comme des rafales éd’ mitrailleuses ; si y’avot un double zéro ou un boche devant mi, jé l’ poursuivos in tirant mais j’ai jamais réussi à n’ abatte un ! … Pis d’un seul coup, in avot biau tirer su’ ch’ manche, in déchindot tout duchemint, ch’tour y étot fini … (vire chés photos 2 à 5)

Après chétot chés zautos tamponnantes ; y’avot toudis un monde fou là-d’ dins ; quand in intindot l’ sirène in comminchot à courir sur élle piste au miyeu d’ chés carettes in arpérant cheux qui zallotent déchinde ; in s’ mettot à pusieurs et quand y n’avot un qu’ y avot réussi à monter dins eune, y criot après l’aute pour l’ faire monter. L’ sirène alle s’armettot in route, cha voulot dire qu’y fallot qu’ tous cheux qui zavotent pas réussi à monter y devotent sortir délle piste et après in poussot sin j’ton dins l’ finte. Malheur à chti qu’y l’ laissot quère par terre et qui restot comme cha à l’arrêt au mitan délle piste ! mais y’avot toudis un assistant qui sautot d’eune bagnole à l’aute, des vrais zacrobates, pour vénir él’ dépanner et y armette un j’ton ; mais bon, y’avot bien perdu l’ mitan d’un tour …
J’ pouvos pas y’ aller tout seux alors j’montos avec un grand, un d’ mes frères ou un Gosselin. J’ dépavos qu’ in m’ laichot conduire éch’ volant ; jé m’rappelle qu’eune fos, j’ l’avos tellemint tourné qu’in étot parti in marche arrière et qu’in s’butot tout partout ; tout l’monde y s’arculot pour nous éviter in étot les rois d’la piste et in avot minme laché ch’ volant in lançant nos bras in l’air … mais cha avot presque fini mal passe qu’un agozile y nous avot tamponné d’ plein fouet par derrière et qu’ j’avos claqué m’ gamelle un bon coup su ch’ mât ! bon jé n’avos été quitte pour eune belle boche mais après cha j’ faijos attintion d’ pus m’assir devant ch’ mât et j’ lâchos pus ch’ volant . (vire elle photo 6)

Y’avot aussi un stand qu’in lançot des fléchettes sur des rangées d’batons d’ nougats in bos d’ tous les couleurs; qui paraichotent collés insenne et pourtant, l’ fléchette à chaque fos alle allot s’ficher intre les deux … Qu’in visot soigneusemint ou qu’in l’ lançot les ziux fermés, chétot du parelle au minme… Bon quéquefos, in in piquot un et l’ fléchette alle restot comme ch à s’balancher, alors in criot tout d’ suite après ch’ l’homme pour y dire qu’in avot gagné passe que souvint alle s’décrochot et y nous croyot pas.

In partant in acatot un paquet d’ nougat sans amandes pour mémère (alle avot pus d’dints) et des fos aussi eune barbe à papa qu’in mingeot autant avec sin nez qu’ avec és’ bouque !!.. In rintrant in passot ses mains à ch’robinet tellemint qu’ alles collotent. Et in ouvrot ch’ paquet d’ nougat in cachette pour in minger un ou deux : chés meiyeux chétot chés marrons au café et chés roses à l’framboisse. In y laissot chés verts à l’pistache pis chés blancs à l’vanille. Mémère alle s’in rindra pas compte… et pis minme qu’alle le verrot, alle dirot rien.


  ( 6 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |