histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «Poilus» (10/11/2019)
  MIN MONONQUE (2ième partie) (09/11/2019)
  Au revoir Jean-Marc (08/11/2019)
  MIN MONONQUE (1ère partie) (06/11/2019)
  tour à la Toussaint (01/11/2019)
  L' TOUSSAINT (30/10/2019)
  faire un bec à Marie (27/10/2019)
  les bios mots d' la langue française .... (27/10/2019)
  RINTRÉE DES CLASSES (25/10/2019)
  d' la viante rouche .... (21/10/2019)
  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  El dame blanque d'Esquelbeck (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
départ à labraderie
par minloute le, 06/10/2019  

nan j' a pas fait d' faute, quand que j éto tout tchiot , j' croyo que chéto tout collé .....

la braderie à Bruay, vinguette chéto l éven'mint de l année, cor plus que la grande ducasse de la place Marmottan organisé par le comité des fêtes du 3....

j a parlé d éven'mint , pasque cha in éto un ..........

ch'éto l' jur que tout Bruay et ché zenvirons i s'artrouvotent au meme indroit

vu la superficie de cht' immense marché , commincho in haut des grands bureaux pour s' terminer bin au moins plus d' 2 kilometes plus bas vers le carrefour Lemoine....

sans compter que sul' coté cha parto jusqu in haut d' la rue Alfred Leroy et déchindo eune partie de la rue Louis Dussart et le haut d' la rue Lamendin....

sans oublier la rue des Escaliers .....

souvenir d'eune déchinte à la braderie, j éto en quatrième....

savez chéto l'époque du qu in est pu un tchiot , qu'in s' sint djà eune grante personne, c'que ché zadultes i nous armetotent souvint à nou plache

j'éto parti au matin, j'habito l' plus loin , et j'a comminché, on a comminché la tournée des camarates pour partir en bande ....

tous ensempe, affronter la cohue d' la braderie ....

ouais chéto not' but...

in y allo pas pour acater quéquosse, ou alors eune bricole par chi par là, mais chéto vraimint l' momint rare d' quitter l' mason , sans avoir eune heure especiale pour armonter

bon j'avo quand même eu dro à "té fais pas ch' zouave hein, té sais ya du monte qu in conno et cha pourro armonter à mes zoreles"

ouais que j' dis , d'eune facon un peu dédaigneusse, in fait j'a djà sorti comme eune fusée, arclaqué ch' portillon et in route pour de grantes aventures ...

j'habito ch' plus loin, prétexte aussi pour partir plus tôt pour faire la tournée des camarates

eune fo traversé la rue Anatole France, j avincho such' trottoir, normal'mint jusqu'au coin avec la rue Raymond Deruy

j'a précisé "normal'mint" pasque j' em douto que m'mère ale devo raviser par l' farniete d' la pieche de d'vant pour vire commint que j' me comporto ...

eune fo avoir tourné rue Raymond Deruy, là, j éto plus l' pitit garchon à sa maman ...

comme diro l'aute , j'avo cangé d' dégaine ......

j' déboutonno min mantiau, et in m'avincho such' trottoir qu' in auro pu dire "tiens vlà la terreur des mouques à brin"....

juste un peu plus bas, yavo djà min camarate d' la rue d' Châtellerault qui attindo au coin...

j'y faijo des grands signes impuissants, chti qui habito rue de Paris , y éto pas cor sorti

j'allo d'vant s' mason, et là yavo un mot accroché au portillon , du ginre "j' va pas à la braderie "

j' essayo d'raviser vers s' mason, mais yavo pas d' bruit...

in tout cas ch'éto eune surprisse et cha allo alimenter nos commentaires à nouzautes durant ch' trajet pour arriver in haut d' la cote des grands bureaux

du ginre "ouais s' mère ale est pas commote", l'aute i rajoutto " pi sin père i buque" .......

"i a du faire eune connerie" , d ailleurs cha a été l' cas mais in in arparlera bin plus tard

au coin d' la rue de Châtellerault, in attindo ché camarates qui arrivotent du bout d' la rue d' Béthisy, pi chti d' la rue d'Isbergues ......

d' là in ardéchindo tous ensempe rue de Denain, et de là, j' dis cha pour ceux qui connaissent le 2 d' Bruay...

au lieu d'armonter sur la rue Nationale, in s'ingageo par le sentier des tombelles

vous dire que dins chte voyette in se sero amusé à finquer eune cigarette, cha s'ro pas la vérité ...

in l'avo fait quand qu'in arveno par chte grante voyette en armontant du catéchisme ....

mais là , in éto pas les seuls à avoir décidé d'aller faire un tout à la braderie, et tout l' monte in fait avo la consigne d' ses parints .... fait pas l'ébeulé, j' el saura quand même ...


oh , yavo bin un d' nouzautes ach' momint là qui dijo qui devo et' armonté pour telle heure pasque so yavo un r'pas d' famile ou un aut' prétexte ...

i avo dro directemint aux moqueries des zautes...

"té vraimint ch'toutou at' mère ti, pour rintrer aussi tôt"

(in dijo cha, mais bin souvint nos mamans nous zavotent dit la même chosse)

arrivés in bas d' la sente des tombelles, la logique ale auro voulu qu'on continue d' déchinte pour passer par ch' pitit pont et arriver rapid'mint à coté de l'hotel de ville ..

nan, cha auro été du gachis cha , fallo n'in profiter , alors on armonto la rue de la gendarmerie (comme on l'appelo dans l' temps) pour arriver , in haut , au niveau du haut d'la cote des grands bureaux ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |