histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «Poilus» (10/11/2019)
  MIN MONONQUE (2ième partie) (09/11/2019)
  Au revoir Jean-Marc (08/11/2019)
  MIN MONONQUE (1ère partie) (06/11/2019)
  tour à la Toussaint (01/11/2019)
  L' TOUSSAINT (30/10/2019)
  faire un bec à Marie (27/10/2019)
  les bios mots d' la langue française .... (27/10/2019)
  RINTRÉE DES CLASSES (25/10/2019)
  d' la viante rouche .... (21/10/2019)
  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  El dame blanque d'Esquelbeck (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
braderie la fin
par minloute le, 07/10/2019  

Ouf merci Aspro ,,,comme aurait dit min père ,,,,,,

on comminche à s' désaquer , tout duch'mint,,,,,,

là sur la gauche le grand étal de Monsieur Opiger, en fait i n'a 2 , un ichi, et l'aute rue des Escaliers

ya pris eune paire d' metes ch'est l'mointe qu on puisse dire ,,,

pi y a du monte, plein d' garnoules , ch'est l'occasion d'acater à moins cher ,,,,,,

in intindo ché derniers et eune fo au complet , on armonto vers le haut d' la rue Alfred Leroy ,,,,

oh cha s' clairsemo d' plus en plus mais in avo d' plus en plus d' gens devant nous qui arrivotent du carrefour des Alouettes et qui dévalotent vers le centre ville

in moto presque tout in haut, presqu' au niveau de la rue de Divion, là on s'arrëto et on s'artourno pour vire la fourmillière et l' monte agglutiné au niveau du « cercle » ,,,,,,,,

allez on ardéchindo aussi sec, in évito le carrefour qu'in veno d' passer, tout en longeant le lycée, pour déchinte la rue de la République ,,,,,,,,,,,,

j' vous a parlé du monte, des senteurs (gauffes , barbapapa) , j' vous a pas parlé du bruit ,,,,,,,

tout au long d' not' progression, yavo ché vindeux d' cassettes , et qui in passotent des extraits à toute blinte ,,,,,

in avo dro aux cassettes d'accordéon, celles du folklore polonais, et celles qui nous faijotent le plus rire, les cassettes « cover » ,,,,,

savez , ch'éto des zautes canteux qui cantotent et y a des coups ch'éto pas si formidape qu' cha, et in trouvo quequ' fo que chéto plus des caricatures de C Jérôme, Sheila, Claude François ou Mike Brant qu'in intindo ,,,,,

in déchindo rue des Escaliers, et on l'armonto aussi sec, ch'est bio la jeunesse ,,,,,,,,,

yavo des choses intéressantes, mais ch'éto pas pour nouzautes, Abel Legrand avo sorti des disques, Opigez avo sorti ses tissus , ché vindeux d' vêt'mint étotent aussi d' sortie ,,,,,,

après tout cha in auro bin voulu boire un coup mais in s' demindo commint qu'in pourro physiqu'mint rentrer , tel'mint qui yavo d' monte ,,,,,,,,,,,,

alors direction ch' Papou, ch' café pas loin du cinéma Casino, un peu excentré aussi ,,,,,,,,

yavo cor bin du monte par ici, in croiso des vigins, chti chi sin cousin, ou s' cousine, (ale est bellote ta cousine),,,,

allez on s'imbrasse, « fricassée d' musiaux » comme in dijo

cha nous arrivo aussi d' croiser des professeurs qu'in avo eu en sixième , voire en cinquième, mais voyez asteure qu'in est en quatrième , in est pu du même monte ,,,,,

in est un peu con con quand qu'in est jone hein ,,,,,,

ah , in passe ichi d' vant not' attraction, Boyaval, ch' vindeux d'artiques de sport

ah , avec sin grand tablier, sin béret sus' tiete , et ses chaussures de sport en cuir artourné aux pieds ,,,

in raviso c' qui proposo, in éto plié d' rire, à s' deminder si s' qui yavo de plus récent cha dato pas de l'époque de Georges Carpentier ,,,,,,

in s'in moquo , mais comme diro l aute «  avec sin air con et sa vue basse », y a été pendant longtemps dins sin tout pitit bouis bouis LE magasin de sport de Bruay,,,

cha y est , on approche dech' Papou

faut cor s' faufiler entre ché stands pour y arriver , pour y rintrer

d'dins l'odeur del bière et du toubaque mélangés ,,,

même si i n'éto un peu plus loin que le centre ville, quand qu'in arrivo au comptoir , au miu, t'éto en troisième ligne ,,,,,

derrière ch' comptoir, ch' papou et un serveur, tous les deux aux commandes

dans la salle un va et vient incessant, in a rinforché l'équipe des serveurs, mais ch'est pas pour cha qui courent te pas ,,,,

un d'mi par chi, un panaché par là ,,,,,,

enfin not' tour, bin in prenno un d'mi , savez dinch' nord, in buvo del bière à tape avant d'avoir 10 ans
ch'éto pététe que del bière d' tape, mais enfin cha servo d'entrain'mint ,,,,

après in attindo sin tour, tout cha pour aller picher, mon diu qu'in i faijo la queue, j' me souviens ch' serveur qui gueulo quand qui n'a qui rintrotent et sortotent sans consommer entre temps ,,,

le temps qu'in passe tous, in in arbuvo eune deuxième ,,,

cha y est on arsort, bin vinguette, dehors ch'est la cohue ,,,,, faut dire aussi qu'on approche de 11h et demie midi ,,,,,,,,,,,

on s'dépêcho d' déchinte jusqu à mon Brazza, pour armonter et affronter la marée humaine ,,,,,,,,

là in rintro , et j' do vous dire qu'in est quand même un peu impatients d' vire qu'in avincho vraimint pas vite

sans compter chti qui tiro djà sin nez , pasqui savo qui arrivero pas à rintrer as' mason en temps et en heure ,,

in avo franchi enfin tous les obstacles, à nous d' armonter au plus vite la cote des grands bureaux , ouais in éto tous en retard même si in l' dijo pas aux zautes ,,,,,

arrivés au niveau del barrière du haut d' la cote, in parto comme des moniaux, in éto 3 à armonter par la rue Anatole France, les zautes par la rue de la gendarmerie ,,,,,,,,,,,

in s' dépêcho d' rintrer, bon in savo qu'in auro dro à eune réflexion, mais bon , eune demi heure chéto pas la mort ,,,

cor que, avant d'arriver al' mason , j'a vu ch' rideau bouger , signe que Maman, ale m'attindo , et qu'ale devo et' soulagée de m' vire arriver ,,,,


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |