histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la rivière Lawe (30/07/2022)
  principe des vases communicants (29/07/2022)
  ambiance d antan (29/07/2022)
  du singe (29/07/2022)
  ch' maite (29/07/2022)
  20 000 sujets (06/07/2022)
  ch' dernier jur d école et l edf ... (05/07/2022)
  ch' corned d ' bif (05/07/2022)
  sur les routes de France .. (03/07/2022)
  la table à manman (01/07/2022)
  le tiroir à manman (01/07/2022)
  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

L'églisse ed Berlancourt
par gabriel le, 14/02/2020  

El comte Devoisier avot come idèe de déplacher l’églisse de Berlancourt qui s’ trouvot dans le parc du câtiau pou l’placher dans l’allèe du câtiau. Pou ch’t’ouvrache-là, i avot trouvé dans l’villach quéques lapites (travailleurs courageux) pou faire l’traval moïennint un pétit salare (salaire) bin-seûr ! El cantier i avançot tranquilmint et sans russes (difficultés) pourtant démanoquer (démonter) et (manoquer) remonter eune églisse n’étot pàs rin.

Stapindant (Cependant en picard) , un jou monsieur l’comte i vient su l’cantier pou saluer ches gàrs et vir que tout i avinchot bin. Tout allot bin pourtaint quéque cose l’embiêtot : el parlache des gins qui machurotent (maltraitaient) et traitotent leus biêtes.

« Droule ed brin, miar ed brin, pourrisse ed boudet, berzilleu d’coules,... » sans paler de jurons « Vindious, Satibleu, ... »
Alors M. Devoisier i va vir el chef du cantier et li dit : « 
-Bravo, vous faites là un beau travail mais cependant quelque chose me chagrine.
-Et quo monsieur l’comte ?
-Vos gens disent trop de grossièretés, jurent et maltraitent leur animaux. Je me demandais s’il était possible de faire preuve d’un peu plus gentillesse avec les bêtes surtout que je vous rappelle que nous travaillons sur un édifice religieux.

-Bin seûr monsieur l’comte, j’comprinds bin. Mainnant mes gàrs front attintion. Os avez m’parole.»

El comte arvient eune semainne pu tàrd pou vir l’avinchèe des travaux. I constata que cles biêtes étotent miux ménèes et qu’in leu palot pu avec rudestè. Stapindant i fut surpris d’vir que l’cantier n’avot pon avinché. I va vir el chef d’ch’cantier et li dit : « 
-Je vois que vous avez suivi mes recommandations et je vous en remercie. Pourtant je suis surpris de voir que le chantier ait peu avancé. Avez-vous des malades dans votre équipe ou vous manque-t-il du matériel ?

-Nan M. Devoisier, tertous est là et in minque ed ren. Ch’est jusse que dpuis qu’in est gentil avec cles biêtes, alles ne veultent pu travaller.
-Ah c’est donc ça ! Et bien repreniez donc vos anciennes méthodes. »

Gabriez Caux

Cette histoire est bien sûre romancée mais plus de la moitié est vraie.
Retrouvez cette histoire et d’autres sur « Banque chtimi »


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |