histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)
  PETARDS Pleinvol partie 2 (31/01/2020)
  PLEINVOL Partie 1 : Bonbons, jouets (27/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 1 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 4 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 3 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 2 (26/01/2020)
  NIPPERT ET LOSSIGNOL (23/01/2020)
  Les parlaches (22/01/2020)
  PETIT DETOUR PAR BERCK (21/01/2020)
  retour par les dunes partie 2 (17/01/2020)
  retour par les dunes partie 1 (17/01/2020)
  MADRIGAL mercerie (17/01/2020)
  CH DEBIT D TOUBAQUE (14/01/2020)
  de Stella à Merlimont par la route (12/01/2020)
  BOULANGERIE CASTEELE ET PATINS A ROULETTES (09/01/2020)
  RUE NOUVELLE et COIFFEURS (07/01/2020)
  de Merlimont à Stella par la plage (04/01/2020)
  départ promenade stella plage (04/01/2020)
  au gui l an neuf (01/01/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2
par berlens78 le, 04/04/2020  

Bon alors, avec tout cha, quo qu’in faijot à minger ?

Au matin, chétot un bol éd’ lait avec du banania d’ dins. Eune cuiller normalemint mais cha dév’not 3 ou 4 quand m’ mère alle avot l’ dos tourné. Pis eune tartine coupée dins ch’ pain d’ 700 qu’in mettot d’ sus du beurre ou delle confiture éd’ blettes ou d’ groselles, ou bien les deux. Pas d’ fruits, i n’avot pas, pis chétot pas la mode éd’ minger des fruits au matin. Pour finir, in dessert, y avot du lait concentré Mont Blanc, dins des boites in fer : in faijot deux trous avec ch’ l’ouve-boite, un d’ chaque côté. Et m’ mère alle nous faijot couler cha sur eune pétite cuiller, chacun sin tour, qu’in chuchot tout duchemint , et après alle l’armettot au bord dé l’cave avec un papier d’ sus pou qu’ chés mouques alles zallent pas d’dins. Pus tard, cha s’ vindot dins des tubes qu’in pouvot arfermer avec un bouchon, qu’ chétot quand minme pus hygiénique.

A midi, chétot tous les semaines parelles. L’ lundi, in mingeot souvint chés restes du diminches, du poulet, du lapin, in arféjant eune portion d’ frites. L’ mardi, jour dé l’ lessive, chétot des macaronis pour aller vite ; jé m’dépéchos d’ rintrer d’ l’école pour aller acater des biftecks hachés amont Nippert. L’ mercredi, y’avot un boucher qui passot dins l’ rue d’ bonne heure alors m’ mère alle pouvot li acater délle viande et alle faijot un plat mijoté : du rata carottes avec du bœuf et des pétotes, du rassacache avec eune jambette, du rôti au four avec des pétotes aussi. L’ jeudi, y avot pas école et alle avot dé l’ main d’oeuffe pou préparer ch’ minger : in écossot des pétits pos et des pos d’ chuques, m’ mère alle épluchot chés pétotes , et alle faijot cuire tout cha avec des oignons dins eune marmite à l’étouffé.
L’ vendredi, qu’ chétot vendredi saint tous les semaines, in avot pas l’ drot d’ minger délle viande ; mais cha quéyot bien passe que vendredi chétot ch’ marqué qu’y avot au moins trois quate marchands d’ pichons su l’ plache Marmottan. Alors alle raménot souvint délle roussette qu’alle faijot cuire à l’iau avec des légumes et du persil et qu’in mingeot avec délle mayonnaise et des frites ; que régal ! Et pour min grand frère, chétot eune sole passe que ch’ docteur i l’y avot prescrit ! Si alle étot malade ou qu’alle avot pas l’temps d’aller à ch’ marqué, in avot l’drot d’minger des œufs, qu’ chétot pas délle viande ; alle les faijot cuire au plat, ou cor miux, pochés dins l’graisse à frites : in cassot ch’ l’œuf dins eune jatte in faijant attintion d’ pas ouvrir ch’ jaune, qu’in versot après délicatement dins l’ friteusse avec eune écumette pour armucher ch’ jaune avec ch’ blanc qui déve’not tout doré et croustillant… L’ samedi, jé m’ rappelle pas ; pétète du gratin d’ choux fleurs au four, ou des côtelettes. Ou délle salade éd’ blé (mâche) avec des pétotes et des oignons cuits dins ch’ four.

L’ diminche, chétot du rosbif avec des pommes frites et des zharicots verts ; ou alors du poulet ou du coq au vin. D’ timps in temps du lapin aux pruneaux. Des fos aussi, putôt l’hiver, eune poule qu’in mingeot avec du riz et delle sauce blanche que mémère alle in faijot toudis pour un régimint. Et avec elle poule y’ avot du bouillon avec des légumes qu’in mingeot au soir avec du vermicelle. Des tomates farcies l’été avec des pétotes dins un grand faitout qui mijotot su’ l’ cuisinière pendant des heures. Y’avot aussi des fos qu’alle s’ lançot dins des croquettes : i li fallot d’abord faire délle purée pas trop cuite, et in faire des rouleaux allongés bien tassés, qu’alle roulot dins du jaune d’œuf pis dins l’ farine, avant d’ les placher délicatemint dins ch’ panier à frites et d’ les plonger dins l’huile bouillante. Cha chétot fameux, des croquettes : croustillant au d’zeur et fondant d’ dins ! mais après cha, in pouvot jéter ch’ gras d’ bœuf délle friteuse qui étot rimpli d’ points noirs …

Au soir, quoi qu’in mingeot ? Souvint du pain avec du pâté d’ liéffe ou d’ lapin avec des cornichons et d’ zoignons in conserve. Des sardines in boîte ou des « Pilchards » à l’ sauce tomate (cha devot ête des zinglais pou mette des pichons dins des boites rondes ! …) ; in rigolot bien avec cha, qu’in prononçot « Piltchaaa..r..d » in prénant des grands airs. Des pommes de terre sautées : des pétotes lavées coupées in deux, roussies dins du beurre avec des zalles, qu’in mingeot avec chés plures. Que régal là aussi. L’hiver, que ch’ fu y allot à tout casser, in mingeot des pommes de terre au four, avec des oignons au four aussi. In les coupot in deux, in laissot fonde éd’ sus un morchiau d’ beurre, et in les mingeot avec eune pétite cuiller in ronguant l’ plure toute durchie… Des fos in mingeot des crèpes, ou des gauffes ; là tout l’ monde y’ étot réquisitionné passe qu’y in fallot pour 7 ! mémère alle faijot chés gauffes dins s’ pièche su sin fourniau, et nous in faijot chés crèpes su deux ou trois poèles in minme temps su l’ cuisinière dins l’ cuisine ; in les mettot in attindant sur eune assiette arcouverte d’eune aute assiette pour commincher à faire des réserves ; pis au momint d’ souper, in les mettot su l’ tabe et in les mingeot avec delle castonnade l’ première, avec du chuque l’ deuxième, avec du beurre et délle confiture pou z’autes, pis in mélangeot tout ; in in mingeot des quantités ! L’ nappe délle tabe alle étot arcouverte éd’ chuque in poude !

L’ mardi soir i restot des macaronis d’à midi alors in les mingeot avec delle sauce buitoni ; ou bien mémère alle faijot délle sauce à elle, délle sauce blanche qu’alle rajoutot à la fin du concentré d’ tomates… L’ vendredi soir, souvint chétot aussi des saurets cuits avec des pétotes à l’iau, que m’ mère alle avot acaté au matin à ch’ marqué ; in s’ battot pou ch’ti qui allot avoir chés croques ; l’ lette in n’avot pas quère mais m’ mère alle préférot cha alors in y laissot ; sauf que des fos l’ marchande alle s’étot trompée et y’ avot qu’ des lettes… Avec chés saurets, i fallot faire attintion d’ pas avaler eune arête éd’ coin ! Là aussi, que épard’rie ! In épluchot ses pétotes in s’ brûlant ses dogts et in les mingeot comme chat in les trimpant dins du sel qu’in faijot un pétit mont su l’ nappe ! Et après cha sintot l’pichon pendant deux jours ! y’avot aussi des fos qu’ chétot des artichauts ou des salsifis, qu’in mingeot in les trimpant dins eune jatte avec éd’ l’huile, du vinaigue, du sel et du poiffe. Des fos aussi des topinambours, qui zétotent toudis trop cuits ou pas assez, et qu’in avot un mau d’ tchien à éplucher. Pis chés soirées pain ferré, avec ch’ pain rassis délle semaine trimpé dins du lait et du jaune d’œuf, que m’ mère alle faijot roussir dins des grandes poèles avec du beurre et qu’in mingeot toutes caudes avec du chuque !

Quo qu’ jé m’ rappelle d’aute … Ah ouais , des beignets ; cha j’sauros pus dire l’archette mais alle avot l’ coup pou les faire légers et croustillants dins l’ friteusse. Comme des crêpes, cha s’ mingeot tout caud in les trimpant dins du chuque qu’in rimplichot s’ n’assiette avec ! Des madeleines aussi, des gaufrettes, …. In n’avot pas misère !!

Des hors d’oeuffe, in n’avot pas ; des fos un rond d’ saucisson à l’alle Nippert , ou eune tranche éd’ salami. Sauf l’ diminche, qu’in mingeot dins l’grande salle à minger, avec deux assiettes ! cha pouvot ête dé l’ macédoine , eune salade éd’ tomates avec des crevettes in boîte, ou cor des zoeufs au thon (des zoeufs cuits dur qu’in artirot ch’ jaune, pou l’ mélanger avec du thon et délle mayonnaisse), du céleri carottes qu’in râpot avec un robot moulinette qu’alle avot eu pou s’ fête des mères.

Des desserts, pou finir ch’ repas du soir, cha pouvot ête du pain d’ tchien que m’ mère alle faijot cuire tout l’après midi dins des tourtières ; mais souvint des pétits suisses, qu’in démoulot dins note assiette in déroulant ch’ papier sans in laisser d’ sus (in l’ ronguot avec elle cuillère) ; et qu’in mélangeot avec des kilos d’ chuque, tellemint d’ chuque que ch’ pétit suisse blanc au départ i dév’not tout jaune et croquant !... Du yaourt nature dins des boutelles in verre qu’in mélangeot avec délle confiture : eune fos artirée l’ capsule in alu, in prénot l’ boutelle à deux mains in l’escouant au d’ zeur dé ch’ l’assiette, et ch’ yaourt i sortot sans gramint d’allant in faijant glup, glop avant d’ aller s’ écrabouiller su ch’ l’assiette ; des fos cha voulot pas sortir alors in i intiquot eune cuiller ou un coutiau dins ch’ goulot, in l’aillonnot cor un coup et au momint d’ l’artourner pour verser, tout ch’ yaourt i sortot à gros bouillons et i n’avot plein tout partout !

L’hiver, pour goûter, in avot eune mandarine, ou eune clémentine, j’ai jamais su l’ différinche … Pis eune brioche à Noël qu’in avot eue à l’école, qu’in in mingeot un tiot bout tous les jours ; l’été des fraisses dé ch’ gardin qu’in trimpot dins du chuque ; ou des quériches qu’in faijot l’ sinche avec in les accrochant sur nos zorelles ; eune banane ; des pommes caramélisées, qu’ mémère alle faijot cuire au four avec du chuque et qu’in mingeot comme cha avec eune pétite cuiller (attintion à ch’ trognon avec chés pépins…). Y’ avot aussi des flans que m’ mère alle faijot dins des saladiers. Et l’ diminche, un gâtiau avec des boudoirs mis l’un sur l’aute, trimpés dins du rhum, et arcouverts d’ chocolat à cuire qui avot fondu su l’ cuisinière dins eune castrolle avec du chuque ! Quand alle préparot ch’ gâtiau, à midi, et qu’ alle versot ch’ chocolat fondu su chés boudoirs, in s’ battot pou ch’ ti qui allot récupérer l’ castrolle éd’ chocolat à ronguer ! Pis l’ cuiller …

In n’avot pas d’ frigo et à l’ réflexion in n’avot pas b’soin. In mingeot tout au fur et à mesure. In n’avot pas d’ glachons et in savot minme pas qu’ cha existot ; in n’allot jamais au bistrot prinde l’apéro. L’apéritif l’ diminche à midi, chétot du grenache qui restot au frais au fond dé l’ caffe. Des glaches, in n’in mingeot qu’ l’été à Berck ou in sortant du stade parc ou délle pistache l’été. Quand i faijot trop caud dins l’ cuisine in tirot chés rideaux ou in s’ mettot à l’ombe dé ch’ marronnier dins ch’ gardin ou in allot à l’ pistache pou s’ rafraîchir. In réfléchissant bien, jé m’ demande quo qui peut bien y’ avoir dins min frigo asteure qui est toudis plein !!

J’arpinse à tout cha in m’ disant qu’in s’a intiqué tout cha, du beurre, du gras, du chuque à n’ête malade, et qu’in est cor in vie ? Et finalemint in n’étot pas si gros qu’ cha, jé m’ rappelle pas qu’ y avot des obèses … Sûremint qu’in mingeot bien , qu’in n’avot pas misère, mais j’ cros aussi qu’y avot pas cor trop d’ produits chimiques dins tout cha …Pis aussi qu’in s’armuot, qu’in restot jamais assis à rien faire…

J’ai pas fait d’école éd’ cuisine et j’ai jamais acaté d’ lives éd’ recettes ; et pourtant j’ai toudis su faire à minger. Sûremint passe qu’in passot s’ vie dins l’ cuisine et que m’ mère et mémère alles zétotent toudis in train d’ s’armuer devant ch’ fourniau ou l’ gazinière , et qu’y avot qu’à raviser …Et tout chu qu’in mingeot chétot tellemint bon qu’ j’ai jamais essayé d’aller vire ailleurs ou d’ goûter à dé l’ cuisine éd’ l’étranger. Alors j’ continue à faire à minger comme alle faijot m’ mère, pis sûremint s’ mère et s’ grand mère avant elle ; cha dot ête cha qu’in appelle des traditions.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |