histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)
  PETARDS Pleinvol partie 2 (31/01/2020)
  PLEINVOL Partie 1 : Bonbons, jouets (27/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 1 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 4 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 3 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 2 (26/01/2020)
  NIPPERT ET LOSSIGNOL (23/01/2020)
  Les parlaches (22/01/2020)
  PETIT DETOUR PAR BERCK (21/01/2020)
  retour par les dunes partie 2 (17/01/2020)
  retour par les dunes partie 1 (17/01/2020)
  MADRIGAL mercerie (17/01/2020)
  CH DEBIT D TOUBAQUE (14/01/2020)
  de Stella à Merlimont par la route (12/01/2020)
  BOULANGERIE CASTEELE ET PATINS A ROULETTES (09/01/2020)
  RUE NOUVELLE et COIFFEURS (07/01/2020)
  de Merlimont à Stella par la plage (04/01/2020)
  départ promenade stella plage (04/01/2020)
  au gui l an neuf (01/01/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
MEDICAMINTS D AVANT partie 2
par berlens78 le, 22/04/2020  

In parlant délle pharmacie Dubois, d’ chés médicamints tout cha, jé m’ sus aperchu qu’ jé n’avos oublié quéques z’uns. (vire ch’ tableau avec tous chés médicamints)

D’abord j’ai oublié d’ parler délle quintonine, un fortifiant, pis un sacré ! chétot sensé ête des vitamines mais qu’i fallot mélanger ch’ flacon avec un lite éd’ pinard à 12° in rajoutant trois quate morchiaux d’ chuque ! Chétot ch’ docteur qui avot prescrit cha pour min grand frère qui étot maigue comme un clou ; mais mi aussi, qu’ j’étos pourtant grand et fort pour ém’ n’âge, j’ rassaquos pas min nez si in m’in proposot un verre … sûremint pour chés vitamines, enfin ché chu que j’ dijos, eune cuiller ou deux, avant d’aller s’ coucher… ché sûr qu’après cha, j’ faijos eune bonne nuit, j’avos pas b’soin d’ somnifères …

Cha passot aussi pour un apéritif que chés jeaunnes i zavotent l’ drot d’ boire, puisque chétot pus du pinard mais un médicamint … Chétot bon finalemint, minme si m’ mère alle mettot cha dins délle piquette ; avec chés chuques et l’ « écorce d’orange amère », cha avot du goût … Et pis chétot bon pour la santé, alors !!...

Quand in avot un rhume ou mau à s’ gorche, in avot l’ drot à des pastilles Pulmoll ; j’in chuchos eune in partant à l’école, des fos pusieurs in minme temps si j’étos fort malade ; in marchant avec mes camarattes pour aller à l’école, j’ pouvos pus parler qu’ jé n’avos plein m’ bouque. Et j’in mettos aussi eune paire dins min mouchoir, pou l’ récré et pour rintrer à midi. Mais souvint j’y pinsos pus et jé z’ artrouvos toutes collées insemne au fond dé m’ poque. Avant d’ partir, ém’ mère alle m’ mettot eune goutte d’essence algérienne su min cache-nez, avant dé l’ inrouler autour dé min nez et d’ faire un noeud dins min cou. J’ai jamais arsinti quéque cosse d’aussi fort ; rien qu’ à l’ respirer, in avot sin nez débouché pour tout ch’ trajet. Et cha sintot bon l’essence, comme à chés culs d’ chés autobus artésiens qu’ j’ avos quère respirer l’ finquère qui sortot dé ch’ pot d’ échappemint ..

Min frère i m’a arparlé aussi d’ chés cachets Charvoz , pour chés problèmes éd’ digestion et d’ foie ; des gros cachets, qui arsemblotent à des soucoupes volantes, et qu’in ravisot à deux fos avant d’ les avaler tellemint qui zétotent gros ; mais cha aussi , chétot putôt mémère qui prénot cha.

Dé l’poude éd’ réglisse, aussi, que j’ vos cor élle boite in fer jaune, carrée, avec un couvercle in fer rond qu’in ouvrot avec l’ manche d’eune cuiller ; par conte pus aucun souvenir d’ chu à quoi cha servot … J’ cros qu’in mélangeot eune ou deux cuillers à café dins un verre d’iau froide, qu’in avot du mau à l’ diluer passe que l’ poude alle restot au-d’ sus et alle faijot des grumeaux. Qu’i fallot écraser avec élle cuiller sur chés parois délle tasse ; gramint d’efforts pour un machin qui n’étot pas fort bon ; quand in avot fini d’ touiller et qu’in essayot d’ boire cha , in faijot toudis l’ grimace …

Pis du Lansoÿl, délle gélée rouche dins des bocaux in verre ; cha aussi chétot cor pour élle constipation, « pour vos petits constipés et pour leurs mamans » comme alle dijot l’affiche publicitaire ! Cor un médicamint conte élle constipation ! Décidémint, i n’avot gramint des constipés in ch’ temps-là, chétot dû à quoi ? A m’ n’ avis qui n’ buvotent pas assez d’iau … Du Lansoïl, cha chétot bon aussi, cha avot l’ minme goût qu’ délle gelée d’ confiture éd’ framboisse ; in y avot drot dins eune grande cuiller à soupe et là, contrairement à ch’ bleu d’ méthylène, in l’ chuchot l’ cuiller et in n’aurot bien ardemandé ; mais bon, chétot un médicamint quand minme, fallot pas abuser.

Toudis au rayon delle digestion et dé l’ constipation, i’ avot aussi « la Boldoflorine, la boldoflorine, la bonne tisane pour le foie »… ; « agit sur le foie, facilite la digestion, combat la constipation » … cha devient quand minme inquiétant tous chés médicamints conte élle constipation !... chétot peut-ête él’ maladie du siècle d’ avant …

Quand in n’étot pus constipés, in pouvot quère dins l’excès inverse et ête in bissbiss avec ses intestins, avoir la « chiasse » ou la «drisse » (à peu près parelle) ; alors in prénot des ampoules d’ultra-levure : bien ringées dins des grandes boites in carton blanc et orange avec l’ pétite scie muchée au fond dins un coin. Pou z’ ouvrir, i fallot scier un bout à mitan pis l’casser d’un coup sec ; à ch’ momint là, rien sortot dé ch’ l’ ampoule . Après in sciot l’aute côté, duchemint pou pas l’ casser, in l’ténot drot au d’sus dé ch’ verre et i fallot cor casser ch’ bout d’un coup sec pour que ch’ liquide i quèye dins ch’ verre à mitan rimpli d’iau. Mais des fos y’ avot un bout d’ verre qui quéyot aussi au fond dé ch’ verre et i fallot cacher après et essayer dé l’ rassaquer avec eune pétite cuiller ; fallot faire attintion d’ pas l’avaler passe que chétot l’appindicite et l’hôpital direct !

Y’avot aussi, cor toudis pou l’ digestion, mais l’estomac ch’ coup chi, délle citrate de betaïne Beaufour : des grandes boites in fer rimplies d’ tout pétits granulés jaunes qui zavotent él goût d’ chitron ; in in prénot eune grande cuiller à soupe qu’in avot des ruses à rintrer tout cha dins s’ bouque sans in faire quère à côté, et surtout à avaler passe que chétot tout sec, qui fallot pas l’ boire avec dé l’iau alors cha restot coinché dins sin gosier et des fos in toussot in grand coup, qu’in manquot d’ s’étouffer, in arcrachant tous chés granulés d’un coup ; malheur a ch’ti qui s’ trouvot là d’vant ti à ch’ momint là ; in plus chétot pas si bon qu’ cha ; mais cha avot sûremint aussi s’ n’ utilité …

Pour chés pieds, malgré qu’y avot pas trop d’ maladies à ch’ niveau là, à part chés zodeurs, in trouvot des boites avec délle poude de saule, conte élle transpiration « excessive » qu’in versot sur ses pieds avant d’ mette ses cauchettes qui s’ mettotent alors à finquer … ; in in mettot aussi un tiot peu dins ses godasses pour ête sûr qu’in allot pas sintir des pieds . In aillonnot l’boite in l’artournant après avoir tourné ch’ couverque su chés trous. Comme chés boites à Meuhh ! In in mettot quand in allot acater des godasses, ou à ch’ médecin, souvint avec des cauchettes neuves pas raccomodées.

Pour chés bobos à ses ortels, comme des cors aux pieds, y’avot l’ pommade de l’abbé Cochon, dins des pétites boîtes rondes in carton ; nous in n’in mettot pas, chétot putôt cor’ pour mémère qu’alle étot toudis imbétée avec ses pieds et ses gambes ; pétète passe qu’alle s’échinot à mette des souliers trop pétits. L’ abbé Cochon ! Cha, cha m’ faijot rigoler ; cha m’ rappelot l’évêque Cauchon, qu’in nous in parlot à l’école in histoire de France, ch’ti qui avot fait condamner Jeanne d’Arc à ête infinquée..

Quand in avot mau à s' gorche, in avalot eune cuiller d' bleu d' méthylène au soir avant d'aller dormir et l' lendemain matin in pichot tout bleu ! Ch' l' oreiller i étot bleu, s' langue alle étot bleue, in véyot la vie in bleu !! Chétot efficace mais alors que punition d' boire cha ! ... Jé m' rappelle qu'i fallot bien l' mette tout au fond delle bouque, passe que su' l' langue cha servot à rien ; in manquot d' s'étouffer à chaque fos ! ... « Ouve ét’ bouque, tire t’ langue ! Ouve pus grand, j’ vos rien ! Fais Ahhhh AAHhhh … » qu’alle dijot m’ mère. Et alle versot l’ cuiller au fond, qu’ souvint in s’énoquot .. L’ langue alle restot bleue eune paire éd jours ; l’ premier jour in pichot bleu foncé, pis plus clair et quand in étot guéri chétot ch’ famux « pipi bleu ciel » … Jé n’sais pas si ch’ bleu i guérichot vraimint l’ gorche ou alors si qu’ chétot ch’ goût qui étot tellemint mauvais qu’in pinsot pus à tousser …

Et si in continuot à tousser, alors là chétot ch’ cataplasse … Cha aussi cor eune belle torture. M’ mère alle mettot un viux torchon à carreaux à récauffer sur l’porte dé ch’ four ; et quand i étot bien caud, alle étalot d’sus l’ farine éd’ moutarde qu’alle sortot d’un viux pot in fer jaune, arfermot ch’ torchon in l’ pliant pusieurs fos. « Allez, viens chi, armonte tin pyjama ! » J’armontos le haut jusqu’à min minton, alle posot ch’ cataplasse bien caud sur min thorax, « Aïe ché trop caud, cha brûle !! » « Nan ché pas trop caud, ché ti qui est trop nunuche ! I faut cha pour tuer chés microbes ! Et d’main té s’ras guéri !» . J’armettos tout d’ suite min pyjama au d’ zeur, in posant mes mains d’ sus et jé m’ dépéchos d’ monter m’ coucher, m’allonger dins min lit. Souvint, avant cha, j’avos monté au fond d’ min lit eune brique bien caude dins du papier journal pou pas avoir frod. J’ m’intiquos dins min lit, dins chés draps tout frods, in m’infonçant bien au fond pour toucher l’ brique avec mes pieds, que l’ caleur alle armontot comme cha jusqu’à min cou.

Au matin, ch’ cataplasse i étot frod et pourtant i brûlot cor ! Enfin pas li mais l’ piau qui étot rouche vif , qu’in aurot dit eune grosse soufflette !! Enfin quand i’ in restot délle piau passe qu’in avot l’impression d’ête écorché ! In allot raviser cha dins l’ glace, tout fier d’avoir survécu à eune épreuve parelle, avant d’ sortir picher dins ch’ cabinet au fond délle cour : que plaijis d’ picher tout bleu !

Et surtout que bonheur d’ête guéri !! Et d’ pouvoir arsortir sins l’ rue avec ses camarades pour juer au ballon …


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |