histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  IN VA PRINDE L AUTOBUS (03/05/2021)
  la cuisine sur le fourneau (02/05/2021)
  Origines du 1er mai et du muguet (01/05/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  les jardins dans les corons (25/04/2021)
  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
retour Merlimont fin aout 1972
par minloute le, 09/05/2020  

Merlimont plage fin aout 1972 ,,,, partie 1
"bon aujourd hui tu ne sors plus de jouets de la barraque, j ai tout rangé ,,,,,, "

"oui m'man , je sais,,,,,,,,"

nous sommes toute fin aout , mon oncle et ma tante sont deja repartis à Bruay en fin de semaine dernière

il y a eu discussion il y a quelques jours entre mes parents pour savoir la date de notre départ j assiste à "la joute"
si on avait écouté ma mère on partait le lendemain ,,,

mon père avance « samedi  c'est bien »
« vendredi c 'est mieux »
« pourquoi pas samedi »
« car il faut faire les courses en rentrant »

réponse lapidaire de mon père «  le samedi les magasins sont ouverts aussi »
ma mère rale mais s incline, ouf , une journée de gagné

mais aujourd hui nous sommes vendredi et tout à une fin ,,

dans la cabane en bois, mon père rassemble sans grand entrain ce qui va repartir : outils de jardin ou de bricolage, et petit escabeau

ne sachant pas trop quoi faire, je suis réquisitionné pour l aider à fixer la galerie au dessus du toit de la 204

autant de chaque coté de la voiture nous nous sommes silencieux et tristes, autanton sent une certaine effervescence dans la cuisine, les portes de placard s ouvrent et se ferment ,,,

dernier grand rangement avant le départ , ma mère semble d un coup revigorée ,,,,


lors qu elle nous sert le repas nous avons droit à «  ah je vais bientôt retrouver mes casseroles » ,,

et en faisant la vaisselle, elle nous prend à témoin "et puis mon double bac , cest quand meme plus pratique ,,,,"

pour ma part , je suis un dubitatif , préférer son évier de bruay , à etre ici à merlimont ,,,,

comme c est la veille du grand départ, je suis un peu laissé à moi meme,,

maman prépare les valises , et nettoye tout de fond en comble, ,,,,,,,,

"je n' veux personne dans mes pattes!!!"

" va faire un tour !!!! et ne ramene pas de sable ,,,,"

papa quant à lui , fait un dernier rangement dans sa cabane en bois ,,,,,,

, et passe le balai sans beaucoup d entrain v

il fait beau mais je n ai pas le goût à aller courir dans les dunes, je n ai pas la tete à aller jouer , je n ai plus la tete à réver ,,,,,,,

je traine en ville , m attarde sur les devantures des marchands de souvenirs,

en fin de journée on ira avec mon père faire un dernier tour à la mer , avec sur le chemin du reour , une halte au marchand de gaufffres, la derniere gaufre couperet ,,,,, un peu comme la derniere cigarette du condamné

le lendemain , c'est l heure du chargement, opération délicate, mon père nous demande de lui amener ses cageots, boites de cartons ficelées,
t as tout ramené ?
oui , répond ma mère ,,,,
ce qui ne l'empeche pas de revenir quelques minutes plus tard avec dans les bras, unee brassée de vétements ,,
ce qui fait raler mon père ,,,,,,,,
"mais ce ne sont pas des cartons , Léonce, ce sont des vetements" ,,

mon père préfère ne pas relever ,,,

on part après manger une fois la vaisselle faite, papa gare la voiture à l extérieur,,,

à son retour, un petit silence, puis la phrase fatidique ,,
"on on a rien oublié ?"
"non " s'empresse de répondre ma mère ,,,,,

nous voici dehors, mon père sort alors le trousseau , j'entends le bruit sinistre de la clé qui tout en tournant vient de sceller notre départ

il n y a plus d échappatoires possibles

nous rentrons la voiture,avec ma mère

de la vitre arrière, je suis des yeux mon père en train de couperl arrivée d' eau au compteur, de remettre une série de ficelles censées fermer le portillon de 50 cm de hauteur de toute intrusion ,,,,

là c'est vraiment la fin ,,,,

ça y est , mon père s installe au volant, ma mère soupire de contentement, clignotant mis, nous empruntons la grande avenue qui conduit vers l intérieur des terres

ah quelle me semble longue comme un jour sans pain , et bien triste à quitter, alors qu il y a plus d un mois, j étais euphorique , debout entre les deux sieges à l arriere lors de l arrivée ,,,,,,


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |