histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le fourneau
par Minloute le, 10/08/2004  

Il trônait dans la cuisine.
Il servait à tout.
A faire chauffer les repas, à tenir au chaud la cafetière, à se réchauffer aussi.
L'hiver quand elle venait à la maison, ma grand-mère qui avait toujours froid était collée au fourneau et moi j'avais peur pour ses vêtements tellement elle était près du feu.
"Recules mémé tu vas te brûler"
"T'inquiètes Minloute, je réchauffe mes pieds"

Moi ce qui m'impressionnait c'était la lueur qui se dégageait dans la cuisine quand il n'y avait pas d'électricité.
La lueur passait par le bac à cendres et sur le devant du bac il y avait trois trous dont deux au milieu au même niveau. Le dernier en dessous au milieu.
J'avais l'impression de voir comme un visage de démon avec le feu qui semblait sortir de ses yeux et de sa bouche.

par LouMarcel le, 13/08/2004

Combien de fois je me suis levé le matin pour faire repartir le feu.
Soit avec du bois, soit "en dégrogeant" avec le tisonnier si on avait mis assez de charbon la veille au soir pour faire tenir le feu jusqu'au lendemain matin.
Le fourneau on appelait ça un feu "Flament", c'est vrai qu'il servait à tout.
A faire à manger bien sûr, à faire chauffer l'eau pour que mon père se lave en rentrant de la fosse. Et puis à se laver "tout du long" le samedi, à faire cuire dans le four, à faire chauffer les fers à repasser, à faire chauffer l'eau pour la lessive du lundi ou pour faire la bière une fois par mois.
En enlevant des cercles sur le dessus du foyer, on pouvait faire cuire des "saurets".
C'était le foyer de la famille.
Parce que l'on se chauffait avec l'hiver et en écoutant la TSF le soir, les pièces de théâtre, les histoires de Simons.
Bref le fourneau était le centre de la famille.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |