histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  dins ché dunes partie 2 (06/02/2016)
  el rue des quarante (03/02/2016)
  eune pinsée pour eusses .... (31/01/2016)
  les mineurs tatoués par Jacques Janquin (31/01/2016)
  questions à ché bruaysiens, la rue des soupirs (31/01/2016)
  Liévin 41éme Cérémonie commémorative à St Amé (30/01/2016)
  dins ché dunes partie 1 (30/01/2016)
  proverbe du mineur (28/01/2016)
  ché lampes ed mineurs NUMÉROTÉES (24/01/2016)
  Sainte Barbe 4 décembre 2015 à Liévin (23/01/2016)
  Le Bois du Cazier à Marcinelle (23/01/2016)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (3) (23/01/2016)
  château d'eau de Merlimont j a trouvé (21/01/2016)
  odeur d' friture (21/01/2016)
  carbon et gardin (21/01/2016)
  Fête des écoles (17/01/2016)
  journal la voix du nord 1 (17/01/2016)
  journal la voix du nord (17/01/2016)
  la rue de Montataire (16/01/2016)
  avis de recherche sur Merlimont (15/01/2016)
  la fête des écoles de 1968 par André de Marles et minloute (13/01/2016)
  eune batrouille (13/01/2016)
  question concernant la rotonde et les wagonnets (11/01/2016)
  la déchinte par les cages (11/01/2016)
  carnet de pointage du personnel suite (10/01/2016)
  carnet de pointage du personnel (10/01/2016)
  en colo au Chesne (09/01/2016)
  grisoumètre (09/01/2016)
  cor des questions diverses sur la mine (08/01/2016)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (2) (08/01/2016)
  triste journée (08/01/2016)
  questions diverses sur la mine (07/01/2016)
  première déchinte au fond par Jacques Janquin (06/01/2016)
  carbon ....et carbon par André Paillart (05/01/2016)
  le grisou (04/01/2016)
  le trepanner et personnel du 6 (03/01/2016)
  description de la veine par Jacques Janquin (02/01/2016)
  reflexions de Jacques Janquin sur le percement des veines (01/01/2016)
  réveillon soir et matin début années 70 (01/01/2016)
  dernier sujet d' l année (31/12/2015)
  reflexions de Jacques Janquin sur la silicose (31/12/2015)
  reflexions de Jacques Janquin sur le métier de garde (30/12/2015)
  réflexions de Jacques Janquin sur les mines (29/12/2015)
  meilleurs voeux 2016 (27/12/2015)
  Noel ch'est fini (27/12/2015)
  si j'devo parler d' la noel (22/12/2015)
  in ravisant ché noms (20/12/2015)
  i auro voulu faire miu .... (13/12/2015)
  les mains de Manman (11/12/2015)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (1) (11/12/2015)
  la photo de la page de garde par Jacques Janquin (09/12/2015)
  eune relique par Jacques Janquin (08/12/2015)
  ils sont la !!!! (05/12/2015)
  Quelques objets de la fosse 3 de Bruay (05/12/2015)
  Bonne fête de Sainte Barbe (04/12/2015)
  l' pompe à graisse par Jacques Janquin (03/12/2015)
  Trois certificats d'études (02/12/2015)
  Sainte Barbe et Saint Éloi par Jacques Janquin (02/12/2015)
  travaux au fond le dimanche par Jacques Janquin (01/12/2015)
  aujourd hui la St Eloi (01/12/2015)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 01/01/2016)
Excellente année 201...
 greyg ( 15/11/2015)
Merci pour ce superb...
 luco62 ( 07/11/2015)
Superbe site ... Que...
 Robert76 ( 30/06/2015)
Effectivement le sit...
 davidvincent71 ( 06/05/2015)
Bonjour Je rechercha...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' carbon d' chés pénichiers (2)
par Mariegroette le, 29/04/2006  

Texte de ch' Pierrot

Et ch'est là queuch marinier qui nous disot chu qui fallot faire ou chu qu'in pouvot prinde.
Dins kek fos, y'avot du fin ou des poussières ed carbon, des fos des gaillettes et d'timps in timps, y'avot des nojettes. Ch'étot cha l'meilleu, mais cha coûtot pu quer!
Pas souvint, mais dins kek fos, ch'carbon y'étot stocké in hiau d'ech bacquet. Alors Papegué y'artirot chés écoutiles et in pouvot rimplir chés sacs.
Kré vingt diux, in hésitot pas à bin les carquer, mais ch'père y zieutot pour vire si in n'in mettot pas d'trop. Ket fos in n'armettot eune palée, ch'étot toudis cha d'gagné!
Si bien qu'chés sacs, y zavotte leu dose et cha féjot bin pusse eq 50 kilos, té peux m'croire!

Pi, quind chés sacs qu'iétotent rimplis, y'avot pu qu'à les mette d'sus sin dos et les porter jusqu'à l'balladeusse qu'iétot maint'nue par l'pu jonne ed'nouzotes tertous.
Y fallot raviser à équilibrer l'carette, sins quo, te n'pouvot mi l'ténir...

Ch'étot rigolo, pour aller deuch bacquet jusqu'à l'carette, y fallot marcher d'sus eune planque qui arliot l'péniche au quémin.
Elle étot posée d'sus eune équelle pour qu'elle so pu raite.
Té pinses, cha féjot du poids, d'autint pusse qu'min biau cha n'étot point eune mauviette, mais l'plinque al pliot quind même... si bin qu'in biau jour qui n'étot pas fait comme un aute, in est passé à deux d'sus planque avec nou sacs rimplis jusqu'à l'gueule. Cha n'a pas résisté et in s'est artrouvés tous les deux l'tro d'cul dins l'iau!!! Ch'biau y gueulot et y'étot tout frèque. Heureus'mint, in n's'est pas fait d'maux. Alors in a été quitte d'armonter chés sacs du fond de l'iau. Ch'étot lourd comme tout mais cha été quind même….


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |