histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  revue d arsenal 1 (10/02/2016)
  cha s' perd (09/02/2016)
  leçons de choses (08/02/2016)
  dins ché dunes partie 2 (06/02/2016)
  el rue des quarante (03/02/2016)
  eune pinsée pour eusses .... (31/01/2016)
  les mineurs tatoués par Jacques Janquin (31/01/2016)
  questions à ché bruaysiens, la rue des soupirs (31/01/2016)
  Liévin 41éme Cérémonie commémorative à St Amé (30/01/2016)
  dins ché dunes partie 1 (30/01/2016)
  proverbe du mineur (28/01/2016)
  ché lampes ed mineurs NUMÉROTÉES (24/01/2016)
  Sainte Barbe 4 décembre 2015 à Liévin (23/01/2016)
  Le Bois du Cazier à Marcinelle (23/01/2016)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (3) (23/01/2016)
  château d'eau de Merlimont j a trouvé (21/01/2016)
  odeur d' friture (21/01/2016)
  carbon et gardin (21/01/2016)
  Fête des écoles (17/01/2016)
  journal la voix du nord 1 (17/01/2016)
  journal la voix du nord (17/01/2016)
  la rue de Montataire (16/01/2016)
  avis de recherche sur Merlimont (15/01/2016)
  la fête des écoles de 1968 par André de Marles et minloute (13/01/2016)
  eune batrouille (13/01/2016)
  question concernant la rotonde et les wagonnets (11/01/2016)
  la déchinte par les cages (11/01/2016)
  carnet de pointage du personnel suite (10/01/2016)
  carnet de pointage du personnel (10/01/2016)
  en colo au Chesne (09/01/2016)
  grisoumètre (09/01/2016)
  cor des questions diverses sur la mine (08/01/2016)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (2) (08/01/2016)
  triste journée (08/01/2016)
  questions diverses sur la mine (07/01/2016)
  première déchinte au fond par Jacques Janquin (06/01/2016)
  carbon ....et carbon par André Paillart (05/01/2016)
  le grisou (04/01/2016)
  le trepanner et personnel du 6 (03/01/2016)
  description de la veine par Jacques Janquin (02/01/2016)
  reflexions de Jacques Janquin sur le percement des veines (01/01/2016)
  réveillon soir et matin début années 70 (01/01/2016)
  dernier sujet d' l année (31/12/2015)
  reflexions de Jacques Janquin sur la silicose (31/12/2015)
  reflexions de Jacques Janquin sur le métier de garde (30/12/2015)
  réflexions de Jacques Janquin sur les mines (29/12/2015)
  meilleurs voeux 2016 (27/12/2015)
  Noel ch'est fini (27/12/2015)
  si j'devo parler d' la noel (22/12/2015)
  in ravisant ché noms (20/12/2015)
  i auro voulu faire miu .... (13/12/2015)
  les mains de Manman (11/12/2015)
  Documents au sujet des deux dernières guerres (1) (11/12/2015)
  la photo de la page de garde par Jacques Janquin (09/12/2015)
  eune relique par Jacques Janquin (08/12/2015)
  ils sont la !!!! (05/12/2015)
  Quelques objets de la fosse 3 de Bruay (05/12/2015)
  Bonne fête de Sainte Barbe (04/12/2015)
  l' pompe à graisse par Jacques Janquin (03/12/2015)
  Trois certificats d'études (02/12/2015)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 01/01/2016)
Excellente année 201...
 greyg ( 15/11/2015)
Merci pour ce superb...
 luco62 ( 07/11/2015)
Superbe site ... Que...
 Robert76 ( 30/06/2015)
Effectivement le sit...
 davidvincent71 ( 06/05/2015)
Bonjour Je rechercha...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' carbon d' chés pénichiers (fin)
par Mariegroette le, 01/05/2006  

Eune histoire écrite par ech' Pierrot

Après in artornot avec note querke jusqu'à l'maison et in faisot l'quémin inverse. Mais là, cha n'étot pu l'même canchon! L'carette qu'iétot querquée comme eune baleine, y fallot l'faire avincher. Pour cha, min biau y juot les quévios d'trait. Y s'accrochot à chés brancards avec eune sangle devint s'poitrine, pis nous un passot à ch'cul pour l'assister du mieux qu'in pouvot.. L'pire, ch'est qu'in d'vot armonter l'crincone pour passer sus ch'pont. Cha grimpot sec et comme y pouvot y avoir chète à huit chints kilos d'carbon dins l'carette, cha n'étot point eune partie d'rigolache! Ch'biau y saquot comme un boeu et nouz'auts in poussot comme des damnés! In tirot tertous eune lingue ed tros mètes, tellemint qu'ch'étot dur!

In y arrivot quind même. Après cha ardéquindot pi chétot du plat, cha allot tout seu.

Quind in arrivot à nous mason, in faizot l'partache du carbon. Chacun sin du, d'autin qu'in pouvot faire kekfos jusqu'à tros voyaches dins l'matinée. Ch'est pout ét'dire qu'in étot broyés quind in avot fini et in étot ter tous aussi crapés el 'uns qu' eul' auts !

Pindint tout ch'temps là, not mère elle avot fait cauffer de l'iau dins chés grindes bouilleuses à lessif, d'sus ch'fu dins l'buand'rie. Chacun sin tour in allot s'laver s'guiffe et cha n'étot pas point des manières. L'jus y'étot noir comme ed l'incre!

Pour finir, quind in étot rapropriés, in avot l'dro à l'apéro et cha faijot du bien dins tin gazio qu'iétot tout sec. In étot bin bénaches d'not journée, d'autint qu'cha n'avot pas coûté trop quer et qu'in avo d'quoi s'cauffer pou in bout d'temps.

Et aussi qu'in n's'étot point fait prinde par chés gardes du canal pache que ch'étot quind même in tiot peu de l'fraud, car ché pénichiers y n'avotent pas l'drot d'arvinde leu restant d'carbon et du coup, nous in avot pas l'drot de l'raquatter.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |