histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Fosse 9 Hersin-Coupigny (16/04/2014)
  Lens, la maison syndicale des mineurs (15/04/2014)
  À mon père (14/04/2014)
  l' madeleine à minloute (10/04/2014)
  minloute vikingue (10/04/2014)
  l' avenir de l artois en date du 10 avril (09/04/2014)
  la boxe (09/04/2014)
  Avec ANDRE (07/04/2014)
  Bruay, le Cercle (07/04/2014)
  Min père, boxeur professionnel et mineur de fond (07/04/2014)
  ch'est afallant (06/04/2014)
  coup d' grisou (06/04/2014)
  m'man , du qui va ? (06/04/2014)
  André (06/04/2014)
  Hommage à André Paillart, André de Marles; la Rue des capucines le texte (01/04/2014)
  Rue des capucines ....... (31/03/2014)
  ronds d' gampe .... (29/03/2014)
  sortie du lycée (29/03/2014)
  Vendin le Vieil, semaine du 17 avril (27/03/2014)
  Bruay a-t-il changé? Le carrefour du Cercle (suite) (27/03/2014)
  Bruay a-t-il changé? Le carrefour du Cercle (27/03/2014)
  explications de noms des gins cor (25/03/2014)
  l' momint du qu in met ch' bouquet garni (25/03/2014)
  site innacessipe (25/03/2014)
  ch'patronnache (25/03/2014)
  un drôle de batteur (16/03/2014)
  Y' in a qu' pour li, chanson de Simon COLLIEZ (11/03/2014)
  y n a qu' pour li , y est miu vu qu' mi (10/03/2014)
  Bruay sur google maps (05/03/2014)
  Bruay sur YouTube (05/03/2014)
  la silicose (05/03/2014)
  in a eu caud (05/03/2014)
  su la route (04/03/2014)
  qui qui ch'est ? (28/02/2014)
  l'exploitation du méthane (suite) (26/02/2014)
  si zavez un nom flamand comme cha (24/02/2014)
  l'exploitation du méthane (21/02/2014)
  noms d' gins toudis (20/02/2014)
  la silicose (20/02/2014)
  retour (19/02/2014)
  noms d' gins la suite (17/02/2014)
  noms d' gins (16/02/2014)
  Nom d'métiers (14/02/2014)
  la vie avant ché mines (12/02/2014)
  quo qui a coupé grand père? (11/02/2014)
  les Gnaps (10/02/2014)
  Fosse 6 de Labourse (08/02/2014)
  Une chanson que chantait ma mère (06/02/2014)
  anciens orchestres et chanteurs (04/02/2014)
  Fouquières-les-Lens le 4 février 1970 (04/02/2014)
  appelons un cat .... (04/02/2014)
  Djemps ou Gnaps (03/02/2014)
  Souchez, nouveau Centre Interprétation Première Guerre (03/02/2014)
  mulquinier (03/02/2014)
  sur la tape de chevet (28/01/2014)
  Souchez, le Centre Européen de la Paix (27/01/2014)
  Mines de Béthune, grands bureaux et fosse 11 (21/01/2014)
  Éboulement à la fosse 6 de Marles en 1934 (21/01/2014)
  Bruay les Alouettes (17/01/2014)
  cité des insectes (15/01/2014)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 marianna ( 26/01/2014)
j ai été scolarisée ...
 dufossez .jean ( 28/11/2013)
Histoires de ch'tis ...
 adelob ( 24/10/2013)
J'ai habité, en fami...
 jpp ( 30/07/2013)
j'tiens à saluer ma ...
 alfy ( 03/06/2013)
bonjour, petite fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les longues tailles foudroyées 4
par minloute le, 06/07/2006  

en pendange de 20 à 25°, les problèmes de stabilité du soutenement reprennent toute leur importance et il devient difficile de foudroyer pendant l abatage

on peut etre conduit alors, malgré les inconvénients que cela présente, à réintroduire une ligne d étançons de plus

la figure 8 schématise par exemple les soutènements de 2 tailles à bruay, de 1.50 m

l une à la haveuse, l'autre au rabot , placés dans les veines quasi superposées
dans les deux chantiers, les chapeaux articulés ont 1 m de longueur

dans la taille rabotée, le soutènement est en quinconce, afin de suivre au plus près l avance du front

le dépilage au rabot s est largement répandu dans le bassin, outre l exemple précédent, il en existe sur des gisements plus pentés on retrouve souvent des schémas de soutènement à une ligne d étançons supplémentaires

au lieu du souténement en lignes ou en quinconce, on a pu préférer pour rendre plus continue la pose et la dépose des étançons, adopter un schéma oblique , en longues dents de scie

la figure 9 représente une telle disposition , retenue pour des chantiers de 30 m, dépilés au convoyeur haveur valantin , en l espèce, les dents de scie ont 5 m

on utilise des étançons hydrauliques et des chapeaux articulés de 0.80 m
les voies sont bordées de piles de bois perdues

en fait ce schéma oblique n est plus utilisé nulle part, car trop difficile à respecter

en veine puissante, le soutènement est parfois renforcé coté foudroyage par des flandres de 2.5 m sur étançons obliques
on retrouve ici l importance des problemes de stabilité


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |