histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D'ÉTUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Document sans titre

Vous allez poster une réponse à cette question :

Augustin Viseux , le galibot devenu ingénieur

Apprenti maçon, puis galibot, élève de l’école de Douai, M. Augustin Viseux est devenu maître mineur, puis ingénieur terminant sa carrière en 1970 comme ingénieur en chef.
Il a connu les journées de douze heures, les longues veilles quand, ayant étudié deux heures après le poste éreintant, il faisait les devoirs qui lui permettraient de passer l’examen d’entrée à Douai.
De la mine. M.Viseux a connu les chantiers poussiéreux (il est silicosé a 100 %) les galeries boisées et les tailles mécanisées, mais aussi les boiseries sobres des bureaux centraux où il accéda.
Il est fier de l’amitié que lui ont témoignée, jeune ingénieur, des cadres supérieurs, que ne lui ont pas ménagée des centaines d’ouvriers mineurs. Il est plus heureux encore d’avoir su commander en n’infligeant que de rares amendes, grief syndical si souvent évoqué.
Résistant à libé-Nord , il pourvoit ses camarades en poudre qu’il prélève sur d’énormes bombes qu’il désamorce dans les ruines de Lens. Malade en 1959, il tourne le dos à la mort. Il croit à la volonté, au désir de vivre. Maintenant encore, chaque jour il s’instruit, apprend, après avoir longtemps participé, comme président national des Médaillés du travail.
C’est tout naturellement que quelqu’un instruit son dossier d’entrée dans la légion d’Honneur. Il est actuellement commandeur de l’Ordre et administrateur départemental de la Société d’Entr’Aide de cette élite.
La mine, celle d’hier, celle d’avant-hier, il l’aime, se passionne encore pour elle, riche de souvenirs qu’il évoque avec une rare précision. La conclusion d’un long entretien n’en est que plus bouleversante : « J’aurais voulu ne pas assister à la fin du charbon… ».

Voix du Nord 22 Dec 1990.

Si cette réponse nous semble pertinente elle sera ajoutée dans notre base d'histoires.

Votre pseudo :

titre : RE > le galibot devenu ingénieur

Votre réponse :

Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? |