histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in arrivant à merlimont
par minloute le, 11/01/2011  

cha faijo eune demie heure qu on éto arrivé à merlimont , rassurez vous j' m éto djà fait ingueuler eune bonne dizaine d' coups par mes parints ..
mais ché pas d' em' faute mes gins, EUX , i sont in train d' ranger ché zaffaires d' accord, mais MI, j' m innuie...

Après l' euphorie d' aller m' dégourdir les gampes derriere l' mason, mi j auro bin voulu qu' in m' ouve tout d' suite l' porte del barraque, pour que j' puisse artrouver mes juets d' l année derniere
"ch'j' géno", "taleure" , "attinds" ," in a aut' cosse à faire", pi quand que j' veno trop souvint les vire dins l' barraque , chéto m' mère qui diso " ravisse tout l' sape qu' t a djà rintré ichi avec tes sandalettes, chéto cor prope y a chinq mineutes " ..
j' connaisso la suite, j' savo que l' ouragan i allo arriver, j' prenno mes distances, j' avo gardé l' main sul' poignée d'el porte, que "je devo bin sur arreter d ayonner" , que " j allo l' casser , qu' j allo dire que chéto pas dem ' faute "...

mi j attindo pas la fin du "sermon" , j artourno dehors, mais j' savo qu' min père i allo bientot ouvrer l' barraque in bo qui éto dérriere l' chalet

chte barraque , chéto mon mononque qui l avo récupéré , ale avo eune paire d années déjà, chéto eune barraque d' cantonniers des ch'mins d' fer ..
mi j' la toudis connu couleur vert délavé, ale éto pu d' premiere jeunesse mais là, à l abri du mur del mason, ale a ouvré cor eune paire d' décénnies, ale a abdiquée pour tout vous dire, les armes à la main, que l' jour qu' min père i s a fait construire eune barraque avec des panneaux en béton, savez comme pour ché maisons phoenix , bin chéto l' meme sorte ...
à peine qu' min père i avo ouvré avec bin des difficultés ch' cad'nas , (chtilale i aura droit à un badigeonnache espécial d' huile ou d' graisse pour qui fonctionne normal' mint)
comme i dijo min père "chtilale (i parlo du cad'nas) que fate, in li d'minte d' s'ouvrir tro ou quat' coups par an , et i fait cor s' n interessant"

faut dire que tout l' temps qu in séjourno à Merlimont , l' barraque ale éto simplement freumée mais pas cad'nassée , d' ailleurs ale resto souvint ouverte, l' porte accrochée à eune des cloisons in bo par un systeme ingénieux, eune espece d' ressort fait avec un boyau d' roue d' cycliste

bon là j' me faijo cor ingueuler pasque j' voulo tout d' suite artrouver min pistolet d' l année derniere, mais que là, comme d' habitute , "j' géno"
bin ouais au lieu d' m' ouvrer tout d' suite l' barraque pour que j' artrouffe mes juets, ouais faut dire que l' rang'mint et mi cha fait deusse, nan, j' commincho à cacher mes pistolets quand qu' min père i ram'no ses bouteles d' vin, ses cartons d' bouteles d' pinard , cartons qui servotent à am'ner eune paire d outils pour pouvoir bricoler un tchiot peu , pasque y a toudis quéquosse à réparer ou à entrenir dans eune mason souvint innocupée et cor plus soumisse aux zintempéries d' la mer et d'ses embruns ...
mais min père i m in voulo pas d'et' chiant, pasqu i éto as n aise , i éto à Merlimont ...m' mère moins ...ché l' moins qu on puisse dire, m' mère et la mer , cha faijo deux ... mais bon , pour ché zinfants ale éto continte quand meme

j' éto contint d' fouiller à nouveau dins l' barraque, j artrouvo meme des juets que j' pinso pu, j' faijo quand meme attention pasque comme j' vous a dis l' mason , tout comme l' barraque in éto pas les habitants les plus fidèles et chéto les araignées qui squatotent l' barraque , et mi les araignées cha faijo deux à ch' momint là ...

j' artrouvo mes seaux , mes pelles , bon in gardo sin mantiau sur soi quand meme, pasque in dehors du 15 juillet au 15 aout, en artirant les jours d' pleuffe qui pouvo y avoir aussi, chéto rare qu in soit in nache à merlimont, cor moins al' périote d' paques ...........

cha y est j avo artrouvé min pistolet, eune ceinture pour l' attacher à min coté, et ché ach' momint là que j' commincho à bien juer , qu' min père i dijo qu in parto à la mer
vlà, ichi partagé entre la joie d' juer enfin ichi ou d aller à la mer, bon j' jetto vite fait mes juets, qu' min pere i me d'mindo d' ringer, que j' jetto in vrac dins l' barraque, tout cha pour aller voir la mer d' près ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |