histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)
  Luis Mariano... (02/10/2020)
  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché téléviseurs
par minloute le, 30/06/2011  

ché juste au coin del rue d' Divion

mon dieu , Ducretet Thomson, cha nous rajeunit pas tout cha ...............................

chéto cor l époque du qu in traino d'vant ché devantures d' magasins , pasqu i yavo eune télévision en marche , j' m in souviens au momint d' la noel et que cha nous parraisso hors du temps

hors du temps ou pas cor acceccipe, j' la djà raconté, mais ché vraimint symptomatique, in primaire j' avo des camarates qui avotent djà l' télé al' mason, et i devotent avoir l' drot d' la raviser d' temps in temps ....

et im' dizotent qui zavotent vu la veille, Sheila al' télé et qu ale éto jolie, mi aussi j' dijo qu ale éto jolie mais j' l avo jamais vu in fait ........

la honte d' dire qu in avo pas l' télé al' mason , et quand qu in l a eu en 1969 , j' me souviens cor quand ché gins i sont v'nus l' livrer ....chéto eune Radiola ..

in acato pas ché télés à mon des supermarchés comme asteure, cha existo pas, ch' premier supermarché i v' no d' s'installer en france sous l enseigne Carrefour à Ste Genevieve des Bois en région parisienne, in éto loin cor des magasins spécialisés aussi, comme les Darty , Boulanger ou autres

nan, nan, avant d acater un poste, in allo raviser l' prix ché sur , fallo pas qui a eune grosse différence entre ché magasins, mais j' me souviens qu' min père i avo dit qui avo choisi ch' premier poste dans tel magasin , pasqui s éto rinseigné dins l' rue Leverrier ché plusieurs personnes et qu ale dijotent que l' réparateur i éto fiape

bin ouais , chéto pas cor l' temps comme asteure, que té vas acater eune télé au super marché, tel' branche et à moins d' tomber sur eune qui a un défaut, ché des zappareils qui vont commincher à donner des signes d' fatique que bin des années plus tard

là , chéto pas l' cas, in savo mais chéto normal aussi, que ché postes d' l époque i pouvotent avoir des tchiots soucis dins l année

eune lampe qu ale claque , eune surchauffe, un fil qui fond à l intérieur...........

ché pour cha qu' min père i raviso bin ché programmes télé et in alleumo ou plutot zavez rectifié d' vous meme , i alleumo et i éteigno l' télé selon l interet des programmes

pas question d' laisser cauffer l apparel au risque d avoir eune panne in suivant des zémissions qui avotent pas d interet pour li ...........

d' ailleurs l' premier coup qu in a eu eune panne, ché là qu in a comminché à sintir l importance qu ale avo l' télé dins not' vie, vu que ch' réparateur y est v'nu al' mason que le lendemain ...

et là y a pris ch' poste d' télé pour l'réparer à sin atelier

alors là j' cro qu in a pris comme un dechir'mint...l' télé ale parto , i resto pu que l'tape d' salon à roulettes du que ch' poste i éto cor posé y avo pas cor longtimps ....

in commincho à souffrir des memes symptomes que la droque, in pouvo pas s impecher d' raviser l indro du qui éto pu, m' mère ale ardemindo à min père quand que ch'poste i sero pret ...

min père i li rappelo avec son tact légendaire, que ch' que l' réparateur i li avo dit , que normal'mint i sero réparé l' lend'main ou le surlendemain, mais qui fallo qui ravisse dins sin ateyier , et qu' min père i devo téléphoner l' lend'main ou aller vire à l ateyier

ouais chéto tout fin des années 60, tout début des années 70, ch'téléphone chéto bin cor plus rare que le téléviseur

min père i a été téléphoné à chinq heures au soir à mon d' chez Mademoiselle Defernez, ch' magasin d' mercerie qui avo rue Anatole France, que Lou Marcel y a bin connu :

chéto l' triptyque :

Louise qu ale s occupo du magasin et qui éto aussi infirmiere

Léonie s' soeur qu ale éto là mais si ale pouvo pas t' servir cha l arringeo.....d' ailleurs quand qu ale arrivo et qu' ti li demindo quequosse ale commincho toudis par "j'sais pas si j' nai cor"

et bin sur Léon, ch' frère , PROFESSEUR DE BILLARD A PARIS, qui li allo tous les jurs donner des cours d' billard, in partant à vélo, zavez cerné ché trois personnaches

i zavotent un téléphone non pas pour l' mercerie , mais surtout pasque Louisse ale éto infirmiere

enfin quand que j' dis infirmière, ale piquo

ale piquo i paraitro pas mal avant d' trouver l' veine .....comme à l artillerie un coup court , un coup long pi enfin la bonne distance

in ravisse donc min père partir à mon d' chez Defernez, i yarvient 10 mineutes après, nous in guetto derriere ch' rideau avec m' mère à essayer d' vire su sin visache si chéto bon ou pas bon

"faut qui commante l 'pieche" qui dijo min père , "i l aura dins 2 jurs"
mi j avo l' malheur d' raler , qu' min père im' dijo d'freumer min clapet

bon ch' poste in l a eu que début d' semaine après , vu que cha avo pris du retard, mais quand qui a arvénu al' mason, chéto comme chi in accueillo à nouveau l' enfant prodigue ...............


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |