histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «Poilus» (10/11/2019)
  MIN MONONQUE (2ième partie) (09/11/2019)
  Au revoir Jean-Marc (08/11/2019)
  MIN MONONQUE (1ère partie) (06/11/2019)
  tour à la Toussaint (01/11/2019)
  L' TOUSSAINT (30/10/2019)
  faire un bec à Marie (27/10/2019)
  les bios mots d' la langue française .... (27/10/2019)
  RINTRÉE DES CLASSES (25/10/2019)
  d' la viante rouche .... (21/10/2019)
  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  El dame blanque d'Esquelbeck (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
intindu dans la foule
par minloute le, 30/07/2011  

j' arveno vers l' centre ville par la rue d' Champagne , et j' vo bin du coté d' la rue d' Bigorre et d' la rue d' Dunkerque 1940 qui a pas mal d' gins qui vont et qui viennent

mi j' m approche, et j' savo pas,ou j avo jamais vu qui yavo un espace en gradins au coin d' ché rues là, camuchées par un batimint

là chéto un peu l effervescence dins les spectateurs, ché parints i sortotent ché zapparels photos, yavo des essais d' sono, in bas sul' scéne yavo ché jones qui s' plassotent pour faire un spectaque

yavo du monte pour raviser cha, j' pinse que chéto eune animation d' quartier, d' ailleurs ché spectateurs chéto soit des parints, soit des gins du coin

ché zinfants oh pardon, ché jones adolescents qui étotent su la scéne, j auro pu dire des jones adolescentes vu qui yavo qu un garchon, ale zétotent là pour faire un spectaque d' danse

ale zétotent toutes habillées avec un t shirt blanc, am'mote que chéto pas cor bin au point , ou alors chéto le stresse, cha s ingueulo pour trouver ses marques , "nan , ché Magalie qui est à coté d' mi"

bon yavo un peu d' touillache, vous m' direz aussi dans la foule , vu qui avo des gosses qui avotent pas 10 ans qui courotent dins ché gradins pour s' rattraper

t intindo ché parints , enfin quequ' zuns qui rappelotent leus zéfants pour qui s' calme

dans un coin, eune dizaine d' jeunes , casquette d' travers, comme in dijant avant "des rocky d' bac à sape" , rassemblés à l' écart, mais assez pres pour qu on les vo, avec bin sur ché sempiternelles canettes d' biere in fer d' chinquante centilites

à accroire i zin faijotent ptete eune collection, in auro pu faire un stand d' tir à boites in fer, tel' mint y en avo

j' in souris, mais que fléau...........

d' ailleurs i n avo un qui avo du commincher à in boire d' puis un momint, i s a lévé, acoutez in voyo l' niveau d' mousse dins ses zeules, bouque ouverte, regard profond cherchant desespèremint la ligne bleue des Vosges , y a parti pour trouver juste derriere eune carette, du qui a pu picher tranquil'mint sul' pneu arriere

l' ambiance ale éto quand meme bonne infant, cha y est cha va commincher vu qui a quéqu un qui a buqué avec s' main su un micro pour nous faire comprinte que cha allo commincher

mi j' m a rapproché d' ché gins, apparel photo à la main, sans complesques, pisque justemint i n avo des parints qui étotent là pour immortaliser , j allo dire sul' pellicule , sul' carte sd in va dire, la prestation d' leu progéniture

yavo meme des gins qui avotent les camescopes

mi j' em rapproche et j' tompe su un groupe , chéto la maman, la matante, l' grand mère, les cousines, les copines, in fait toutes ale zétotent pour vire j' va l appeler "Cassondra" savez avec l accent dech' nord

"du qu ale est ?" "ah ouais ,mais m' man ale devo et' devant? " "j espère qu ale va pas s' tromper", "vient d' vant mémé té verra miu" (va falloir chinq mineutes pour qu ale comprenne du qu ale étot s' pitite file dins l' groupe)

bon y a cor du flot'mint su la piste, am' mote qui a trop d' cheftaines , chacun i donne sin avis, mais cha y est l' musique al' démarre

ché ouaquaouaqua, connaissez ché pas cha, si si , ouaquaouaqua éhé , ché eune canchon à ....j' sais pu sin nom j' vient d aller vire , ch' est Chaquirat

faut dire qu' mi inter Chaquirat, Biyoncé, Bitnéspirce,Rayana j a du maux à les zarconnaite

bon cha démarre, "Cassandra ale s a trompée hé" qu ale dit eune jone sul coté, savez du ton que nous in dijo "bise bise à la galette" ...

ché vrai qu ale a parti à gauche et que les zautes ale sont parties à droite, oh ché pas la seule à s et' trompée

mais bon, savez ché un public indulgent, un bon public qui est surtout contint et fier d' vire ses zinfants s' produire comme cha d'vint un public

j' pinse aussi que pour certaines jones danseuses, cha do et' un jur important, sur que j' su qui zont du répéter et répéter

am' mote quand meme chacun d' sin coté, pasque ché pas toudis syncro, in' n a qui ravisse bin c' que fait l aute , pour copier , pour rester dans le rythme

cha y est ché fini , tonnerre d applaudis'mints, ché jones i saluent la foule, Cassondra ale ravisse par ichi, faut dire que ses copines et s' mère ale sont in train d' crier et d'li faire des sines d' contint'mint

Cassondra, déjà rodée aux comportemints des vedettes, comme à sicretestorie , ale nous ravisse presque dédaigneus'mint, am'mote as' consacre déjà à sin public .....

deuxieme canchon qui démarre , là j' sais pas c' que ché ché comme del technonique, savez del musique qui fait babapoum babapoum

là ché plus dur à danser, mais dans l'ensempe as' sont bin débrouillées, pi comme jel diso plus haut , chéto l' attraction d' la journée dinch' quartier et ché gins i zétotent bin indulgents ...

cor des zapplaudis'mints, et cha y est cha arcomminche cor eune aut' dance, là parel j' sais pas c' que ch est , in diro del musique du futur

là j' va laisser l' famile à Cassandra raviser l' tchiote danser, mi j' arprinds mon ch' min, j'quitte des gins contints et cha fait chaud au coeur

eune fo avoir artourné au coin del rue , ché un peu comme si té quitto eune oasis en plein désert, à nouviau pas grand monte dins ché rues, su ché trottoirs ou dins ché carettes

vous m'direz in est qu au centre ville d' Bruay, in est pas à la Porte Nord du qui a tous ché commerces

par nounours-94 le, 30/07/2011

combien d' cop in armontant à Bruay ej sus allé m' prom'né à pied sans vire personne dins ché rues.
un cop j'ai armonté l' cote du 3 in plein après midi j'éto tout seu j'auro fait un malaisse j'aro pus rester longtemps allongé such' trottoir

si in veut vire des gins i faut aller au cimetière. ché triste à dire mais ché comme cha.
quand j'aurai m' pinsion si j'vit cor j'irai pas finir mes jours la bo sauf pour m' dernière demeure..
nan si tout va bien j'irai faire bronzer mes viux oches à Palavas les Flots.
cha va peut ete faire rire certaines personnes mais ché min rêve. j'irai admirer ché batiaux tout in buvant un pastis.


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |