histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Joffre et Marco Polo
par minloute le, 03/08/2013  

drole d' association quand meme, entre le maréchal Joffre et le marchand explorateur Marco Polo

Joffre, chéto l' prénom, pas l' surnom, mais vraimint ch' prénom d' un monsieur qui habito dins l' rue

un monsieur rute, avec du caractère, d' ailleurs i arréto pas d' s' ingueuler avec l' mari del fameusse Roquépine que vous connaissez asteure (sujet faut pas toudis répéter)

Joffre chéto pas eune grante gueule pour et' eune grante gueule, mais quand qui éto ou croyo et' dins sin droit ou à suiffe ses idées , y cangeo pas facil'mint d avis

j' me souviens un coup, min père , i éto arvénu du fond del rue avec un drole d air
yavo raconté am' mère , yavo del neiche ch' t année là, et en tournant au fond pour monter vers l' deuxieme série d' garaches qui étotent en retrait, i éto froissé l' tole du garache à Joffre
yavo été l' vire, en pinsant s' faire ingueuler, et am' mote que chéto un bon jour, yavo rin dit et qui allo l' réparer li meme in foutant eune paire d' coups d' martiaux

mais pour vous dire qui éto pas commote

mi jel connaisso Joffre, pasque j' connaisso sin fils, et chez Joffre, yavo un tchiot tableau , savoir du qui veno j' sais pas, mais in auro dit eune image d Epinal, un tableau à l honneur du fameux maréchal

am' mote que ses parints i zont du li donner ch' prénom là vers la fin d' la guerre en hommache à ce gradé

et un coup sin fils qui éto plus agé qu' mi, i a vu qui yavo un grand liffe qui éto à li et que j avo ker , alors ya d'mindé as' mère si i pouvo mel donner, mais ale a pas pris d' décision vu que chéto Joffre qui dirigeo , enfin ch'est l' sentimint que j avo

in a attindu son r'tour, in plus cha a mal comminché , vu que sin fils i s éto fait ingueuler par l' mari d' Roquépine, li yéto parti dins ché tours comme on dit, et yéto près à aller en découdre ....

bon sin fils y a d'mindé pour ch' liffe, et d un coup i s a radouci, i m a ravisé, m a dit "cha t' plairo?" bin oui qu' j y dis , ou plutot "oui monsieur" pasque ach' t époque là in éto cor bin poli...

"print" qui a dit, j' l a armercié et en rintrant al' mason avec ch' liffe, m'mère ale m a fait répéter chinq coups pour in et' sur , que ch' liffe i m avo bin été donné et pas prété .....

bin voyez grace ach' liffe là, bin illustré, j a plongé , j avo eune douzaine d années pas plus, j a suivi pas à pas l itinéraire d' marco polo ....

pour vous dire que chéto un bio liffe, i éto édité chez Fernand Nathan, cha rappelera quéquosse aux plus anciens

j' connaisso par la suite, l itinéraire complet passant par bagdad, la chine et l inde au retour, sans oublier ché personnaches comme le grand khan ou le pretre jean

j' l a cor ch' liffe là et j' pinse toudis à Joffre quand que jel' print , et j' l armercie cor car cha a été mon liffe de chevet pendant bin longtimps

asteure cha fait un momint que Joffre y est pu là, comme pratiqu'mint tous ceux del rue d ailleurs , mais ch' jur là qui devo et' cor dans un bon jour, bin comme diro l aute ...... 40 ans après j' m in souviens cor ....



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |