histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  LE PATRONAGE (14/11/2019)
  le biftèque (23/11/2021)
  du fin fond de ma mémoire (21/11/2021)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

drapeau oranche partie 1
par minloute le, 20/11/2016  

in s in douto que ch' drapeau i s'ro oranche, dans l' ciel ché nuaches i passent te vite, y a du vint , pi comme confirmation, j avo qu à sortir su l avenue d' la plage et raviser au tout au bout ..

cha y est ch' drapeau oranche i est mis, ch'est chti que j avo l' moins ker

pasque quand que chéto drapeau vert , pas d' probleme pour t' baigner
quand que chéto drapeau rouche aussi, l affaire ale éto pliée té pouvo pas t' baigner

mais drapeau oranche, ch'est chti du qui fallo l' plus "négocier" et chéto pas gagné d avinche

pour m' mère, drapeau oranche cha signifio danger , donc ale éto pas caute pour que j ale m' baigner quand qui éto hissé

faut dire que pour m' mère, drapeau oranche cha signifio gros danger, et comme fallo pas que j' compte sur m' mère pour m' sauver des grosses vagues, j' risquo d' rester à juer à coté d' ché serviettes et pas dins l io....

quand que j' dijo qui fallo "négocier" d abord quand que j allo ker ch' jurnal la voix du nord, j' courro comme un dératé pour aller vire la mer

en rintrant , meme si yavo d' gros moutons, et que cha faijo d' grosses vagues, j' rintro al' mason , et j' glisso l' plus discret'mint possipe, que j avo été vire la mer, mais que m' mère ale avo pas à s inquieter , as' deminder pourquo i zavotent mis ch' drapeau là , vu que yavo des vagues mais des toutes tchiotes .....

m' mère ale éto pas rassurée, d ailleurs fallo pas compter sur elle pour v'nir m' querre si j' perdo pied, d ailleurs j' cro que j' l a jamais vu mette ses ortiaux dans la mer

si si j' exagère te pas, chéto loin d' ete kiki caron, j' vous assure, mais ale i éto pour rin, dés qu ale avo de l io au niveau des chev'iles, ale avo "comme eune barre" et fallo qu ale sorte d' la mer .........

j' éto pas trop rassuré au matin quand meme, j avo peur que cha li prenne d' dire qu in ale faire un tour vers merlimont villache

alors pour mi , partir, tourner ch' dos à la mer, suiffe ch' te grante avenue du qui yavo rin à vire à part à un momint eune fausse grotte sul' coté, cha m enchanto pas

j avo quand meme un allié d' poids, chéto min père, i avo ker s' baigner, et j' do dire qui avo du mérite , i avo eune gampe raite , cha l impecho pas d' aller dins ché vagues ....

bon djà si min père i arrivo à convainque m' mère qu in ale à la mer, chéto pas complet'mint gagné, fallo que m' mère ale accepte que j' mette min maillot d' bain, pour elle in allo s assire su la plache, et j allo juer à ramasser ché coquillaches ......

ouais que j' dijo mais ché miu si j a un maillot d' bain, si j' do querre des coquillaches dins ché baches, pas dans la mer que j' insisto, dans les baches

bin sur eune fo qu in arrivo au bout d' l avenue et qu in voyo la mer pleine d' moutons , que djà in s éto pris un bon paquet d iote dins l' guiffe, mi j' m attardo pas à raviser.....

cha auro fait freiner des quat' fers m' mère, nan j' voyo pas ché grosses vagues, j' parto in avant et j' cacho un coin du qu in pourro poser nos serviettes, ch' paravent et tout l' barda am' mère, ch est à dire sin sac avec sin tricot et sin liffe du p'tit écho d' la mote, sans oublier l' aute sac du qui yavo in plus des serviettes, ch' gouter et ch' jurnal à min père

j'metto renseigné au matin, en allant vire ch' tableau noir des maites nageurs, pour vire si quand qu in allo déchinte sul' plache, cha s'ro marée haute ou marée basse

eune fo installés, que j' voyo m' mère saquer sin nez pasqu i faijo frisquet, j' resto bin sache à juer aux coquillaches pas loin...

pi bientôt i fallo que j ale remplir min siau dans eune bache un peu plus loin

en arvenant j' faijo armarquer am' mère que yavo pleins d' gins qui s' baignottent

à quo al' répondo que chéto pas pasque ché gins i zétotent inconscients qui fallo faire parel ...


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |