histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
à Monsieur Robitaillé
par minloute le, 15/01/2017  

Monsieur Robitaille, min "maite" de CE2, j a parlé d' vous y a quequ'jurs, dans les sujets "ch' maite au travail" , partie 1 et partie 2......

j' pinso in "avoir fait l' tour", et là , j a qué sur min cahier de devoirs , comminché le mercredi 13 mars 1968

au premier coup d eule, in vo que cha va miu qu in début d année...

mais bon y a cor grinmint de "ratures !", de "mal écrit" , de "très mal écrit " meme, pi "pas soigné" .....

alors j' va vous armette ichi, c'que j' parlo avant , m' n admiration pour vot' façon d écrire ché lettes, et nouzautes , péniblemint qu in essayo d' faire au miu, pour écrire parel

pas si facile qu' cha, surtout pour mi , qui éto ,(qui est cor) pas trop soigné dins m'n écriture

fallo faire attintion d' appuyer parel sul' pleume , bin faire ché pleins et déliés ....

tremper sin porte pleume assez profond dans l encrier pour pas avoir à y arvenir toudis, devoir arpasser du qu in avo pu d encre , au risque d' faire un trait trop gros

mais pas l' tremper d' trop quand meme, vu qu après in risque d' faire d' sacrés patés sul' feule, et là, té pouvo essayer d' printe tin buvard pour récuper l' coup...

AU MIU, té pouvo éviter le cataclysme, mais chéto quand meme eune catastrophe

j' me souviens cor que vous disiez," pas facile hein ch' porte pleume, mais verrez plus tard, vous l argretterez"

in in éto pas sur mes gins

Monsieur Robitaille, in va arfaire ensempe queques lines ensempe, in va commincher par la lettre H

j in a presque honte, m' n écriture à mi ale trenne tout l' long del line

par conte j a pas pu m impecher d' sourire, d' vire que zaviez pris Hoche comme exempe , zauriez pu printe le mot Hache

mais sur que d arparler de Lazare Hoche, chéto bin dans l' idée d' l époque

j' me souviens qu in parlo des "héros de la république" qui étotent mourrus bin jones, yavo entr'autes , Marceau et Hoche ...

après j a mis la lettre O , comme j' dijo dins in aut' sujet, ale parait presque "grotesque" avec sin gros vinte et s' pitite virgule

la lettre Q, là , chéto bizarre d' la faire , in avo l impression d' presque écrire le chiffre 2

pour terminer pas la belle lettre N , toute en courbe

j avoue que meme asteure, presque cinquante années après, j' su toudis étonné d' vire la façon commint que vous , vous faisiez ché lettes si bien formées, d un trait, sans bavures ........


et pour terminer, j arprinds ce que vous disiez, verrez plus tard, vous zargretterez le porte pleume

j' do avouer, qui m a bin fait souffrir, mais que quand qui a fallu écrire avec un stylo bile en 6 ème, j a réécris comme un cochon

mais désespérez pas Monsieur Robitaille, quand que le stylo pleume avec cartouche y a arrivé, j' a arpris la pleume, et j' la jamais quitté




  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |