histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
finir ses jours à Beauséjour
par minloute le, 21/02/2018  

Finir à Beauséjour

ch'est pas forchémint le nom de ville idéal pour y casser sa pipe ,,,,,

bon j a pas fait cha dans l orde, in est bien dans le cimetière du 3 à Bruay ,,, j auro pu commincher par l' début , donner un sens à la « visite » si in peut dire,,,

nan, j' préfère , parler avec min cœur, mette en valeur des détails que j a vu au gré d' mes pas ,,,

j a peut ete pas tout vu certain'mint , mais y a des tompes du que j ' m a arrêté plus que d autes ,,,,,,

finir à Beauséjour, ch'est pas forchémint le nom de ville idéal pour y finir ses jours ,,,,,

j avo été vers le bout d' l allée principale, passé d' vant ché tompes des directeurs des mines, et j allo vers le cimetiere militaire, quand que ch' te tompe là , ale m a attiré

sur que ché pas sin coté grandiose qui m a interpellé, eune simpe croix en fer, avec un cœur au miyeu , un prénom et un nom , Alexandre Autrique ,,,

Autrique ch' est bin un nom d ichi ,,,,,,

eune croix en fer, plantée sur eune tompe des plus dépouillées, un tour en béton et des graviers à l intérieur ,,,,,,,,,,

Alexandre Autrique mort pour la France à Beauséjour le 9 février 1915 ,,,,,,, ch'est tout c' qu on sait

alors j a caché, des « Beauséjour » et chti de la Marne , pour mi cha m a fait tilt, et j vous mets chi c' qu in zin dissent sur wikipédia ,,,

Fondé en 1825, à l'origine simple ferme située le long chemin reliant Minaucourt à Mesnil-les-Hurlus, le village de Beauséjour est pris dans la tourmente de la Première Guerre mondiale et ses habitants sont évacués le 2 septembre 1914.

Il est le théâtre de combats meurtriers après l'arrêt de la retraite de la Marne le 14 septembre 1914, les Allemands campant sur une ligne comprenant Beau-Séjour
Les soldats français essayeront de reprendre la ferme mais les Allemands avaient organisé et fortifié un lacis de tranchées sur la hauteur, à 1500 mètres au nord de celle-ci.
Cette position formidablement protégée, à laquelle se heurteront les marsouins et fantassins tout au long du premier trimestre de 1915, sera baptisée « Fortin de Beauséjour »
Ce bastion sera pris et repris 7 fois entre mi-février et mi-mars 1915. Il y règne une incessante guerre de mines souterraines et d'assauts à la baïonnette, particulièrement meurtriers.,,,,,,

voilà, le tour est bouclé,,,,,

pététe que chéto aussi un prétexte pour armette le temps d un sujet , la lumière sur ch' pauve garchon,,,,,,,
Alexandre Autrique, qui repose à Bruay au cimetière du 3 depuis plus de 100 ans, dans eune tompe des plus simples ,,,,,,,

bien à ti


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |