histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)
  PETARDS Pleinvol partie 2 (31/01/2020)
  PLEINVOL Partie 1 : Bonbons, jouets (27/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 1 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 4 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 3 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 2 (26/01/2020)
  NIPPERT ET LOSSIGNOL (23/01/2020)
  Les parlaches (22/01/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
NOEL D AVANT
par berlens78 le, 23/12/2019  

Noël, quand in est tiot, ché l’ pus biau jour éd’ l’année. Tout pétit, qu’in savot à peine écrire, in faijot s’ lette au père Noël quéques jours avant ; et si in savot pas écrire, in dessinot chu qu’in rêvot d’ avoir avec des crayons d’ couleur. Ou cor miux, in découpot chés zimaches dins ch’ catalogue des Nouvelles Galeries, pis après d’ Prisunic, et in les collot sur eune feulle éd cahier à carreaux.

Déjà fallot savoir quoi qu’in voulot ; pas d’ télé, pas d’ pubicité à ch’ momint là ; y’ avot bien chés camarades d’ école mais in n’étot pas tous logés à l’ minme enseine : i n’avot qui zétotent fils unique et qui zavotent des sous ; et chux qui zavotent gramint d’ frères et sœurs et pas gramint d’ sous ... Alors pour l’ savoir y’ avot deux solutions : cacher dins chés catalogues d’ juets d’ Noël et aller faire un tour au Cerque raviser à l’ vitrine dé ch’ grand magasin d’ juets qui étot à côté d’ mont zaza. In vedette, que cha prénot presque tout l’ plache, chés circuits d’ trains électriques avec chés gares, chés tunnels, chés pétites maisons et chés arbes in miniature, chés passaches à niveaux avec chés zautos arrêtées. Et au d’sus chés circuits 24, avec chés bolides qui tournotent à toute vitesse, des fos in faijant minme des loopings ; quand i n’avot un qui sortot dé ch’ ral, in véyot passer eune main derrière intre chés poupées et chés boites à juets pour l’armette à plache.
J’ pouvos rester des zheures à raviser cha passe que j’savos bien qu’ jé n’auros jamais, qu’ cha coûtot bien trop quère. Mais les raviser à l’ vitrine, cha suffijot à min bonheur. Et si in étot culotté, in pouvot rintrer dins ch’ magasin et demander à essayer. Contrairement à chés trains qu’in pouvot qu’ les raviser tourner, avec un circuit 24 in pouvot faire la course : i’ avot deux ralles, deux autos, eune bleue et eune rouche, et deux manettes ; si in prénot ch’ virache trop vite, chétot la culbute assurée ; et si in y allot pépère, in s’ faijot dépasser.

Quo qu’y avot d’autre dins l’ vitrine ? ah ouais, des zautos téléguidées, avec eune manette et un fil d’à peine deux mètes ; si in voulot l’ faire passer intre l’ tabe et chés cayelles, i fallot s’ mette à 4 pattes. Des zautos in plastique NOREV dins des boites transparentes, des zautes in fer DINKY TOYS, pis des camions jaunes, des pelleteuses, des s’mi-r’morques. Des grues in meccano. Des câtiaux du moyen âche avec des chevaliers in armure sur des bidets, des catapultes ; des tirs aux pigeons avec des carabines à flèches; des sacs éd’ mappes in verre d’ tous les couleurs … Pour chés filles, chétot des baigneurs, des poupées, des qui parlotent in dijant « maman », « pipi », « bonjour je m’appelle Clara » … Des dînettes, des poussettes miniatures…

Train éléctrique et circuit 24, in pouvot toudis les mette dins l’ lette à ch’ père Noël mais sans grand espoir. Ch’ père Noël i étot pas fort riche non pus. Eune auto téléguidée, des soldats in plastique, un jus d’ mille bornes, eune panoplie d’ Zorro (enfin pas l’ panoplie complète, juste éch’ masque…), tout cha in pouvot l’ mette. Enfin pas tout non pus, fallot in cujir un ou deux.

L’ lette à ch’ père Noël, in l’invéyot pas au pôle nord par la poste comme asteure ; in l’ mettot dins eune belle enveloppe « Pour le père Noël » posée au pied dé ch’ sapin ou delle quéminée, avec deux trois carottes pour ses rennes (ou du chuque blanc) et un verre éd’ lait pour pas qu’i meurt éd’ soif. Au soir du réveillon, avant d’aller s’ coucher, in ravisot pour vérifier que l’ lette et ch’ minger i zétotent bien là. Et y’ avot pus qu’ à atteinde l’ lendemain passe que ch’ père Noël i ne passot que quand in étot couché, et aussi à condition qu’in avot été bien saches et obéissants.

A m’ maison, y ‘avot eune quéminée qui étot murée ; i restot que ch’ rinfoncemint. Jé m’ demandos bien quand minme commint qu’i pouvot passer par là pour m’apporter mes juets. Mais i parait qu’ y avot eune trappe ou un passache secret qu’ y avot qu’ li qui l’ connaichot. Bon, mystère … In va pas essayer d’ in savoir plus et risquer d’ découvrir sin secret et qu’i n’ veule pus s’arrêter à m’ maison …

L’ lendemain matin, j’étos ch’ premier rassaqué ; j’ déchindos chés zescaliers quate à quate pour aller vire élle quéminée : ch’ chuque blanc et chés carottes i z’y étotent pus, et ch’ verre éd’ lait i étot vidé ! Donc i étot bien passé dins l’ nuit ! M’ lette alle n’y étot pus non plus … alors il l’avot ouvert ? il l’avot lue ? et i’ avot pu trouver dins sin sac à dos tout chu qu’ j’avos demandé ?.. Pou l’ savoir i restot qu’à s’artourner et raviser à ch’ pied dé ch’ sapin ; tous ché cadeaux i zétotent là, des pétites boites, des grandes boites, des paquets avec chés prénoms marqués d’sus. In étot 7 à l’ baraque alors cha faijot gramint d’ paquets ! J’ trouvos les miens, et j’ les ouvros pour vire si chétot bien chu qu’ j’avos commandé à ch’ père Noël. Des fos chétot cha, et des fos chétot aute cosse ; bon, sûremint qu’i avot pas trouvé chu qu’ j’avos demandé dins sin traineau ou alors qu’ i n’avot pus dins ses réserves ; avec tous chés jeaunnes qu’i devot servir dins l’ rue, ch’ aurot pas été étonnant. Ch’ circuit 24, cha s’rot pas cor pou ch’ t’ année… Ch ‘ train JOUEFF non pus… Ah i ‘ avot quand minme l’auto téléguidée, eune belle DS avec chés portes et ch’ coffe qui s’ouve. Mais i manquot chés piles ; attinde qu’ mes partints i déchindent à leu tour pis leur in demander...

Pétit à pétit, tout l’ monde i étot l’vé, in pyjama, tous chés cadeaux i zétotent déballés, i’ avot des papiers cadeaux plein l’ salle à minger. Mémère alle nous donnot à chacun un paquet d’ pralines, pis un paquet d’ cigarettes à chés deux grands qu’alle mettot aussi dins des papiers cadeaux ; et in n’oubliot pas d’ minger chés boules et chés bonhommes in chocolat pindus dins ch’ sapin. Ch’ tchien i’ avot drot à 2 morchiaux d’ chuque au liu d’un … Ch’ pétit Jésus in guimauve i étot arrivé li aussi dins l’ crèche. Avec tous chés bêtes autour pou l’ récauffer, un éléphant, un chameau, un âne, un lion, eune maguette, un tigre, des bidets ; la vierche Marie qui avot l’air bien continte, ch’ père Joseph et chés rois maches aussi qui zétotent là.

L’ jour éd’ Noël, in mingeot tous dins l’ salle à minger ; m’ mère alle faijot du coq au vin ou délle pintade. Y avot plein d’hors d’oeuffe, et des machins qu’in mingeot jamais ; chétot cha la fête, sortir éd’ l’ordinaire, goûter des trucs nouviaux, minme si des fos chétot pas fort bon. Ch’ dessert, souvint chétot un biau gatiau que m’ mère alle avot commandé esprès amont Boucly, et qu’in allot quère avec més frères juste avant dé l’ minger à 4h. Après cha in s’ gavot d’ chocolat, d’ pralines in chuque. Pis in juot avec chés cadeaux tout l’après midi dins l’ salle à minger avec tous chés lumières allumées, chés guirlandes clignotantes à ch’ sapin, chés bougies su’ l’ tabe qui coulottent su’ l’ nappe …

Souvint au soir in allot faire un tour à pied au cerque vire chés zilluminations et chés vitrines tout décorées avec des boules et des guirlandes. Tout i’ étot fermé bien sûr mais chés vitrines alles restotent allumées l’ jour éd’ Noël ; raviser eune dernière fos ch’ circuit 24 avec chés zautos queutes par terre qu’ y avot pus personne pour les armette sur chés ralles ; ch’ grand sapin à Prisunic ; chés flacons d’ parfums amont Delerce, chés vitrines des Nouvelles Galeries su l’ grand route et dins l’ pétite rue du Colisée.

Après cha in armontot tout duchemint l’ rue Alfred Leroy avec des étoiles plein nos ziux. Y’ avot personne dins chés rues. In rintrant au soir in mingeot chés restes dins l’ salle à minger et pas dins l’ cuisine, su l’ belle nappe éd’ Noël qu’i étot pus fort prope. Et comme cha la fête alle continuot. In allumot chés bougies miniatures dins ch’ sapin in faijant bien attintion d’ pas foute él’ fu ; et in fermot chés lumières : chés flammes alles s’ arflétotent dins chés boules et chés guirlandes ; des ombres éd’ toutes les couleurs s’ mettotent à bouger su’ ch’ plafond et l’ tapisserie. In étot tous assis, comme cha, dins l’ noir, à raviser chés bougies, comme hypnotisés. Bon, après i étot l’ heure d’aller s’ coucher ; m’ mère alle rallumot ch’ lustre, in allot éteinde chés bougies, débrancher l’ guirlande électrique, et mette sin pyjama. Et in montot s’ coucher avec ses cadeaux pour dormir avec …

Voilà, chétot cha un Noël ; et y’ in fallot pas plus pou q’ tout l’ monde i seuche contint. In restot juste tous insenne, in famille ; personne i vénot nous vire, tout l’ monde i faijot noël à s’ maison. Comme cha ; bien au caud.

Noël i étot fini. I’ allot cor falloir atteinde un an ! … mais bon, intre deux, i n’aurot cor des zautes éd biaux momints : chés anniversaires, chés zoeufs à Pâques, chés vacances à Berck … Allez, habile éd’ d’main, à l’ école, avec tous mes camarattes, pour s’ raconter dins l’ cour, à l’ récréation, tous chés cadeaux d’ noël …


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |