histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)
  jour de neige 1 (29/11/2021)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  LE PATRONAGE (14/11/2019)
  le biftèque (23/11/2021)
  du fin fond de ma mémoire (21/11/2021)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  fer de cordonnier (13/11/2021)
  dernier jour d'école (13/11/2021)
  classe de CE1 (13/11/2021)
  la sente des tombelles ... (13/11/2021)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  Lorette hier et aujourd hui (11/11/2021)
  panneau en haut de Lorette (11/11/2021)
  surschiste , c'est du brin ... (11/11/2021)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  HOMMAGE EN TEXTES à Bernard Dourlens (10/11/2021)
  Nounours (07/11/2021)
  hier et aujourd'hui (07/11/2021)
  décoration as' mode.... (03/11/2021)
  le terril du 3 suite (02/11/2021)
  le terril du 3 (02/11/2021)
  Bernard hommage (31/10/2021)
  Décès de Bernard Dourlens (26/10/2021)
  les timbres de la coop (25/10/2021)
  à mon ..... (21/10/2021)
  maquereaux au four du fourneau (20/10/2021)
  la pichenette (20/10/2021)
  Les mots de la mine (20/10/2021)
  petit pont , grand oubli .... (18/10/2021)
  Baignol et Farjon (16/10/2021)
  le tubanéon (16/10/2021)
  blanquette (16/10/2021)
  petit pont , grande histoire (16/10/2021)
  le yaourth au moulin (16/10/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°17 Paris juste après la guerre (07/10/2021)
  LA NAPOULE 1954 (24/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (en français) (22/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (21/09/2021)
  Patrimoine (20/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°16 Vacances dans la baie de Somme (15/09/2021)
  HISTOIRES-de-CHTIS et L'ÉCHO du Pas-de-Calais de Septembre 2021 (09/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°15 Des coups de feu dans la nuit (30/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°14 Le triomphe des fourbes (22/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°13 Bière ou Teepol (16/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°12 PAUL-FRANTZ ou PAUL-FRANCE… (10/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°11 De Paris au nid d'aigle... (09/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°10 La libération de Paris en août 1944 (08/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°9 Leur guerre à eux… (08/08/2021)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens

la difficile cuisson dans le four du fourneau
par minloute le, 08/04/2021  

lorsque Maman faisait du maquereau, on" sentait" une certaine tension dans la cuisine ...

et ce, au delà de l'odeur du poisson lui même....

je peux reprendre mot par mot ce que disait Maman, visage tendu en direction de la porte du four ......

si mon père passait à ce moment là et qu il prononçait naïvement la fameuse phrase "où ça en était "....

je me doutais que les "hostilités" allaient commencer .....

Maman ne répond pas ! me disais je du haut de mes 10 ans ......

un simple soupir et c'est tout , ne réagit pas ..........

j’espérais tout autant que mon père n'en "remette pas une couche"

mais le plus souvent , on avait droit à
"ça en est où ?" disait mon père

"là où ça peut aller.... "répondait ma mère .....

et là commençait sa longue diatribe que nous connaissions par coeur ...

"ils seront comme ils sauront"....(je parle des maquereaux)

"comment veux tu être sure de la cuisson avec ce vieux fourneau".....

"et puis avec ce vent dehors, ça va pas améliorer mes affaires "....

"tu as vu Léonce comme il souffle , ça attise le feu , vivement qu'on en change" ......

il suffisait que mon frère passe à ce moment là , et là patatra.....

" i r'mettait eune pieche" , il faut dire qu il travaillait dans un magasin de meubles et d electro ménager ......

"M'man a raison, et puis il y a des promos en ce moment sur les gazinières".......

et ma mère qui renchérit
"oui et puis on a assez d ' argent de coté" ....

"comment veux tu que je sois sure de la cuisson, c'est pas régulier, soit c'est pas assez cuit et 30 secondes après c'est cramé ......"

"j' suis obligée de rester ici à faire le planton devant le four" ...

je dois avouer qu elle avait raison, car on avait le même souci avec les pommes de terre au four ..

combien de fois Maman ne devait elle pas ouvrir la porte métallique de devant pour voir où en était la cuisson, couteau à la main pour piquer "ché pétotes" , en faisant attention à ne pas se bruler

opération délicate qu'il fallait renouveler avant qu'elles ne soient trop cuites

"carbonisées" comme signalait Papa , quoi que , il évitait de trop commenter sinon il avait droit à nouveau à toute la litanie ...

et puis un jour , la gazinière tant attendue est arrivée, mon frère avait eu un bon prix qui avait été le déclencheur, Papa avait abdiqué ....

je me souviens encore de la première cuisson avec le four de la gazinière ....

un peu d'appréhension certes sur le visage de Maman , mais pour un coup d'essai ce fut un coup de maitre .....

bon Papa , de mauvaise foi , trouvait que "ça avait un gout" ou tout au moins que " ça avait pas l' même gout"..

Maman l' a recadré en lui rappelant que maintenant elle pouvait , grâce aux boutons situés sur le coté , moduler la température dudit four ......

sans parler du confort de pouvoir à travers la porte vitrée , surveiller la cuisson sans ouvrir à chaque fois la porte dudit four ....

devant tous ces progrès , Papa n'a pu que rendre les armes ..


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |